Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 avril 2015

Tant qu’il y aura des gnomes…

Je ne sais pas ce que vous en pensez, lectrices chéries, mais si, au lieu de voter pour des gens qui se prétendent « grands hommes » d’avance, nous nous décidions pour une fois pour des hommes grands ?
Je suis, depuis que Chirac et Giscard ont raccroché les gants, exaspéré.
L’un était un bandit, mais plutôt sympathique comparé aux autres.
L’autre avait l'air d’avoir avalé un balai mais ne semblait pas vouloir « casser la gueule » de ceux qui n'étaient pas d'accord.
Aucun n’avait sans cesse à préciser « Ne venez pas me chercher des crosses ! » car il ne serait venu à l’idée de personne de leur chercher noise. Ça donnait à l’un l’allure décontractée du type qui n’a pas de comptes à régler avec le monde entier.
L’autre n’avait pas l’air du type à qui on tape sur le ventre.
J’ai vu passer à la tête du pays, que ce soit dans les ministères ou à l’Élysée, des hordes d’avortons hargneux qui nous la jouent à coups de menton volontaires.
Apparemment ils nous expliquent que tout va s’arranger en savatant les uns, fichant les autres,  incarcérant à tout va, en mettant tous ces fainéants de chômeurs au boulot à coups de botte dans le fondement.
Je les vois, depuis le petit écran, nous jeter des regards mauvais, surtout le petit dernier qui a cru à tort ce « Il grandira car il est Espagnol ». Il s’est sûrement senti floué deux fois, une fois par la nature, une fois par Henri Meilhac dans « La Périchole »...
Tous assortissant leurs propos de menaces à peine voilées envers ceux tentés de ne pas filer droit, c'est-à-dire ne pas filer à droite dure.
Notre président ne supplante pas, ne remplace pas, il succède simplement au petit précédent qui était encore plus agaçant tant il était agité.
Le Premier ministre lui, « précédent-compatible », remplace de façon aussi peu efficace quoique plus brutale le nabot de la mandature d’avant.
Un autre « plus petit géant du monde » remplace avantageusement un troisième qui, comme lui traitait les chômeurs de fainéants.
Je dis avantageusement parce qu’il a un visage plus avenant.
Sinon, 
pour le discours, c’est kif-kif.
Cette bande de nabots se la pète à vide genre « chuis un guerrier, un battant ».
Tout ça avec un manque de résultats lamentable.
Je me demande s’ils ne suent pas à coups de micros et de discours, la haine des trente centimètres qui leur manquent pour avoir la stature de John Wayne…
Et dire qu’ils sont censés être adultes !
Ils nous racontent les mêmes carabistouilles depuis des années.
Que dis-je, des décennies !
Nous sommes les seuls sur qui ils ont un peu de pouvoir alors qu’on les a élus pour nous protéger de ceux qui nous tordent le bras.
Eux-mêmes se couchent devant ceux dont ils devraient nous protéger.
En plus chacun veut être « seul en scène » et recommande à ses concurrents de se retirer.
Quand je les entends dire ça, je ne peux m’empêcher de penser que c’est leur père qui aurait dû se retirer…
Vous savez quoi ?
J’en ai marre de tous ces « faux forts » qui se vengent sur nous de ce qu’ils en ont pris plein le gueule à la récré.
Ils se vantent sans cesse de progrès invisibles si ce n'est inexistants.
Comme n’importe quel gamin serré à faire une ânerie, leur premier réflexe est de dire « C’est pas moi, c’est la conjoncture ! »
On veut bien le comprendre mais qu’on ne vienne pas nous l’expliquer avec hargne  en roulant de mécaniques qu’on n’a que grâce à l’habileté des tailleurs.
Encore moins en nous menaçant de foudres qu’eux-mêmes devraient encourir.
On devrait virer ces dangereux complexés avant qu’ils ne commettent des bévues irréparables.
Du coup je me demande bien pour qui voter à
considérer les modèles en présence.
Dites moi, lectrices chéries, comment choisir entre des inconscients, des complexés, des haineux, des incapables et des escrocs ?
Surtout sachant que le cumul est patent chez plusieurs d’entre eux…
Bref, j’aimerais des gens qui ne seraient probablement pas meilleurs mais au moins décontractés et ne me regarderaient pas méchamment pour avoir obtenu des résultats aussi maigres...
Ce qui me gêne le plus ?
Ce n’est pas qu'ils soient petits, non, c'est qu’en plus ils sont bas...

Commentaires

Ah si je savais...
Entre la peste et le choléra rester chez moi me tente de plus en plus.

Écrit par : mab | lundi, 20 avril 2015

Répondre à ce commentaire

1m 63 Louis XIV. Qui dit mieux?

Écrit par : Clonilau | lundi, 20 avril 2015

Répondre à ce commentaire

Louis XIV, c'est un peu comme "le petit tondu", "Napo le bref".
Il a fait bâtir un beau palais et a étripé quelques générations pour acquérir la grandeur dont la nature l'avait privé...
Les nôtres ont entamé des conflits ailleurs qui nous ont coûté un œil, résolu aucun problème et surtout aucun de ceux pour lesquels ils furent élus.

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 avril 2015

J'oubliais, 1 m 82 George Bush junior !!!!!!

Écrit par : Clonilau | lundi, 20 avril 2015

Répondre à ce commentaire

Ça ne compte pas, un ancien ivrogne, quand c'est repenti, c'est comme un ancien fumeur, c'est toujours en croisade ! ;-)

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 avril 2015

Et dire que je suis d'accord avec toi, tu expliques si bien les mauvaises habitudes prises par les hommes politiques, ils se pensent tout puissant et meurent de leur prostate...

Écrit par : heure-bleue | lundi, 20 avril 2015

Répondre à ce commentaire

Et maintenant, ça marche ?

Écrit par : Berhoise | lundi, 20 avril 2015

Répondre à ce commentaire

Oui, alors tu peux mettre ce commentaire inoubliable.

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 avril 2015

Les petits ont souvent des gros chiens , pour compenser !

Écrit par : Brigitte | lundi, 20 avril 2015

Répondre à ce commentaire

tu as bien raison dans ta phrase de conclusion!
Je viens d'entendre sur la une, un "reportage" qui semble copié sur ta note de vendredi!!!!

Écrit par : emiliacelina | lundi, 20 avril 2015

Répondre à ce commentaire

C'est le drame de tous les militants de gauche... On ne sait plus à quel. "Sain" se vouer.... Ils sont tous malsains et pétris de mauvaises intentions....

Écrit par : pennylane22 | mardi, 21 avril 2015

Répondre à ce commentaire

L'ennui majeur est que souvent un homme sain parvenant au pouvoir est pris d'ivresse et se laisse souvent corrompre...

Écrit par : Sauve qui veut | mardi, 21 avril 2015

Répondre à ce commentaire

D'accord pour le rapport inversement proportionnel entre la taille et l'Ego.
J'ai eu souvent l'occasion de le constater et pas que chez les politiciens.
Mais, bien sûr, c'est beaucoup plus grave chez un Naboléon.

Écrit par : clodoweg | mardi, 21 avril 2015

Répondre à ce commentaire

Et c'est pour ça qu'on rejoue sans fin l'histoire, qu'on rejoue de vulgaires parodies du passé. Comme aura lieu dimanche prochain à Vichy, les manifestations pour NapoléonIII, celui-ci avait fait de Vichy une ville qui s'est pris longtemps aussi pour une grande, Vichy qui a voulu se comparer à Paris. Et, qu'en reste- t-il de cette gloire passée ? Quelques beaux restes et c'est tout..Combien mesurait Napoléon III ? A croire qu'il a passé sa vie à fréquenter les stations thermales, car, on ne voit son nom accolé aux eaux qu'ils a bûes un peu partout en France. Peut-être pensait-il qu'elles le grandiraient encore plus.
On se rejoue le film de la conquête de l'Ouest avec l'Hermione, des jeunes se prennent pour des mousaillons d'époque. Même le président est venu. Je suppose que, s'il n'avait tenu qu'à lui, il se la serait bien joué Lafayette et aurait bien tenu la barre pour aller narguer les américains.
On a même organisé la parodie d'un procès grandeur nature pour punir un vilain, vieux, si vieux qu'on ne sait plus combien a mesuré celui-là. Mais, sûrement que, du haut de sa grandeur, il en a terrorisé du monde. Mais, pourquoi attendre 70 ans pour le punir ? On attendait qu'il ait perdu un peu de sa morgue légendaire ? Bouffonnerie que tout ça.

Écrit par : Juliette | mardi, 21 avril 2015

Répondre à ce commentaire

Bonne réflexion, le gout ! Nous manquons en matière de politique de grands hommes et d'hommes grands . Il est vrai Jacques Chirac et Valéry Giscard d’Estaing étaient en tout point conformes à ce que tu décris . Depuis ...la grandeur et la stature a bien disparu , volatilisée dans la nature avec les belles promesses de lendemain qui changent au milieu.milieu. tant de requins dans cette mare de petits notaires avec l'attaché case sous le bras qui n'ont rien à faire dans la politique et qui s'y connaissent davantage en marketing qu'en économie.

Écrit par : Jerry OX | mardi, 21 avril 2015

Répondre à ce commentaire

Il n'y en a pas un pour racheter l'autre. Ils veulent tous le pouvoir, le reste ils s'en tapent. Ils annoncent une reprise de l'économie, je ne la vois pas venir, les pauvres sont plus pauvres, le français moyen tire la langue et les riches sont plus riches... rien ne changera jamais....

Écrit par : Ysa | mercredi, 22 avril 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire