Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 14 février 2016

Un vieux pieu...

Ne dis rien, Berthoise, j'ai honte...
Hier soir, je suis descendu sous la pluie faire quelques courses.
Je sais bien que vous vous en fichez, lectrices chéries, mais je tenais à vous tenir au courant.
Voilà.
Quand j’ai refermé la porte du local à poubelles qui donne sur la rue, j’ai heurté une jeune femme guidée par un chien attelé.
Ça m’a remis en mémoire cette « réclame » qui m’a agacé plusieurs jours si ce n’est semaines.
Une annonce ante bulletin d’infos qui m’enjoignait d’une voix douce de financer le dressage d’un labrador pour en faire un « chien guide d’aveugle ».
Cette voix était si gentille et si convaincante que je me suis demandé parfois si je n’allais pas me crever l’autre œil, rien que pour avoir le clébard.
Je me suis arrêté à temps, comprenant d’un coup qu’elle ne cherchait pas des aveugles mais des sous…
A rêvasser ainsi, je suis arrivé au Franp..x tout beau tout neuf, refait entièrement depuis l’automne.
Et là, de quoi-t-est-ce que je m’aperçois-je ? Hmmm ?
Eh bien, la maison mère, obéissant autant à la paranoïa ambiante qu’à la soif de lucre, a suivi les conseils du gouvernement visant « à assurer la plus complète sécurité à notre clientèle ».
Oui, lectrices chéries, « on » a tenu à assurer la sécurité de votre Goût préféré.
Et c’est là que ça se gâte.
Je ne pensais pas qu’on allait trouver une escouade de CRS devant le magasin, prête à en découdre avec le « martyr » qui se serait mis en tête d’éradiquer le Mal, plus exactement de faire exploser la gondole de jambon.
Non, pas du tout.
Néanmoins,  à défaut de l’Armée du Bien, je pensais trouver au minimum l’Africain habituel, celui généralement dévolu au rôle de « Musclor de dissuasion » ou au vigile en uniforme d’opérette.
Que nenni, lectrices chéries ! Que nenni !
On nous a casé devant la porte un pauvre homme qui doit ainsi améliorer sa retraite. Un pauvre vieux de mes âges ou, s’il n’a pas mon âge, il est salement décati…
Le freluquet, blanc de teint,  de cheveux et de barbe mal rasée.
En plus il doit peser quarante kilos avec le caddy et la veste d’uniforme trop grande pour lui mais avec l’aigle sur la manche et au revers.
Bonjour l’aigle !
Imaginez une sorte de poulet pas fini et vieillot !
En matière de sécurité, la boutique n’a pas songé un instant à embaucher un guerrier.
Elle s’est acheté directement un otage !
Genre « celui là vous pouvez le garder, c’est un cadeau de la maison ! »
En plus ce pauvre homme est musclé comme un lapin de trois semaines et se fait enguirlander copieusement par toutes les caissières parce qu’il traîne devant l’entrée et qu’à chaque pérégrination la porte automatique s’ouvre en grand, faisant entrer le froid et la pluie.
Dire que je me plaignais de mon sort d’esclave poussé par la lumière de mes jours à aller chercher ce qui manque.
Bon, en vrai, j’aime bien aller traîner…

Commentaires

Elle s'est acheté directement un otage.
Non pas un otage, une 1ere victime. Je pourrais mettre ici le même commentaire que chez HB. Nous sommes bien mal barrés..
A propos de jambon, je vais aller mettre mon chou dans ma potée auvergnate. J'en salive à l'avance. Jarret de porc, saucisses, palette, chou, carottes, pommes de terre. Ca va remplacer le bouquet de fleurs que mon mari ne m'offrira pas. Bon appétit.

Écrit par : Julie | dimanche, 14 février 2016

Répondre à ce commentaire

Bbbrrr il ne fait pas bon rester dehors en ce moment.

Écrit par : Livfourmi | dimanche, 14 février 2016

Répondre à ce commentaire

Vous avez causé un peu tous les deux ?

Écrit par : Brin de broc | dimanche, 14 février 2016

Répondre à ce commentaire

J'ai un peu plus souri qu'en lisant le billet de la lumière de tes jours, à la description de ce pauvre homme. Juste un peu souri... car finalement c'est triste. Même question que Brin de broc...

Écrit par : Praline | dimanche, 14 février 2016

Répondre à ce commentaire

mon oeil est évidemment attiré par la jeune femme et son chien...
ça remplace pas évidemment un oeil (et forcément deux) en bonne santé...
mais franchement un bon chien gentil comme ça....ça me ferait presque envie...
;-)

Écrit par : Coumarine | dimanche, 14 février 2016

Répondre à ce commentaire

Se méfier des freluquets à l'allure décati. Si tu voyais le maître karateka du Maître!... 1m60 et capable de te couper en deux !

Écrit par : lakevio | lundi, 15 février 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire