Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 23 juin 2015

Valls a mis le temps…

Aujourd’hui, vers chez moi, il y a un ciel de Boudin.
Un joli bleu.
Bleu ciel, justement.
Avec des nuages blancs.
Comme c’était sympa et que je ne savais pas quoi vous raconter, lectrices chéries, j’ai posé mon bouquin et erré sur le Web.
Mal m’en a pris.
J’ai appris qu’avec la clairvoyance qui le caractérise, le PS venait de nommer « Secrétaire National à l’Intégration Républicaine » un type qui s’était signalé à l’attention de la justice pour avoir battu sa femme à coups de ceinturon.
Le lascar avait payé sa dette à la société et était en principe peinard.
Hélas, déjà que ce garçon était affublé d’un patronyme qui fleurait bon « la diversité » assez mal vue ces temps ci, le PS a cru bon le sortir de l’oubli alors qu’il dormait tranquillement, la tête sur ses lauriers d’adjoint au maire du XIXème.
Ce n’est pas la première fois que le PS se méprend sur la cécité ou la surdité d’une opinion menée plus souvent par des mouvements de rejet que par la réflexion.
Pour une fois néanmoins, la raison avancée me semblait plutôt raisonnable. Il y était question de « donner une seconde chance » à quelqu’un qui a commis une faute et a payé sa dette.
On ne peut pas en dire autant de la bêtise précédente où furent avancées deux raisons pour expliquer la bévue ministérielle.
La première m’avait fait bondir.
Le « C’est une erreur de communication » nous avait carrément tous pris pour des andouilles.
Genre « M… ! Ils n’ont pas plongé dans notre carabistouille ! »
La seconde était plus drôle qui affirmait « le Premier Ministre est obligé pour des raisons de sécurité d’emprunter les avions du GLAM lors de ses déplacements. »
Là, je me suis demandé si les avions du GLAM étaient vraiment prévus pour aller voir des matches de foot mais bon…
Désolé, j’ai clos la fenêtre du navigateur et ouvert Word en me grattant le menton.
Oui lectrices chéries, le matin, je me gratte le menton, comme tous les types qui se rasent tous les matins.
Pour remplir le vide de ma cervelle j’ai alors allumé la radio.
Je suis tombé de Charybde en Scylla en entendant une dame qui se préoccupe de l’intégration de jeunes immigrées.
Eh bien, figurez vous, lectrices chéries, que pour parvenir à ce résultat elle m’assène sans sourciller  « Pour elles, apprendre le français c’est un début de commencer à devenir… ».
Je crois que je commence à comprendre bien des choses sur les ratés de l’intégration…

Commentaires

J'ai écouté la même émission, on a même piqué un fou rire...

Écrit par : heure-bleue | mardi, 23 juin 2015

Répondre à ce commentaire

je pense que j'aurais rire aussi mais avec une teinte jaune.

Écrit par : mab | mardi, 23 juin 2015

Répondre à ce commentaire

vous avez bien raison! Mieux vaut en rire ....... pour ne pas en pleurer!

Écrit par : emiliacelina | mardi, 23 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Charybde en Scylla...? quoi est ce?
Quand à l'intégration, ils n'ont rien fait pour qu'elle prenne...ils ont plutôt fait tout le contraire, car le pays est au bord de l'explosion...je ne sais combien de temps le fil va tenir...si on virait toutes celles et ceux qui ont eu à faire avec la justice, dans n'importe quel parti il faut presque tous les virer...kiss!

Écrit par : esthériane, mialjo | mercredi, 24 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire