Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 02 janvier 2015

Tu seras un homme mon fils.

Je n’avais pas pris de résolution particulière pour 2015.
J’avais décidé il y a longtemps toutefois que l’idée d’être adulte était totalement farfelue.
Oui lectrices chéries, je comptais depuis mon adolescence sur mes sœurs, mes camarades de jeux et ma mère.
Toutes m’avaient longuement enfoncé dans l’esprit que les filles étaient depuis toujours dotées d’une beaucoup plus grande maturité d’esprit que les garçons.
J’avais donc accepté avec joie que l’autre genre réfléchirait à ma place et que ça m’arrangeait pour continuer à faire tout ce que j’avais en tête.
Ce qui comptait évidemment des tas de bêtises, certaines intéressantes, d’autres moins.
Toutes destructrices, d’une manière ou d’une autre.
Certaines sont risquées pour les yeux, d’autres pour le cœur, toutes pour mon moral.
Heureusement, malgré le passage des années, j’ai réussi à conserver cette idée qu’un jour je serais grand.
J’étais sûr que la lumière de mes jours m’aiderait à gravir le dur escalier qui mène à la maturité.
Cet espoir, à l’orée d’une année qui s’annonce aussi peu enchanteresse que la précédente, vient d’être tué dans l’œuf.
L’ex-rouquine qui partage ma vie – oui, n’allez surtout pas croire qu’elle partage la sienne- semble avoir copié sur votre Goût adoré, cette tendance à l’enfantillage qui n’amuse souvent que moi.
Je l’ai constaté dans la salle de bains ce matin.
Habituellement, je prends un malin plaisir à faire traîner jusqu’à ce que ma houri perso se charge d’en déballer un nouveau, le savon ou le dentifrice.
Quitte à m’user les doigts à frotter un petit tas de miettes de savon pour ma toilette.
Je vous assure que c’est agaçant.
Mais je suis payé de ma peine quand j’entends Heure-Bleue hurler « Minoooouuuu !!!! Je suis trempée et je n’ai pas le savoooon ! T’aurais pu le changer quand même !!! »
J’attends juste assez pour qu’elle trépigne avant de déballer la savonnette suivante.
Aujourd’hui je suis content.
Je sais que j’ai encore gagné.
J’ai dû presser le tube de dentifrice comme une brute pour en extraire assez de pâte pour me laver les dents.
J’attends la toilette de la lumière de mes jours.
J’attends « Minooouuu ! T’aurais pu changer le tube de dentifrice ! Je suis toute nue et je n’ai pas de dentifrice ! »
Je vais ouvrir la porte de la salle de bains et elle va avoir froid…
J’aime les journées qui commencent comme ça.
Bon, je viens d'apprendre qu'elle m'a bien eu.
Pour que j'ouvre le dentifrice neuf, elle préfère se laver les dents avec le dentifrice de Merveille.
Un truc dégueulasse au goût de fraise artificiel douceâtre et immonde.
Il faudra quand même que j’essaie un jour, pour voir comment ça fait d’être adulte…

Commentaires

Sadique!

Écrit par : mab | vendredi, 02 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

comme Mab !

Écrit par : liliplume | vendredi, 02 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

donc si je comprends bien, le gout adoré de tous est un irresponsable, qui préfère se décharger des petites corvées sur le dos de sa moitié!!
et ben dis donc... tu me déçois là...;-((

Écrit par : Coumarine | vendredi, 02 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Tu ferais moins le malin si elle ne rechargeait pas le papier cul !

Écrit par : Brigitte | vendredi, 02 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Tu veux rire ?
Elle en bouffe un rouleau par jour, comme toutes les nanas !

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 02 janvier 2015

surtout, surtout, (oui j'insiste !) ne grandis pas !! L'esprit de tes notes s'en ressentirait et ce serait d'un tel ennui !!!!

Écrit par : emiliacelina | vendredi, 02 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Diabolique !

Écrit par : Praline | vendredi, 02 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

J'ai réussi à me laver les dents sans avoir besoin de changer de tube, on verra demain..

Écrit par : heure-bleue | vendredi, 02 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Ouh là, l'année s'annonce rude... pou heure Bleue !

Écrit par : lakevio | vendredi, 02 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire