Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 08 novembre 2015

La Thaï douce…

Merci Mab de m’avoir enfin renseigné sur un détail qui me turlupinait depuis un moment.
« En en plus les femmes peuvent faire plusieurs choses en même temps, ça aide! » 
M’écrit elle sur la dernière de mes notes.
C’est donc de là, lectrices chéries, que vient parfois cette impression que vous n’êtes pas toujours à ce que vous faites.
Du moins pas aussi totalement qu’on le souhaiterait…
C’est sûrement parce que vous êtes préoccupées par des tas d’autres choses.
Comme hier par exemple. Heure-Bleue et moi sommes partis joyeux pour le Grand-Palais rejoindre Tornade.
La lumière de mes jours a vu, sur une colonne Morris de l’avenue Franklin Roosevelt, l’affiche du film « Ange et Gabrielle ».
- Paaatriiiiick !!!
M’a dit la lumière de les jours, se retenant de hurler.
- Oui… Tu as vu comme il regarde Isabelle Carré, sur l’affiche ?
- Tu te rends compte ? Il s’est toujours trouvé moche…
Un silence.
- Du coup il drague tout ce qui passe à sa portée.
- Oh ! Quand même ça passe, je me suis toujours trouvé moche et je ne…
J’aurais dû me taire…
- Eh ! Oh ! Ça va ! Je t’ai vu à l’œuvre !
- Mais…
- Oui ! Et pas qu’avec moi en plus, alors hein…
Heureusement, nous sommes arrivés et nous avons laissé tomber « Paatriiick ! » et sa tendance à la drague compulsive, même s’il « est beau quand même »…
Nous avons admiré les couleurs d’automne du coin et pesté contre l’apparition des cahutes du faux « Marché de Noël » qui va empuantir à la merguez et à la frite les abords de « la plus belle avenue du monde ».
Ce fut une visite sympa, nous avons visité le second étage de l’expo que nous avions entamée avec Berthoise puis avons pris le 42 pour aller à « L’Orient d’Or ».
Nous sommes descendus avant pour errer tranquillement dans les passages couverts qui émaillent ce quartier, vers les rues Montmartre, Bergère, Lamartine, Petites Écuries, tout ça, bref mon coin de Paris préféré.
Celui là, celui qu’on voit de la rue Lafayette à la hauteur de la rue Cadet :

PB071488.JPG


Quand l’heure fut venue, nous avons rejoint le restaurant. Heure-Bleue et Tornade ont remarqué, moi aussi mais je me suis tu, un jeune couple charmant. La jeune fille regardant le garçon d’un œil dont cet idiot ne savait pas qu’il devait en profiter parce que ça ne durerait pas. Il ne savait pas que d’ici peu, quand il lui demanderait un café elle lui jetterait « Eh ! Ta mère elle ne t’a pas fait des bras ? »
Mais bon, ils étaient mignons.
Une fois dans le restaurant, j’ai pu constater une fois de plus que la lumière de mes jours ne vaut pas plus cher que votre serviteur.
Le jeune homme est passé dans la salle.
Tornade a dit « C’est vrai, il est fin »
Heure-Bleue a remarqué :
- Il est très fin…
Puis, se dessalant :
- C’est très fin, ça se mange sans faim…
Et ça n’avait aucun rapport avec le « doubitchou ».
Le Père Noël est vraiment une ordure…

Commentaires

Ben quoi, on n'a pas le droit de se montrer "gourmette" nous aussi ?...

Écrit par : lakevio | dimanche, 08 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

La rue des petites écuries , ainsi que la rue des jeuneurs ...c'est la qu'etait le siège des entreprises ou j'ai travaillé successivement J'y allais en stage et j'aimais bien l'agitation de ces rues dès le matin...

Écrit par : Francelyne | dimanche, 08 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

C'est fou l'image que l'on peut avoir de soi.

Écrit par : Livfourmi | dimanche, 08 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

sauf que le film en question, c'est Ange (le mec) et Gabrielle (la nana)
Je suis d'accord, Ange est un prénom bizarre pour un homme célibataire et bien de sa personne (comme on dit ;-)

Écrit par : Coumarine | dimanche, 08 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

C'est corrigé, merci.

Écrit par : le_gout_des_aut | dimanche, 08 novembre 2015

Bizarre, je dois chaque fois redonner mes coordonnées et pas chez HB...
Le Goût, tu m'as l'air bien désabusé sur ce billet : l'effet double féminin dont une tornade dessalante, te fatiguerait-il à ce point ?
En tous les cas, Patriiick ne me fait pas rêver, mais alors pas du tout, surtout sur cette affiche avec cet air négligé qu'ont beaucoup de jeunes hommes maintenant ayant l'air de sortir d'une nuit agitée sans avoir pris de douche...
Et puis la drague doit lui avoir coupé toutes ses inspirations, puisqu'il ne sait plus faire que des reprises ; ça y est, il s'est lancé sur Barbara !!!

Écrit par : Sophie | dimanche, 08 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

As tu pensé à cliquer sur "retenir mes coordonnées" ?

A part ça, non, je ne suis jamais désabusé ni désenchanté.
Juste curieux.

Écrit par : le_gout_des_aut | dimanche, 08 novembre 2015

mon pauvre Goût!!! Ne t'es tu pas senti un peu abandonné en entendant La tornade et HB zieuter les jeunots! J'ai bien l'impression qu'ainsi entouré tu as intérêt à surveiller tes paroles!

Écrit par : emiliacelina | dimanche, 08 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

Cette ordure de père noël, on va lui faire sa fête sous peu !
T'inquiète... (comme disent nos gamins, ce qui justement nous inquiète !)

Écrit par : Brin de broc | lundi, 09 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

Je me demande si on ne regarde pas plus les beaux jeunes hommes en vieillissant , on se régale comme on peut !

Écrit par : Brigitte | lundi, 09 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

a Ah !! J'ai bien à ce billet qui met en boite, Patrick Bruel (que j'aime bien , hein ) , le Père Noel (que je ne connais pas) et les marchés de Noel toujours festifs ..ah !! j'ajoute, le Gout, qu'une fois de plus j'adore le choix du titre : La Thaï douce! Bien vu !!

Écrit par : Jerry OX | lundi, 09 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

Il est si moche que ça, Patrick ?
Moi, je ne trouve pas, pour les rares fois où je l'ai vu. Mais je ne suis pas une experte en matière d'hommes.

Écrit par : Berthoise | lundi, 09 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

Berthoise...
Lis bien : "Il s’est toujours trouvé moche…"

Écrit par : le_gout_des_aut | mardi, 10 novembre 2015

vous êtes intenables tous les deux, lâchés dans Paris !!

Écrit par : liliplume | mardi, 10 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire