Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 août 2016

J’ai fait le grand sot.

De rien, Mab
Il y a peu, je cherchais sur le site de la RATP, les horaires complet d’une ligne de bus, histoire de ne pas rentrer pedibus cum jambis à pas d’heure en sortant de chez l’Ours.
Je me rendis donc sur le site et ouvrit la page recherchée.
Mon œil restant faillit être arraché sur le champ par l’en-tête d’un tableau écorchant toutes les règles qui me furent inculquées à coups de règle sur le bout des doigts.
Armé de mon clavier et d’humeur taquine je me suis précipité sur le lien « nous contacter » pour faire part de ma surprise à l’apparition d’une grammaire jusqu’ici inconnue.
Après avoir rempli les cases adéquates j’envoyai le message :
« Bonjour,
pourriez vous veiller à l’orthographe de vos informations ?
Ça me pique les yeux de lire « Intervalles prévue » quand apparaît cette
page» 
Parce que  quand même, dans une phrase de six mots, trouver le moyen de caser trois fautes, cest pas à la portée du premier cancre venu !
Les jours passèrent et j’oubliai ce courriel d’humeur dont je n’avais pas imaginé un instant qu’il pût engendrer une réponse qu’un haussement d’épaules agacé du destinataire.
Eh bien si !
Figurez vous, lectrices chéries que je viens de recevoir ce poulet un peu surréaliste :
« Bonjour,
Votre courriel, reçu le 16 juillet 2016 a retenu toute mon attention.
Je comprends les raisons de votre démarche.
Aussi, je vous remercie de votre témoignage et vous exprime, au nom de la RATP, mes plus vifs regrets.
Votre témoignage a été transmis au service compétent afin de prendre les mesures qui s'imposent.

Je reste à votre service et vous prie de croire, à l’assurance de toute ma considération.

 Cordialement,

Mme xxxx

Conseiller Clientèle RATP

 Si vous souhaitez répondre à ce courriel, merci de conserver le numéro d'affaire [WEB-16-07-12902 ] présent dans l'objet, afin de faciliter le suivi de votre dossier. »

Si, si, lectrices chéries !
Madame xxx qui, malgré la loi est restée « conseiller » au lieu de « conseillère » m’a répondu ça.
Estourbi par la réponse, je suis allé vérifier.
Comme attendu, « les mesures qui s’imposent » n’ont pas été prises.
Du coup, une crainte me tord le ventre.
J’ai peur maintenant que le « service compétent » ne s’aperçoive qu’il est mis en cause et, s’estimant injustement attaqué, ne déclenche un « mouvement social » qui me cloître dans mon coin plutôt que m’amener à Paris…

Commentaires

Ils ont pris bonne note,
et ils ne feront rien, je t'en fiche mon billet.
Même pas besoin de craindre les retombées du "service compétent" qui n'en aura pas connaissance et qui s'en fiche royalement.
Quand on lit ici ou là, que de fautes ne voit-on pas. Dans les médias aussi.
Dans les bandeaux qui apparaissent en bas des images à la télé. Pas étonnant que je ressemble à Riquet !
Il y a trois ans maintenant, on a construit une ligne de bus "propre" (quand je dis construire c'est bien ça puis les chaussées ont en leur centre une chaussée spéciale. Le problème étant que les autres lignes (dont celles qui desservaient mon coin) ont été "rabiotées". J'ai fait part de mon problème au service concerné : je ne peux plus me rendre jusqu'au centre - ville, cathédrale, hôtel de ville, Théâtre etc... sans changement et bout de chemin entre les deux.
Sais-tu ce que le "service compétent" m'a répondu : qu'il comprenait bien mon problème et que je pouvais prendre rendez-vous à l'Hôtel de Ville pour en parler..... ma réponse a été aussi gratinée et moins civile que la sienne !

Écrit par : Sophie | vendredi, 05 août 2016

Répondre à ce commentaire

J'ai bien peur que ton mail soit parti a la corbeille sitôt lu et la réponse standard envoyée !

Écrit par : lakevio | vendredi, 05 août 2016

Répondre à ce commentaire

C'est un robot qui t'a répondu , c'est enregistré , ils sont quittés de se faire envoyer sur les roses .

Écrit par : Brigitte | vendredi, 05 août 2016

Répondre à ce commentaire

Voilà une réponse inattendue qui ne manque point de piquant ! Ils sont fortiches à la RATP !!

Écrit par : Jerry OX | vendredi, 05 août 2016

Répondre à ce commentaire

Bon j'ai de la marge!

Écrit par : mab | vendredi, 05 août 2016

Répondre à ce commentaire

ah la réponse dis donc! surréaliste

Écrit par : sylvie | vendredi, 05 août 2016

Répondre à ce commentaire

Je suis allée voir aussi et ce n'est toujours pas fait.

Écrit par : livfourmi | lundi, 08 août 2016

Répondre à ce commentaire

Aucune raison de modifier... d'ailleurs sauraient-ils rectifier sans déranger l'Académie Française ?
Dans la lettre du robot je n'ai pas relevé de faute, c'est déjà ça !

Écrit par : Bourlingueuse | mercredi, 10 août 2016

Répondre à ce commentaire

Comment dire... Il serait, je le crains, opportun si tu attends un résultat que tu te fendes d'un nouveau mail précisant quelles sont les modifications à apporter, non ?

Écrit par : Brin de broc | mardi, 23 août 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire