Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 05 octobre 2015

Famille, je vous ai…

Samedi, je suis allé tout seul au Monop’ chercher quelque chose pour dîner.
J’ai trouvé un truc super.
Un machin qu’on accroche au siège des toilettes et qui colore l’eau en bleu .
Bon, en fait je trouve ça super chouette parce que quand je fais pipi, ça prend une jolie couleur turquoise.
Ça doit être l’âge qui fait ça.
Ou alors je deviens gâteux… Mais quand même, j’ai bien dormi.
Je dors toujours bien d’ailleurs.
Puis, hier, Heure-Bleue et moi sommes allés à un vide-grenier du côté de chez les enfants.
L’Ours et JJF avaient décidé de faire un peu d’espace dans leurs placards et dans les coffres à jouets. Ils avaient donc loué un emplacement.
Innocents comme l’agneau qui vient de naître, ils ont posé vers six heures et demie un étal et deux chaises pour signifier que l’endroit était occupé.
Ils sont partis prendre un café et chercher leurs « marchandises ».
Ça a pris juste le temps nécessaire pour qu’ils se fassent étouffer leur table et leurs chaises…
Tout s’est arrangé avec les gens du vide-grenier.
Merveille a voulu prendre un « p’tit bénéf’ » sur l’écharpe que JJF a donnée à Heure-Bleue.
Cette petit semble avoir le sens du négoce affuté qui fait défaut au reste de la famille.
Nous avons emmené Merveille, puis après avoir fait le tour de la brocante, fait une queue monstrueuse pour acheter à Merveille et l’Ours un sandwich  et attendu un moment le temps que les toilettes soient libres pour Merveille, nous sommes revenus vers chez nous.
On est revenu à pied, tranquillement. Très tranquillement.
Nous regardions autour nous.
Nous avons remarqué que les feuilles mortes étaient rares.
Et même, à un moment, Heure-Bleue a remarqué :
- Tu as vu ? Les « merdouniers du Japon »  refleurissent.
Évidemment, je me suis lancé dans des considérations oiseuses sur la floraison tardive dont je ne sais absolument rien.
Heure-Bleue s’en fichait, elle m’a juste répondu :
- Merveille me dirait « Maiiiis… Maaammiiiie ! Ce sont des « corètes du Japon », pas des « merdouniers » enfiiiiinnnn !!!! »
Puis un couple qui venait à notre rencontre sur le trottoir a attiré notre attention
La lumière de mes jours a regardé ce couple qui s’avançait vers nous d’un pas alerte, se tenant par la main.
- Tu as vu ?
- Hon hon…
Lui, très brun, barbe de deux jours, blouson de cuir et jean.
Elle, jupe rouge assez courte, imper trois-quarts beige, cheveux châtain clair, peau claire.
Je n’ai pas vu ses yeux, elle était tournée vers son petit camarade de jeux.
Je les au supputé clairs, au feeling…
Mon ardente houri a ajouté :
- Tiens ! Elle a boutonné dimanche avec jeudi.
Puis de nouveau :
- Tu as vu ? Ça sent le rhabillage vite fait, ça ! Et apparemment c’était bien…
- Hon hon…
- Quand même, tu as vu comme ils se regardaient avec reconnaissance ?
- Oui, j’ai vu ça, ils semblaient contents d’eux…
- Je me doutais bien que tu avais vu…
Elle est comme ça, Heure-Bleue, elle me connaît.

Commentaires

Sieste crapuleuse peut-être.

Écrit par : mab | lundi, 05 octobre 2015

Répondre à ce commentaire

Jolie rencontre!

Écrit par : Livfourmi | lundi, 05 octobre 2015

Répondre à ce commentaire

Eh oui , c est tentant les trucs turquoises , est ce bien nature cette affaire?
j aime le jaune des "merdouniers"

Écrit par : epalobe | lundi, 05 octobre 2015

Répondre à ce commentaire

Malheureusement, le bleu n'est que bleu malgré toutes les qualités qu'on lui impute par ailleurs.

A part cela, j'adore le récit bien différent de celui d'HB pour l'achat du sandwich...

Et je m'interroge sur les merdouniers ou les corètes du Japon...
Mais pas de question indiscrète, et les regrets ou les envies qu'aurait pu susciter votre rencontre (lol !!!)

Belle journée , hs vous étiez ?

Écrit par : Sophie | lundi, 05 octobre 2015

Répondre à ce commentaire

Des amants heureux et amoureux, ça c'est une chouette rencontre.

Écrit par : Berthoise | lundi, 05 octobre 2015

Répondre à ce commentaire

cette note.... je la trouve ... du 100% Le Goût !Tout y est agréable à lire !

Écrit par : emiliacelina | lundi, 05 octobre 2015

Répondre à ce commentaire

il ne vous restait plus qu'à suivre leur exemple (ok je sors...)

Écrit par : liliplume | lundi, 05 octobre 2015

Répondre à ce commentaire

Et ta petite soeur elle va comment?

Écrit par : Brin de broc | lundi, 05 octobre 2015

Répondre à ce commentaire

Elle engueule tout le monde.
J'en déduis qu'elle va mieux...
En réalité, son diabète freine la cicatrisation et ça augmente le temps qu'elle passe à l'hôpital.
Et ça, ça l'énerve.

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 06 octobre 2015

le calme d'après ... des amoureux, ou plutôt des amants, personne ne saura s'ils étaients des amoureux, où tout simplement comme tu l'as dit des compagnons de jeux

Écrit par : Rivka | jeudi, 15 octobre 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire