Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 31 juillet 2016

La maison perd ses verres…

Bon  lectrices chéries, tout s’est passé tout à fait comme prévu !
Enfin, prévu par la lumière de mes jours.
Nous avions d’abord craint quelque chose comme ça.
Puis nous Heure-Bleue m’avait dit :
- Tu verras, Minou, on va les retrouver quand on aura les autres.
J’avais répondu :
- Mais mon ma Mine, je les ai jetées sans faire attention…
- Hon hon…
J’avais peur tout de même qu’elle ait raison mais j’étais presque sûr de mon fait.
Vendredi soir nous sommes revenus à la maison avec nos lunettes neuves.
Les siennes étaient plus légères que la paire précédente.
Les miennes étaient plus légères aussi.
Nous les avons essayées.
Comme nous le craignions, elles allaient parfaitement pour lire le soir mais étaient trop « fortes » pour lire dans la journée, que ce soit notre livre, le journal ou notre écran.
Un évènement sans importance sauf qu’il a montré que j’avais tort s’est noué hier.
Oui, lectrices chéries, hier j’ai été pris d’une folie ménagère dans le coin des ordinateurs.
J’ai débranché entièrement le mien.
Je suis allé chercher l’aspirateur.
J’ai tiré l’ordinateur que j’ai ensuite posé sur ma chaise.
La poussière faisait un véritable édredon derrière ma machine.
Après avoir tiré et nettoyé quelques câbles et ramassé quelques tickets de caisse de Monop’ tombés derrière, j’ai eu l’œil attiré par un reflet.
J’aurais pourtant dû m’en douter car ce n’était pas la première fois, qu’à peine les lunettes neuves ramenées à la maison, je retrouverais la paire égarée.
Je ne crois toujours pas en dieu.
En revanche, cette histoire de lutins farceurs me paraît de plus en plus crédible…

Commentaires

C'est toujours comme ça ! les lutins farceurs font le tour des maisons, déplacent les objets, en général ceux dont on va avoir besoin de suite et qu'on remplace, pour les remettre sous nos yeux quand on ne s'y attend plus.

Quand je cherche quelque chose, ça m'obsède : je n'arrive pas à suivre les lignes du livre que je suis en train de lire, je me relève au milieu d'un film (et même dans la nuit), , pour aller fouiner un endroit que j'aurais pu oublier.

Comment allez-vous faire dans la journée ????
Que ce soit dans la journée ou le soir, je ne peux lire sans !!!

Écrit par : Sophie | dimanche, 31 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Dans la journée, on a nos vieilles lunettes, celles avec une correction beaucoup plus faible.

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 31 juillet 2016

Entre ce que j'ai mis à la benne, ce que j'ai déplacé dans d'autres pièces je cherche toujours quelque chose, c'est usant.

Écrit par : mab | dimanche, 31 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Koâ ! Tu reconnais que tu avais tort… Alleluiah ! c'est un miracle. Je crois que je vais aller brûler un cierge à sainte Rita.

Écrit par : liwymi | dimanche, 31 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

j'aime beaucoup l'édredon de poussière ! moi qui n'était pas loin de vous tenir pour parfaits ! ah ces lunettes

Écrit par : epalobe | dimanche, 31 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Je confirme !
C'est pas ranormal du tout !
http://celestinetroussecotte.blogspot.fr/2015/12/paranormal.html
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | dimanche, 31 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

les "moutons" derrière l'ordi, ça me parle hum!faudrait d'ailleurs que je m'y penche

Écrit par : sylvie | dimanche, 31 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Tu sais que si tu avais demandé à St Antoine de Padoue, il te les aurait trouvées rapidement. Ou tu aurais dû m'inviter chez toi. J'ai le don de retrouver les objets perdus s'ils sont encore dans le coin.
Par contre, si tu les avais jetées par mégarde dans le feu, alors, là, je n'aurais rien pu faire pour toi...Je n'ai rien pu faire pour le dentier de ma mère, jeté probablement dans le feu.

Je ne crois toujours pas en dieu.
Ah, tu vois, comme tu ne crois ni en dieu, et, par ricochet, en ses saints, il t'a fait exprès une farce..

Écrit par : julie | lundi, 01 août 2016

Répondre à ce commentaire

Ces lutins farceurs commencent à me courir sur le haricot... Leurs blagues sont toujours pareilles!

Écrit par : livfourmi | mardi, 02 août 2016

Répondre à ce commentaire

Pareil, pas mieux... Voire pire: passeport, clés, tête et alouette ;) je fais confianssssss à St. Antoine de Padoue, celui qui retrouve tout...dans les p'tits coins les p'tits trous...et stresse un max jusqu'à ce que le miracle se produise

Écrit par : Lapin dans la mille | mardi, 02 août 2016

Répondre à ce commentaire

en principe, c'est dès que je mets de l'ordre que je ne retrouve plus rien ! Mais


....j'avoue!!!!Tu me bats de plusieurs longueurs !

Écrit par : emiliacelina | mardi, 02 août 2016

Répondre à ce commentaire

Si tu ne crois pas en Dieu, tu pourrais croire en ses saints et Saint-Antoine et Sainte-Rita sont très efficaces pour les objets perdus !

Écrit par : lakevio | mercredi, 03 août 2016

Répondre à ce commentaire

Il croit surtout aux seins...

Écrit par : heure-bleue | mercredi, 03 août 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire