Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 04 août 2015

La main de masseur…

 

P9271069.JPG


« Je le proclame,
   Les mains de femme,
   Sont des bijoux
   Dont je suis fou. »

De rien, Mab, de rien…
Je suis toujours heureux de faire un cadeau.
Alors imagine… T’avoir collé ça dans la tête pour la journée…
Pourquoi diable ai-je commencé la journée en serinant cette rengaine des années 1900 ?
Eh bien parce que, lectrices chéries, la journée précédente s’est close sur une histoire de mains.
Nous étions au lit, en train de converser.
Bon, en réalité Heure-Bleue me parlait.
Elle me parle le soir et me reproche mon manque d’attention.
Je lui parle le matin et Heure-Bleue, qui n’est pas du matin, me reproche de la saouler.
Mais « faut pas croire », on parle quand même.
Revenons à mon mouton.
A cette histoire de mains.
J’étais plongé dans mon bouquin quand j’ai vu la main d’Heure-Bleue me passer sous le nez.
- Minou…
- Hmmm ?
- J’ai des mains de vieille.
J’ai pris la main de la lumière de mes jours, l’ai regardée avec attention par-dessus mes lunettes, genre « je n’ai jamais vu les mains d’Heure-Bleue ».
- Mais non, ma Mine !
- Si, je te dis, regarde ça.
Je reprends la main qui m’a déjà collé une tarte si sèche il y a longtemps, la regarde et insiste :
- Pas du tout, tu n’as pas des mains de vieille.
- Mais si ! Elles sont pleines de « fleurs de cimetière » !
Quand je l’ai connue toute jeune, il y a trois semaines environ, elle avait des éphélides sur les mains.
Pas beaucoup.
Moins que sur les joues et le nez.
Là, elle en a un peu plus et un peu plus grandes mais c’est tout.
- Je t’assure que non, ma Mine, tu n’as pas des mains de vieille.
- Bon… Fais voir ta main.
J’ai donné ma main gauche à la lumière de mes jours qui l’a prise et examinée sérieusement. Elle a passé son autre main dessus.
C’était sympa.
Rare surtout…
- Jusque là, c’est bien.
A-t-elle dit en délimitant la zone qui va du poignet à la phalange.
- Ah bon ?
- Tu as de belles mains mais… Là c’est moins bien qu’avant.
A-t-elle dit en montrant mes doigts.
- Oui, tu as des doigts de vieux maintenant.
J’ai repris mon bouquin…
Comment dit on, déjà ?
Ah oui : « On n'est jamais trahi que par les siens... »

Commentaires

Des fleurs de cimetières je ne connaissais pas par contre elles fleurissent abondamment sur moi.

Écrit par : mab | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

Des mains de rousse sans fleurs de cimetière.
C'est quoi, des doigts de vieux ?
Des doigts arthrosiques ?

Écrit par : Berthoise | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

éphélides : j'ai du chercher! ben j'en suis creubi!
et pis les visages et les mains de vieux je trouve ça magnifique, ça donne du caractère à un corps... je trouve... tant que ce n'est pas sur moi of course

Écrit par : pucca | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

Les "fleurs de cimetières " avaient déjà été évoquées dans une note ancienne ainsi que la photo : j'avais trouve les bracelets très jolis ainsi que le poignet qui les portait ...,les jolies mains aussi ! À côté des miennes aux veines trop apparentes et aux fleurs de cimetières moins apparentes à cause du soleil pris pendant le jardinage !!!...
Pas merci pour la "scie" qui va me trotter dans la tête jusqu'à ce soir au moins ... Pfff

Écrit par : Francelyne | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

Il y a quelque chose de magique dans vos échanges et dans ta façon de les relater...

Écrit par : Lumières&papiers | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup les mains... Elles sont expressives et laissent libre cours à l'imagination.

Écrit par : livfourmi | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

Lorsqu'il s'agit de quelqu'un de cher(i) qui vous le dit, c'est moins traumatisant que, montrant quelques imperfections à votre médecin, vous vous entendez répondre : "peux rien y faire, c'est l'âge !"

Mince alors, tant que ça ? !!!

Écrit par : Sophie | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

Sorcière, va ! "Ah mes mains ! Ah mes doigts !"... Mais non, pas toi, ni même Heure Bleue, moi-même, hélas... C'est encore pire que les fleurs de cimetière !

Écrit par : lakevio | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

Je ne connais pas la rengaine des années 1900 mais par contre j'ai maintenant en tête cette chanson que j'aime beaucoup :

http://www.parolesmania.com/paroles_gilbert_becaud_14732/paroles_mes_mains_474209.html

Fleurs de cimetière, oui ça se dit bien par chez moi. D'ailleurs je commence à fleurir un petit peu... il y a quelques années de ça c'était l'acné...
Ton billet m'a fait rire car j'imaginais la scène... jeu de mains...
Des fleurs de cimetière sur cette jolie peau diaphane, c'est pas mal du tout :))

Écrit par : Praline | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

Pas encore ces satanées fleurs mais quelques éphélides sur ma peau de rousse (et ce depuis ... toujours) -alors que je suis brune :-). On m'a souvent demandé si je regardais le soleil à travers une passoire. Éphélides plus marquées sur le dos de ma main droite qui a été brûlée :-(. Vous êtes vraiment un très jeune couple. C'est merveilleux...

Écrit par : Marie-Floraline | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

en fait tu n'aurais jamais du lâcher ton livre :)

Écrit par : maevina | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

"Jeu de mains, jeu de vilain" dit le dicton

Écrit par : Marie-Madeleine | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire