Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 août 2016

Traitement des os usés...

Tout à l’heure, je suis descendu acheter la Rico qu’on a oublié d’acheter hier.
Devant l’arrêt de la navette, près du magasin, il y avait mon impatient de l’autre jour.
J’ai commis là une erreur que j’évite avec lui d’habitude.
Bref, je me suis dit que j’aurais mieux fait de ne pas même lui dire « bonjour ! »
Et surtout pas « comment vas-tu ? »
Je me suis eu tout seul, pourtant je le connais, j’aurais dû savoir…
Je l’ai encore constaté aujourd’hui.
Il fait partie de ces gens à qui vous dites quelque chose d’anodin et qui répondent quasi immédiatement quelque chose comme « c’est comme moi, j’ai… » ou « ben moi j’ai… »
J’évite avec lui parce qu’il est déjà sévèrement atteint de plein de trucs.
En dehors de son palpitant qui déconne gravement, il a plein de pathologies qui l’esquintent de partout, dans la respiration, la marche, la digestion, la circulation sanguine.
Oui, il m’ a déjà renseigné en détail sur tout ça.
À la place de la Sécu j’aurais laissé tomber la maintenance d’une bécane dans un tel état.
Mais bon…
Aujourd’hui il fait chaud alors c’est pire.
Même si la chaleur ne m’a jamais gêné, je dois avouer qu’il m’énerve un peu.
En plus il s’étend complaisamment sur ses petites et grandes avanies.
Avanies et framboise…
Non laissez tomber, lectrices chéries, je sais, c’est lamentable, d’ailleurs Bobby Lapointe en est mort.
Là, c’est ma question purement rhétorique qui a ouvert les vannes de l’auto-apitoiement.
Et ça dure, mais ça dure…
Je ronge mon frein.
Un jour mon frein va lâcher.
J’y ai réfléchi un peu en ramenant la Rico à la maison.
J’ai compris pourquoi les égotistes m’agacent tant.
Ils m’empêchent de parler de moi.

Commentaires

Heureusement que tu as ton blog pour parler de toi à l'envi...
Et nous on aime ça, tu as vu comme c'est drôlement bien étudié !
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mercredi, 24 août 2016

Répondre à ce commentaire

Tes compliments me rappellent quelqu'un...

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 24 août 2016

j'ai la rate qui s'dilatte j'ai le foi bien trop gras...hi hi...c'est ce genre là? pinaise tu les attires...si ça trouve il va vivre jusqu'à 100 ans, c'est toujours ceux la qui se plaignent...les trois quarts des gens ont toujours soit des maladie comme toi, soit plus graves, mais ça n'intéressent qu'eux et n'écoutent pas ce que tu dis!!! j'en connais aussi...le mieux c'est de changer de trottoir!!!!!!!!!! bisous sous le cagnard, je fais le moins de choses possible...c'est à dire rien, le mois d'août a été chargé!!!

Écrit par : Tarrah | mercredi, 24 août 2016

Répondre à ce commentaire

trouver plus bavard que soi ?!

Écrit par : liliplume | mercredi, 24 août 2016

Répondre à ce commentaire

Egotistes... Et égoïstes en plus !

Écrit par : Livfourmi | mercredi, 24 août 2016

Répondre à ce commentaire

Bien malin de "t'être eu tout seul" ,je peux te prêter mon voisin si tu veux , ou même ,allez , pas tout le temps quand même , ma modeste personne héhé

Écrit par : epalobe | mercredi, 24 août 2016

Répondre à ce commentaire

Superbe conclusion!

Écrit par : muse | mercredi, 24 août 2016

Répondre à ce commentaire

C'est pour éviter ça que les anglais ne parlent que de la pluie et de beau temps.

Écrit par : mab | jeudi, 25 août 2016

Répondre à ce commentaire

Haha, ça me rappelle comment j'ai pris un jour la décision de ne plus demander à mes grands-parents comment ils allaient... C'est un automatisme, ce "ça va ?" dont il n'est pas facile de se défaire, mais ça m'évite des tirades qui te donnent envie de te coller la tête dans le four...

Écrit par : Milky | jeudi, 25 août 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire