Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 18 mars 2016

Voyage en terre inconnue.

On nous avait fait l’article pour un magasin, mon fils et quelqu’un d’autre sans compter les caddies qui empêchent de monter dans le bus tellement qu’y en a.
Un magasin paraît-il super-extra-midable pour les produits frais.
Avec des prix à coller une attaque à l’habitué de Monop’ tellement qu’y sont bas.
On a donc pris le bus pour aller dans une contrée au-delà de la Seine.
Pour tout dire, on a même changé de département.
Un département que c’est quasiment la province.
La province, c’est la banlieue de la banlieue…
On est arrivé dans un coin qui m’a rappelé mes jeunes années.
Le genre de coin qui fait dire à Ettore Scola « Le Christ s’est arrêté à éboulis. »
Le bled que tas par moment limpression que la deuxième guerre ne sest pas arrêtée il y a soixante dix ans mais il y a une semaine.
A peine descendu du bus, la lumière de mes jours à repéré un « Bar Café Tabac Presse » et m’a dit :
- Minou, tu vas me prendre Télérama ? S’il te plaît Minou…
Je ne résiste jamais quand c’est demandé comme ça.
J’ai eu l’impression qu’elle craignait d’entrer dans « un bistrot de voyous ».
J’ai donc obtempéré.
Si la clientèle était effectivement arabe –oui, je sait, on dit « d’origine magrébine »- le tenancier était lui issu de la blanche Cathay.
Quand j’ai demandé :
- Vous avez Télérama, s’il vous plaît ?
Il m’a semblé qu’en fait ils étaient tous de la Lune ou de Mars…
Le tenancier m’a regardé d’un air de dire « mais c’est pas une pharmacie, ici, mon gars ! »
Je suis donc ressorti, ai tendu le bras à Heure-Bleue et nous sommes repartis vers la contrée des produits frais de Cocagne.
Ça a commencé moyennement bien.
Si le temps était printanier à l’extérieur, il était polaire à l’intérieur.
Voyez vous, lectrices chéries, c’est le genre de boutique inverse du Monop’.
Au Monop’ tu entres froid, tu ressors chaud et interdit bancaire.
Là, tu entres chaud, tu ressors froid et ils ne prennent pas les chèques…
Bref, tu viens chercher des tomates, tu sors avec une pneumonie.
Après avoir parcouru des kilomètres d’allées dans un climat sibérien, on a vu que les prix étaient effectivement plus bas qu’ailleurs.
Et pour cause. Je m’étonne qu’ils vendent aux particuliers.
Si tu veux des ailes de poulets, c’est au minimum le carton de quarante-huit ailes.
Quoi que tu veuilles, c’est pour une famille genre ma grand’mère.
Elle avait fait neuf gosses dont ma mère.
Le directeur doit être chinois car on y trouve même du lard halal…
Bref, ce fut un voyage en terre inconnue, quasiment exotique.
La lumière de mes jours, habituée à ses coins de bourges, se demande encore si elle n’aurait pas dû se faire vacciner avant d’aller chercher nos courgettes…
Mais la promenade nous a bien plu quand même…

Commentaires

Un arabe qui lit Télérama ? Tu vas en contrarier certains ... ;-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | vendredi, 18 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Mais j'ai l'impression que Télérama n'était pas dans ta main quand tu es sorti ???
Aller en banlieue dans un autre département, mais comment fîtes - vous ? (gloussements)

Prix moins chers, c'est sûr, mais pour famille nombreuse ou ne manger que ça pendant... un temps indéterminé. Et encore, vous êtes deux.
Imaginez-vous des prix intéressants au supermarché pour ces mêmes articles ou le 3è gratuit mais à des dates de consommation si proches que vous devriez manger des manchons de poulet même au petit déjeuner, faire une lessive quand un torchon est sale....
Ça attire le pékin dans le magasin... et tu achètes quelque chose d'autre, plus cher. C'est le principe même !!!

Écrit par : Sophie | vendredi, 18 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Seriez pas un peu bobo ????? LOL

Écrit par : manoudanslaforet | vendredi, 18 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Manou je suis d'accord avec vous... lol

Écrit par : esthériane, mialjo | vendredi, 18 mars 2016

Tu as oublié d'écrire que j'avais oublié mon masque !

Écrit par : heure-bleue | vendredi, 18 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Parce que HB n'est pas abonnée à Télérama ?
Je ne regarde pratiquement jamais la télé, mais je suis abonnée LOL
Livres, cinoche, quelques articles et potins etc...
Chic et pas cher...

Écrit par : Françoise | vendredi, 18 mars 2016

Répondre à ce commentaire

MAIS!!!!!!! Imprudents !!! Vous êtes de grands aventuriers quand vous faites vos courses !!!

Écrit par : emiliacelina | vendredi, 18 mars 2016

Répondre à ce commentaire

La courgette, c'est de saison ?

Écrit par : Berthoise | vendredi, 18 mars 2016

Répondre à ce commentaire

On n'aime pas les salsifis.

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 18 mars 2016

je crois reconnaitre ce Mag...lol et je suis ok avec vous, y en a pas par ici, c'est pas plus mal...mais moi j'adore monop, et je crise car ici y 'en a pas!!!!!!!!!!!!

Écrit par : esthériane, mialjo | vendredi, 18 mars 2016

Répondre à ce commentaire

"Le directeur doit être chinois car on y trouve même du lard halal…"
Tu me réjouis !

Écrit par : Brin de broc | vendredi, 18 mars 2016

Répondre à ce commentaire

c'était quoi un Liddl géant ? Intermarché ?

Écrit par : liliplume | vendredi, 18 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Quelle aventure!!!

Écrit par : mab | samedi, 19 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Si vous commencez à traîner dans la banlieue de la banlieue, alors... Mais où va-t-on?

Écrit par : Livfourmi | samedi, 19 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Une expérience ! Un jour des agences de voyages organiseront ce genre de visite dans leur circuit !
Bah, à Paris, nous avons tout ce qu'il faut des magasins à taille humaine, des magasins bois, des marchés sympas... Le ravitaillement pour deux à prix corrects est tout à fait possible.

Écrit par : Anita | samedi, 19 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Au fait, vous aviez Frédéric Lopez pour vous escorter ?

J'ai adoré aussi ton allusion à Ettore Scola. Tu as une imagination débordante, mais tu le sais hein ?

Pour les excursions, j'ai entendu que Marseille a maintenant un circuit des hauts-lieux du banditisme et que ça a beaucoup de succès !!!

Écrit par : Sophie | samedi, 19 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Ouh la la !Un effort louable. Me retrouver au Carouf de

Écrit par : lakevio | samedi, 19 mars 2016

Répondre à ce commentaire

C'était pas un Carrouf.
C'était autrement surprenant...

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 19 mars 2016

Écrire un commentaire