Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 07 janvier 2015

Ce que le mari vaut.

Je viens de me faire avoir.
Pour la cent millième fois au moins depuis mon premier émoi.
On m'appelle d'une voix suppliante depuis la chambre.
On me dit « Viens Minou, je t'en prie... »
J’arrive en courant, prêt à tout.
Surtout à saisir les occasions quand elles se présentent.
Erreur d’interprétation.
Tragique erreur.
Heure-Bleue est bien au lit.
Hélas, elle grelotte.
Pas du tout dans la position de l’odalisque que j’avais supputée à entendre une voix d’une douceur inaccoutumée…
Elle a de plus usé d’une expression assez obscure, « Si tu ne veux pas l’attraper, je te conseille de te laver les mains avant de m’embrasser… »
Phrase bizarre qu’elle a close sur un soupir languissant.
Je me suis perdu en conjectures sur le sens peut-être profond de ce qui semblait être une invitation.
Le thermomètre m’a hélas renseigné et ôté toute illusion.
Elle est prise d’un sévère accès d’une fièvre que je ne lui ai pas causée.
La journée d’hier s’était déjà déroulée dans cette ambiance ambiguë, celle d’aujourd’hui prend le même chemin, montant, sablonneux, malaisé.
La lumière de mes jours s’est transformée en chauffage de mes nuits avec un thermomètre près de 40°C.
Sur le coup, ça m’arrange.
Hélas, trois fois hélas, Heure-Bleue n’a pas la grippe atone, ensommeillée ou comateuse.
Non, Heure-Bleue a la grippe théâtrale.
Comme je l’ai déjà fait remarquer à une amie, Heure-Bleue n’a pas de fièvre, elle « se consume », elle « est brûlante ».
Elle n’a pas mal, « elle souffre atrocement », elle me dit le plus sérieusement du monde, comme si je n’avais jamais eu de fièvre « Ne ris pas ! Je ne suis qu’un bloc de souffrance ! »
Elle n’a pas non plus ce qui accompagne désagréablement la grippe : La migraine.
Non, elle a « la tête au bord de l’explosion ».
Je vais vous dire à quel point c’est grave, lectrices chéries.
Heure-Bleue elle-même a reconnu « je sais que je suis chiante, hein Minou… »
C’est dire !
Et tout ça en vérifiant que ses yeux clairs et ce regard vaguement vacillant marchent toujours aussi bien sur moi.
Du coup je suis prêt à entonner « Ô dolci baci, ô languide carezze » quand elle me dit « je suis sûre que je vais mourir Minou… »

Vous savez quoi, lectrices chéries ?
J’eus aimé qu’on me prévînt  que je m’étais marié avec Maria Callas.
Cela dit, ma nuit fut excellente, j’étais collé à un calorifère et c’était bien.

Commentaires

une tonne de compassion pour la malade et le garde_malade.

Écrit par : mab | mercredi, 07 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Mais c'est horrible la grippe, ça fait mal!!!
Bon courage à elle et à toi qui va être chargé de l'aspirine/jus d'orange!!!!!

Écrit par : edith | mercredi, 07 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Collé ... à tes risques et périls ! Tu vas l'attraper et m'est avis que ce sera tout aussi dramatique, douloureux, larmoyant, languissant... Que dis-je tout aussi... peut-être pire !
Soigne-la bien, ta douce aimée mais... lave-toi les mains et ne la presse pas tant !

Écrit par : lakevio | mercredi, 07 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

La grippe est une horreur absolue ! Je le sais, j'ai failli en mourir en 1957, elle était asiatique et j'ai souffert le martyre. Ma grand-mère aussi du coup, qui ne l'a pourtant pas eue.
Je soutiens Heure Bleue de toute mon âme et te plains bien sincèrement.

Écrit par : Sauve qui veut | mercredi, 07 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Non mais arrête de me faire rire comme ça alors que c'est pas drôle du tout ! d'abord ça va peut-être bientôt être ton tour ! j'espère que non bien sûr !

Ma pauvre petite Heure Bleue, bon courage à toi, soigne toi bien, fais toi cocooner, apporter des tisanes et tout ce que tu désires.

Écrit par : Praline | mercredi, 07 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

En toute chose malheur est bon donc.... je compatis j'ai le même à la maison.... bises à vous deux

Écrit par : pennylane22 | mercredi, 07 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Elle se meurt et tu ris !
Sans cœur.

Écrit par : Berthoise | mercredi, 07 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

tu n'as pas honte ?????? mais,rien qu'à lire la recomendation d'HB concernant le lavage des mains je ne peux m'empêcher de rire! Pourtant, je t'assure, je compatis sincèrement , 40 °ce n'est pas rien quand même !

Écrit par : emiliacelina | mercredi, 07 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

A 40 degrés , Heure-bleue devait être à moitié consciente , t'aurais pu en profiter , je constate que tu as compatis , c'est la grippe , fais gaffe , tu pourrais l'avoir même si je suppose que tu es vacciné , tu l'es hein ?

Écrit par : Brigitte | mercredi, 07 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Le grand Duduche ce matin est orphelin et moi j'ai perdu un frère...

Écrit par : Jeanmi | jeudi, 08 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Ce n'est jamais très agréable d'être dans cet état-là. Tu souhaiteras un bon rétablissement à Heure-Bleue.

Écrit par : livfourmi | jeudi, 08 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Moi qui suis une femme de scène, je regrette parfois de ne point avoir d'époux qui servirait de spectateur

Écrit par : marie-madeleine | jeudi, 08 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire