Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 09 avril 2016

Nus à jeux...

Comme je vous en avais averti hier, lectrices chéries, Heure-Bleue et moi sommes allés voir l’expo « L’atelier de plein air. Les impressionnistes en Normandie ».
J’aime les impressionnistes, je vous l’ai sans doute déjà dit.
D’abord parce qu’ils sont d’un naturel optimiste.
Oui, lectrices chéries, avouez qu’il faut avoir l’optimiste chevillé au corps pour ne voir et peindre la Normandie qu’ensoleillée.
Malgré tout, j’ai trouvé l’expo assez décevante. Sans doute parce que nous avions déjà vu ces œuvres ailleurs et souvent.
Heureusement, ce musée est plein de charme et d’œuvres que nous voyons, revoyons et apprécions avec un plaisir chaque fois renouvelé.
C’est un peu comme les câlins, vous voyez ?
Ça doit être le printemps…
Comme chaque fois, j’ai voulu emporter ces petits bronzes de Vénus, Amour et Apollon.
pendant que mon Heure-Bleue regardait le Grand Canal, jai admiré « Le sommeil de Vénus » de Boucher, sur le mur à côté.
Comme chaque fois, elle a souhaité embarquer un des deux Canaletto, a repoussé une porte qui la gênait.
Elle a regardé en détail, toujours émerveillée par le Vénitien et m’a dit :
- Aaahhh… Minou… Celui là, je tuerais pour l’avoir. Je le veux ! Je vais le voler !
Elle a hésité une seconde, s’est encore approchée du tableau représentant le Grand Canal » et le pont du Rialto.
Alors la protection a « couiné ».
La lumière de mes jours s’est exclamée :
- Ah mais j’ai pas fait ! J’ai juste dit !
Nous sommes repassés par le Grand Salon, une pièce que j’adore avec son avancée en oriel sur une terrasse qui domine le boulevard Haussmann.
Je me suis fait la réflexion qu’un des aspects les plus embêtants de la pauvreté n’est pas tant le manque d’argent que l’impossibilité de profiter et de vivre dans de tels lieux.
Heure-Bleue a vigoureusement acquiescé car nous avons tout de même quelques goûts en commun.
Alors pour nous remonter le moral nous sommes passés au salon de thé.
Là aussi, nous avons succombé à des trucs qu’on met des minutes à apprécier et qui mettent des semaines à se faire oublier par la balance…
Nous sommes revenus vers Saint-Lazare puis, nous ravisant, sommes repartis vers la Madeleine en flânant.
Ce fut une chouette promenade.
Une journée délicieuse, en somme.

grand salon.jpg

Commentaires

Seul des barbares n'apprécieraient pas cette journée.

Écrit par : mab | samedi, 09 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Tiens, je n'aurais pas dû vous lire ce matin, j'suis envieuse !

Il y a beaucoup d'oriels en Moselle et Alsace, même pour des maisons particulières : ils permettaient de surplomber la rue, d'avoir une belle vue sur les passants, tout en faisant semblant (ou non) de broder ou de lire.....

Mais déjà, il paraît qu'il avait aussi une fonction fiscale. A l'époque où l'on payait au nombre d'ouvertures , comme il ne faisait pas partie d'un mur descendant jusqu'au sol, cette fenêtre n'était pas prise en compte . Enfin, moi je ne fais que répéter un guide loquace à Sarrebourg !

Écrit par : Sophie | samedi, 09 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Le temps et l'espace est le privilège d'une certaine classe.
j'ai envie de sortir de la retraite dans laquelle je me languis depuis trop longtemps, voir des expos, aller aux concerts.

Écrit par : Berthoise | samedi, 09 avril 2016

Répondre à ce commentaire

suis pas musés, mais faut avouer que cette expo doit être superbe, vu comment vous avez tous les deux envie de tout piquer!!!! lol....bisous.

Écrit par : Tarrah | samedi, 09 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Tu as enlevé un com et ta réponse, dommage!

Écrit par : mab | dimanche, 10 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Oui Mab dommage, il y avait matière à débattre car je l'ai vu aussi .
Je n'ai peut être pas 2 neurones , ni le bac et pourtant aujourd'hui, je me suis régalée au musée Van Gogh d'Amsterdam pendant que l'homme s'intéressait à autre chose .....et c'est très bien .
Pourquoi faudrait-il être toujours d'accord et apprécier les mêmes choses ?
Une fois j'ai osé dire ici mon désaccord sur un sujet qui m'est sensible et me suis faite "incendier" par une lectrice chérie .
Vive la diversité des goûts n'est ce pas mr le Goût ?
Je n'ai plus de blog mais ne suis pas anonyme ;-) .

Écrit par : BOutoucoat | dimanche, 10 avril 2016

Enfin des noms d'endroits où j'ai également déambulé...

Écrit par : Livfourmi | dimanche, 10 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire