Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 12 février 2016

Ce que les seins valent en tain ne me laisse pas de glace…

De rien, Mab, de rien…

Isy-Ochoa-Les-amoureux-du-pont-Mirabeau.jpg

Je suis quelque peu inquiet, ces jours ci.
Après avoir entendu pendant des décennies Heure-Bleue pester contre « toutes ces fêtes commerciales que c’est fait rien que pour vendre et de toutes façon, c’est encore des machins faits par Pétain pour occuper le bon peuple et éviter qu’il ne se transforme en bande de terroristes ! » je ne l’entends pas cette année.
Plutôt si.
Un peu, à pas de velours et à mots de soie…
Genre « Quand on vieillit, on aime bien tous ces trucs, comme la Saint Valentin, tout petit moment est bon à prendre… »
C’est pas comme la Fête des Mères.
C’était une arnaque commerciale quand j’appelais ma mère pour lui souhaiter « bonne fête maman ».
C’était un délicieux moment attendrissant quand l’Ours lui offrait un truc genre collier de nouilles…
Pareil avec la Saint Valentin.
- Je ne veux surtout pas de fleurs !
- Ben, ma Mine ?
- Non ! Vous les mecs vous vous faites refiler n’importe quoi !
- Mais enfin…
- La Saint Valentin, c’est pas la fête des amoureux, c’est la fête des fleuristes !
Fort de ces recommandations, vous allez faire les courses, vous revenez avec tout ce qu’il faut pour un super dîner.
Et là…
- Ben ? Minou ! Tu m’as même pas ramené un petit bouquet !
- Tu m’as expressément dit « surtout pas de fleurs ! »
- Oui, mais quand même, t’aurais pu penser à un petit truc, des fleurs quoi…
Bref, c’est Heure-Bleue…
Alors d’ici dimanche, je vais devoir cogiter sérieusement, histoire que ça ne fasse pas comme les quarante et quelques Saint Valentin précédentes…
Surtout que, comme la Saint Valentin est en plein hiver, ça ne se prête pas aux distractions champêtres de la Saint Jean.
Je refuserai la proposition de promenade sylvestre.
De toute façon Heure-Bleue ne sera pas tentée non plus.
C’est seulement que les raisons seront différentes.
Elle n’est pas frileuse, elle…

Commentaires

c'est tout le paradoxe des femmes, ça, tu vois...alors tu achètes un bouquin, des fleurs et un bon petit repas...ça devrait le faire, nous,, on ne fête pas ça, la première année j'ai eu des fleurs, depuis...plus rien...hihihi...heureusement j'ai le jardin...bisous.

Écrit par : esthériane, mialjo | vendredi, 12 février 2016

Répondre à ce commentaire

super ton titre!!!!

Écrit par : esthériane, mialjo | vendredi, 12 février 2016

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que tu vas devoir te triturer les méninges pour dimanche.

Les petits repas qu'elle aime, tu lui en fais tous les jours -à moins que tu ne casses ta tirelire pour un restau ?
Les livres , c'est souvent ...
Les fleurs à cette époque... c'est de la fleur de serre poussée à l'engrais....
Les promenades par ces temps c'est pas le Paradis.

Et si tu lui écrivais un poème, je suis sûre que c'est dans tes cordes ?


Bon le titre est déjà un poème en soi.

Écrit par : Sophie | vendredi, 12 février 2016

Répondre à ce commentaire

Hélas, je suis mauvais (je le sais, et je me suis relu...)
Et puis Heure-Bleue n'aime pas la poésie.

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 12 février 2016

Ben moi, je vais acheter un saucisson corse à Chéri. Et un auvergnat. Le genre de saucissons qu'il n'achète jamais parce qu'ils valent une petite fortune. Mais je sais que ça le rend dingue de plaisir.....

Écrit par : imaginer | vendredi, 12 février 2016

Répondre à ce commentaire

Et puis bon, faire plaisir à une femme, c'est faisable. Et à la tienne plus encore.
Un bon gâteau, un foulard, un parfum, un petit bracelet en argent elle adore ça non ? L'inviter à boire un cocktail dans un bel endroit.
Un CD, pour changer des livres. Tu charries là le goût, tu sais que ce que Lumière de tes jours aime quand même ?
Surprend-là... Emmène là au théâtre, au resto... Organise une sortir surprise....

Écrit par : imaginer | vendredi, 12 février 2016

Répondre à ce commentaire

Pas de ça chez nous, c'est la fête tous les jours!

Écrit par : mab | vendredi, 12 février 2016

Répondre à ce commentaire

Restaurant pour nous , je trouve ça mignon de fêter la St Valentin quand on a 60 ans , on se tient toujours par la main quand on marche et on se lâche quand on rencontre quelqu'un de connu : de vrais ados !

Écrit par : Brigitte | vendredi, 12 février 2016

Répondre à ce commentaire

Tiens une chose à laquelle je n'avais pas pensé, c'est l'Opéra ....

Comme je suis persuadée qu'HB cherche de son côté (elle n'en dit rien, donc on sait pas), unissez vos tirelires....

Écrit par : Sophie | vendredi, 12 février 2016

Répondre à ce commentaire

ben dis donc ! Quel titre !
Sauf erreur, ta note de l'an passé à cette même époque disait à peu près la même chose ! Le Goût,....... tu te répètes!

Écrit par : emiliacelina | vendredi, 12 février 2016

Répondre à ce commentaire

Tu exagères, je viens d'aller voir, il n'y a que le titre qui ressemble !

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 12 février 2016

c'est surtout que j'ai lu chez toi la difficulté que tu trouves face à HB pour savoir si elle veut que tu lui achètes des fleurs ... ou pas !

Écrit par : emiliacelina | samedi, 13 février 2016

Je ne vois qu'une solution: un livre avec un titre au nom de fleur, comme "la tulipe du mal" ou "Pivoine". Tant qu'à faire, avec une illustration en rapport!

Écrit par : muse | samedi, 13 février 2016

Répondre à ce commentaire

L'Heureux Elu ne me fait jamais de cadeaux... Ca ne lui vient pas à l'esprit et surtout pas pour la St Valentin.
Je ne veux pas de cadeaux pour la St Valentin (payer des fleurs aux prix de l'or m'exaspère, je n'aime pas me faire arnaquer) mais un cadeau au moment où je m'y attends le moins, j'aimerai bien...

Écrit par : Allye | samedi, 13 février 2016

Répondre à ce commentaire

on s'est offert un gros bouquet de tulipes (achetées au marché: 50 tulipes pour 10 euros!
- c'est vraiment pas cher... enfin je ne trouve pas!
- nous en profitons tous les deux
- les tulipes, ça dure longtemps...
chouette hein?

Écrit par : Coumarine | samedi, 13 février 2016

Répondre à ce commentaire

Non, non, ça vient de moi. Mais, j'ai une autre solution. J'avais pris un truc sur internet et je me demande si ce n'était pas un texte protégé. C'est con, d'ailleurs. Je ne savais pas que des textes de chansons étaient protégés.

Écrit par : Julie | samedi, 13 février 2016

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup le titre. La photo aussi.
Moi, je sais que je n'aurais pas de fleurs si je ne lui dis pas. Par contre, si je lui dis "tu aurais pu m'offrir des fleurs ? il dira "si c'est moi qui choisit, ça ne va pas te plaire, alors va en acheter toi-même, tu veux combien ?".
Par contre, je sais que son fils, celui de l'Aveyron ira sûrement chez le fleuriste pas loin de sa maison, avec Gaby et qu'il achètera à sa femme le plus beau, le plus gros bouquet de fleurs. Et Gaby offrira sûrement aussi une rose à sa maman.
Mon gendre, non. Lui déteste les dates fixes. Il offre des cadeaux toujours en dehors des fêtes, ce qui horripile sa femme, car, elle serait heureuse, même avec un simple bouquet de fleurs des champs.

Écrit par : Julie | samedi, 13 février 2016

Répondre à ce commentaire

Quel est donc le bon choix? Avec ou sans fleur?

Écrit par : Livfourmi | dimanche, 14 février 2016

Répondre à ce commentaire

De la daube la Saint Valentin, de la daube !

Écrit par : Brin de broc | dimanche, 14 février 2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour mr le goût. Je fais comme toi, un essai.
J'ai écrit un commentaire pour HB, mais, impossible de le poster. Ca me dit "erreur dans l'envoi du commentaire". Donc, je viens voir si ça passe ici. Veux-tu, si ça marche le copier-coller et le mettre sur son blog ? Merci. Si tu veux, je peux t'envoyer un timbre. J'ai vraiment trop peiné à écrire cette, heu, ce texte. Ce serait du gâchis que le mettre à la poubelle. Si ça marche, pour te remercier, je reviendrai commenter chez toi. Non, je ne t'offrirai pas de roses, elles sont trop coûteuses pour la St Valentin.
-------------------------------------------------------------------------------------
L'argent ne fait pas le bonheur
Celui qui a dit ça est un sacré menteur
Allez racontez ça à votre percepteur
Celui qui a dit ça est un sacré farceur

Moi, quand on me dit ça, je ferais un malheur.

Allez choisir des robes et des chaussures
Dans un magasin,
Et la petite cape de fourrure
Qui vous irait bien,
Prenez gaiement tout ça sous votre bras,
Et partez sans payer...
On vous apportera des oranges à la Santé

L'argent ne fait pas le bonheur
Celui qui a dit ça est un sacré menteur

Moi, quand on me dit ça, je réponds : Et ta sœur, elle bat l'beurre ?

Allez passer huit jours dans un palace
Pour les milliardaires,
Dans la plus belle chambre, avec terrasse
Donnant sur la mer
Si, au moment de passer à la caisse,
Vous n'avez que vingt euros,
Vous irez laver la vaisselle pendant dix ans

L'argent ne fait pas le bonheur
Celui qui a dit ça est un sacré menteur.

Moi, quand on me dit ça, je m'écroule, et je pleure.

Si, si, ça me donnerait envie de pleurer de lire que 62 personnes détiennent la moitié de la richesse mondiale. Heureusement que la mort ne s'achète pas (quoique, va savoir. Peut-être qu'un jour, seulement 62 personnes dans le monde pourront s'offrir l'élixir de la vie éternelle.

Écrit par : Julie | lundi, 15 février 2016

Répondre à ce commentaire

Mais, c'est quoi ça ? Un commentaire posté le samedi qui apparait le lundi. Comme j'ai cliqué plusieurs fois, qui dit qu'HB et toi n'allez pas en recevoir une douzaine ! Bizarre, bizarre.

Écrit par : Julie | lundi, 15 février 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire