Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 23 août 2016

Le rhum antique saoule aussi…

Ma vie est foutue !
Hier, avant de partir dîner chez les enfants, nous avons écouté une émission de la série de Didier Varrod sur la vie de Françoise Hardy.
Au moment où Françoise Hardy disait de sa voix melliflue, ajoutant même quelques soupirs en arrière plan, des choses définitives sur l’amour.
Parlant même d’amour fou, j’ai commis l’imprudence de remarquer :
- Pfff… L’amour, si c’est pas un amour fou, c’est pas de l’amour…
Tout ça du ton du mec vachement expérimenté, avec haussement d’épaules et tout.
Et le commentaire du journaliste d’enfoncer le clou sur le tempérament irréductiblement romantique de Françoise Hardy d’un péremptoire « Elle a toujours eu ce besoin d’absolu, de romantisme… »
Heure-Bleue dont l’avis semble diverger et surtout peu nuancé m’a alors lancé :
- L’amour fou ? Je t’en foutrais moi, de l’amour fou !
- Ben quoi, tu connais « l’amour raisonnable », toi ?
- Ouais bon, c’est vrai, sinon je ne t’aurais pas épousé mais quand même…
- Bon…
Là elle a ajouté :
- Et du romantisme ! Je t’en foutrais moi, du romantisme ! C’est du masochisme oui !
Du coup, je me suis écrasé avant qu’elle ne découvre qu’elle avait contracté le mariage parfait : Un masochiste marié à une sadique…
Malgré cette douche sur ma propension à « guimauver », la soirée chez les enfants fut délicieuse.

rimini_malatesta.jpg

Commentaires

Pauv 'tite chose !
C'est si rare un homme vraiment romantique prêt à guimauver...
la vie est mal faite ! :-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mardi, 23 août 2016

Répondre à ce commentaire

Mais l'est obsédé Didier Varrot ?

Ce n'est pas parce qu'on "chante romantique" qu'on l'est.
En tous les cas, si elle le fut, ça l'a bien quitté.

Je suis toute prête à t'accorder un titre de romantique en chef, mais pas celui de sadique à HB, à peine celle de réaliste plutôt. Mais c'est vrai que les scientifiques ont toujours la tête dans les nuages.

Écrit par : Sophie | mardi, 23 août 2016

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais aimé les mecs trop poétiques , ça vient de mes parents trop terre à terre , ça faisait rire mon père de voir à la télé une actrice ou un acteur qui se déclarait avec un bouquet à la main !

Écrit par : Brigitte | mardi, 23 août 2016

Répondre à ce commentaire

J'ai eu la chance de partager ma vie (pendant seulement 35 ans) avec un romantique de la meilleure espèce... et que c'était bon !
Il est vrai que sa jeunesse avait été bousillée et qu'il avait tout misé sur sa vie d'homme...
Tant mieux pour nous !

Écrit par : Gwen | mardi, 23 août 2016

Répondre à ce commentaire

:D :D :D
N'empêche, j'suis assez d'accord avec HB.
L'amour fou c'est généralement celui où l'autre te fait des crasses, te trompe, voire te colle quelques claques et t'es là, tu restes en disant "oui mais tu peux pas comprendre! C'est l'amour fou, l'amour passion!!!" Mais ouais!
L'amour fou sous entend l'amour où tu souffres et si tu souffres pas, c'est pas de l'amour. Connerie!

Écrit par : Rosalie | mercredi, 24 août 2016

Répondre à ce commentaire

Vous nous êtes bien trouvés.

Écrit par : Berthoise | mercredi, 24 août 2016

Répondre à ce commentaire

Sadique... le mot est un peu fort quand même

Écrit par : mab | mercredi, 24 août 2016

Répondre à ce commentaire

a vrai dire je n'ai aucune opinion sur ce sujet, je m'appauvris

Écrit par : maevina | mercredi, 24 août 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire