Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 03 février 2015

Ticket de qu’est-ce ?

Pendant que j’écoutais une voix de hautecontre chanter le « colloque sentimental » de Verlaine mis en musique par Léo Ferré, m’est revenu comme chaque fois dans ces circonstances, quelque souvenir.
Tout comme une autre œuvre jouée ce soir, l’adagio du concerto pour clarinette de Mozart.
Mais si, lectrices chéries, la musique qui accompagnait la scène où Robert Redford lavait les cheveux de Meryl Streep dans Out of Africa...
Bon sang, c’est vrai que cette scène m’a frappé, j’en parle régulièrement.
Bon, hier soir il s’agissait de l’Ours.
La lumière de mes jours m’a donné aujourd’hui une preuve supplémentaire, s’il en avait fallu une, que l’Ours était bien le fils de votre Goût adoré.
Pour aller chercher Merveille à la sortie de l’école nous sommes allés à l’arrêt du bus.
Nous sommes arrivés « pile poil » au moment où le bus arrivait à l’arrêt.
Je ne sais si c’était plus pile que poil mais nous nous sommes précipités dans le bus.
Pressés que nous étions, nous avons « grugé ».
Je sais, c’est pas beau mais nous avions attrapé le bus au vol et par la mauvaise porte…
Quand nous sommes arrivés chez l’Ours avec Merveille, Heure-Bleue a balancé « On a grugé dans le bus, tu te rends compte ? »
- Vous allez vous faire serrer un de ces jours, les parents…
- Ah bon ? On fait pas ça souvent…
A dit Heure-Bleue, forte d’un aveuglement coupable.
Et l’Ours, insistant lourdement :
- Je le sais, au lycée j’ai « grugé » pendant au moins deux ans…
La lumière de mes jours a objecté :
- Mais non, je t’ai acheté ta « carte orange » tous les mois !
- Ah mais non, « manman » ! Tu m’as donné juste les sous de la « carte orange », c’est pas pareil !
- Mais alors comment t’as fait pour ne pas payer les amendes ?
- J’ai donné l’adresse de mamie et j’ai dit à mamie de répondre « n’habite pas à l’adresse indiquée »…
- Ne me dis plus rien mon chéri, je veux encore garder des illusions sur toi, mon fils…
Ça m’a rappelé les histoires de tickets de métro et les dix francs que ça me coûtait deux fois par an pour aller suivre l’enseignement généreusement dispensé par le lycée et la fac.
Assez au fait des stratagèmes mis en œuvre par les jeunes gens, j’évite de demander à mon Ours préféré à quel usage il a consacré tous les sous qui lui furent versés au long de longues études universitaires…
Il semble depuis longtemps tout à fait avéré que les chiens ne font pas de chats.

Commentaires

Fille-unique a beaucoup grugé quand elle était parisienne, Arthur prend la suite.

Écrit par : mab | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

Fiston ainé avait calculé que s'il était pris , l'amende ne serait pas aussi cher que le bénéfice de gruger .

Écrit par : Brigitte | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

les miens ne grugeaient pas mais pour se faire de l'argent de poche, ils revendaient leurs livres, leurs jeux video, leurs cadeaux, leurs vêtements !! des sans cœurs moi je vous dis Monsieur !!

Écrit par : maevina | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

C'est un sport familial alors !

Écrit par : Anita | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

Bizarre qu'il artive a bien élever ses filles ce voyou.

Écrit par : Ckan | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais fait ça ! Mais fils n°1ouiiii !

Écrit par : pennylane22 | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

Bravo heure Bleue ! Arriver à placer dans un même billet , Meryl Streep, Robert Redford et l'expression "grugé" . Bravo !

Écrit par : Jerry OX | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

alors, comme ça , chez vous on "gruge"! vous n'avez pas honte ! à votre âge !
Mes fils et petits-fils n'ont pas dû s'en priver non plus !

Écrit par : emiliacelina | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

Oups !! Merci pour le commentaire , je salue donc le mari d'Heure Bleue qui a donc , fort bon "gout ".

Écrit par : Jerry OX | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

Chic, j'ai compris le titre. Faut dire que celui-ci est facile.
Jamais, je n'aurai cru que vous étiez des personnes à resquiller. Ca me fait marrer.
Ca fait longtemps que je ne l'ai pas fait. Maintenant, c'est mon mari que je resquille..
Je crois que mes 2 ainés n'ont jamais resquillé, n'ont jamais chipé d'argent dans notre porte-monnaie. Le 3e, je ne jurerais de rien. D'ailleurs, la dernière fois, il m'a dit "si tu me bassines encore la tête avec mes mauvaises fréquentations supposées", je ne viendrai plus vous voir". Déjà qu'on ne le voyait guère. Faut dire que pour moi, tous ceux qui vont à des concerts technos plusieurs fois/semaine, je me méfie. Mais, mon fils me dit que, lorsqu'on est passionné de musique, on est sérieux.

Écrit par : juliette | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

Les chiens ne font pas des chats, tu m'en diras tant!

Écrit par : livfourmi | mardi, 03 février 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire