Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 août 2015

L’or y est teint…

De rien, Mab
Je parcourais mon blog à la recherche d’une idée dont je pourrais vous parler.
J’ai même failli un instant céder à la tentation du recyclage.
Seulement voilà, en relisant tous les commentaires que vous me laissez, lectrices chéries, de quoi-t-est-ce-que-je-m’aperçois je ?
Eh bien que certaines notes de 2009, si ce n’est de 2007 avaient vu fleurir entre 2012 et 2015 des commentaires de lectrices chéries qui s’étaient livrées à la lecture complète de mon blog.
J’en conçus d’abord de la fierté.
Constater qu’on a réussi à intéresser quelqu’un au point de le pousser à voir ce qu’on a écrit avant sa visite favorise l’accroissement du melon et la taille des chevilles.
Malgré tout, le but initial de la visite de mon grenier ne m’avait pas encore échappé.
Du coup je me suis dit « et m… ! »
Pas moyen de « recycler » une note, si bien tournée soit elle.
Une lectrice chérie en veine de vacherie, histoire d’occuper ses vacances, n’aurait pas manqué de remarquer en tête des commentaires « Tiens ! Le Goût recycle ! »
Eh oui, lectrices chéries, je dois vous l’avouer.
J’ai failli écrire « humblement » puis je me suis rappelé que Mab, qui a la langue pointue et la dent dure se serait précipitée pour remarquer « Humblement ? Toi ? Tu me fais rire ! »
Bon, je vous l’avoue quand même : Je n’ai aucune idée à vous faire partager et rien à vous écrire.
Alors je ne dis rien.
J’espère qu’un jour prochain, un évènement me donnera l’occasion d’une réflexion pertinente et teintée de cette clairvoyance qui fait votre admiration.
Sauf celle de Mab, de… et de…
Elles se reconnaîtront…

Commentaires

Il faut toujours flatter l'ego des garçons. Alors... c'est merveilleux comme tu sais si bien écrire que tu n'as rien à dire !
J'irai bien dans le XVIIe si pas trop chaud !...
Bisous de retour.

Écrit par : lakevio | lundi, 03 août 2015

Répondre à ce commentaire

C est attentionné de nous concocter des metsmots allégés et aux herbes pour l été

Écrit par : epalobe | lundi, 03 août 2015

Répondre à ce commentaire

Tiens, j'ai du temps devant moi : et si je lisais tes archives.

Écrit par : Berthoise | lundi, 03 août 2015

Répondre à ce commentaire

Tiens, j'ai du temps devant moi : et si je lisais tes archives.

Écrit par : Berthoise | lundi, 03 août 2015

Répondre à ce commentaire

L'inactivité me fait bégayer.

Écrit par : Berthoise | lundi, 03 août 2015

Répondre à ce commentaire

Une note sur rien! Magnifique le Goût! Goût le Magnifique? Oh, je ne sais plus.

Écrit par : Livfourmi | lundi, 03 août 2015

Répondre à ce commentaire

Hum!

Écrit par : mab | lundi, 03 août 2015

Répondre à ce commentaire

moi?:D

Écrit par : pucca | lundi, 03 août 2015

Répondre à ce commentaire

Oh non !
Il y a bien plus méchant !

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 03 août 2015

ah alors ça va ^^

Écrit par : pucca | mardi, 04 août 2015

continue tout simplement à nous expliquer comment il t'arrive de n'avoir rien à dire! On aime bien çà !

Écrit par : emiliacelina | lundi, 03 août 2015

Répondre à ce commentaire

Ou comment faire remonter à ma surface la vile flatteuse...(en vrai, c'est tout vrai ce que j'écris mais sur un blog ça ressemble à de la vile flatterie...qu'y puis-je?)
Goût très cher, comment ne pas être happée par votre humour, votre attention magnifique à Heure bleue et avoir envie de remonter dans le temps pour en lire un peu plus?
Quant à votre melon et vos chevilles, puisque d'autres s'en chargent, je me désintéresse lâchement de leur accroissement...

Écrit par : Lumières&papiers | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

Tiens, c'est une idée... lire vos archives !

Il y a trop de jours où je m'agace et m'ennuie à lire où à commenter les actus...

Et comme je n'ai pas le courage de mettre sur la toile ce que j'écris "à la main" sur mes carnets, autant me réjouir en lisant des textes qui soit m'enchantent , soit me font sourire, et, soyons honnêtes, me rendent un "chouïa" envieuse !

Écrit par : Sophie | mardi, 04 août 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire