Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 25 août 2016

La consommation des sens.

C’est pour toi, Mab.
« C’est pour éviter ça que les Anglais ne parlent que de la pluie et de beau temps. »
écrit Mab dans un de ces laconiques commentaires dont elle a le secret..
Patricia Wentworth, Barbara Pym et Elizabeth Taylor seraient certes entièrement d’accord avec toi, Mab.
Hélas… Trois fois hélas…
De nombreux et parfois longs séjours dans la patrie de ces éminentes autrices –Ouais Milky ! T’as raison ! – m’ont démontré parfois que « Perfide Albion » n’était pas si mal vu pour ladite patrie.
J’ai constaté souvent qu’on y est aussi, si ce n’est plus, mauvaise langue qu’ailleurs et que quand on y parle de la pluie et du beau temps c’est surtout du mauvais temps et qu’il serait bon qu’il s’abattît en priorité sur ceux contre qui on a une dent.
On voit donc par là que les Anglais ont conservé des Français, apporté sûrement par les Normands et adopté dès la bataille d'Hastings, un talent inné chez nous et intégré chez eux.
Je veux parler de cet art qu’est « la langue de pute ».
Évidemment, Mab, extrêmement bien élevée qu’elle est n’en fait pas état publiquement.
Ses fréquentes visites outre Manche chez des gens bien élevés qui, comme elle restent cantonnés dans un quant-à-soi de bon aloi, expliquent sans doute son assertion.
Il suffit de sortir du salon de thé de la New Tate ou de ce charmant café dans cette cour derrière le British Museum pour se rendre compte que l’Anglais est aussi bavard et mauvaise langue que n’importe quel Français.
Il y a pire hélas...
Aaahhh… Mab, si tu savais ce qui se dit dans les ateliers et les bureaux de Magnetic Components…
J’y ai passé du temps.
Pas mal de temps.
Et je dois te dire que s’y racontent les mêmes histoires que dans les ateliers et les bureaux français d’Alcatel-Lucent.
Les mêmes mauvaises langues s’activent avec autant d’énergie à parler d’autre chose que de la pluie et du beau temps.
On y évite même de parler boulot...
La mise des unes et les relations supposées des autres y sont abordées et commentées avec une constance et une énergie que les entreprises aimeraient voir déployées dans l’exécution des tâches…
Ah, Mab !
Si tu savais comme je te suis reconnaissant de m’avoir donné ce matin un sujet de note !
Parce que je me suis levé d’humeur vaseuse car Merveille m’a, comme chaque fois qu’elle dîne à la maison, poussé à dormir sur le canapé du séjour.
Et je déteste ça.
Non qu’il fasse froid mais rien que l’idée de ne pas susciter un coup de pied d’Heure-Bleue à la première tentative de sentir sa peau me flingue le sommeil et me pourrit la nuit.
J’aime Merveille.
J’ai aimé l’emmener au cinéma.
J’ai aimé lui faire d’un filet de poulet, des aiguillettes sur le gril.
Lui éplucher des pommes de terre à l’eau, les réduire en rondelles agrémentées de copeaux de beurre.
La voir être fière d’acheter le pain toute seule tandis que nous l’attendions sur le trottoir.
Mais j’aime mieux qu’elle dorme chez elle.
A la maison, j’aimerais aussi mais à la condition que ce soit elle qui dorme sur le canapé.
J’ai hâte qu’elle se démène pour dormir pas seule mais surtout pas avec la lumière de mes jours.
Celle que j’espère parfois aussi le soleil de mes nuits.
Alors Merveille, je t’en prie !
Dors chez toi !

Commentaires

Pourquoi ne lui dis-tu pas ?
Elle doit pouvoir comprendre.
Mais c'est vrai que c'est sympa de se plaindre, surtout quand on a un public aussi bienveillant. ;-)

Écrit par : berthoise | jeudi, 25 août 2016

Répondre à ce commentaire

lol ! prépare lui une jolie cabane dans la salle a manger sous la table et elle te laissera le lit volontier

Écrit par : maevina | jeudi, 25 août 2016

Répondre à ce commentaire

Quelle super idée Mae ! ... Les enfants adorent les cabanes . L'été mes gamins aimaient dormir dans une tente dans le jardin ... Avec la chienne qui ne les quittait pas ! Quelle époque bénie ! Et puis zut! J'ai un coup de cafard maintenant ......

Écrit par : Francelyne 17 | jeudi, 25 août 2016

mais après Merveille, lorsqu'elle sera trop grande, se sera petite soeur qui viendra occuper ton lit !

Écrit par : liliplume | jeudi, 25 août 2016

Répondre à ce commentaire

T'avais raison hier (ou avant hier ?) de dire que tu étais maso ! D'autant que ce n'est pas la première fois que Merveille te chasse de ton panier !

Même conseil que les précédents. J'vais te dire une chose : jamais mes parents n'auraient permis pareille chose. Mais l'enfant-roi, s'pas ?

Écrit par : Sophie | jeudi, 25 août 2016

Répondre à ce commentaire

bon j'ai rien compris de ton texte du début...suis allée voir chez Mab pour faire concorder les textes mais rien ne s'est passé! Quand à Merveille...je pense qu'elle serait mieux dans le canap, mais vu que maintenant c'est un fait établi...je sais pas comment tu pourrais faire sans la vexer!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! lol bisous.

Écrit par : Tarrah | jeudi, 25 août 2016

Répondre à ce commentaire

Il ne se déplie pas ton canapé ? Quelle idée d'avoir cédé aux femmes de ta vie !

Écrit par : Brigitte | jeudi, 25 août 2016

Répondre à ce commentaire

il ne fallait pas commencer !!!!! T'es fichu !!!!! le pli est pris !

Écrit par : emiliacelina | jeudi, 25 août 2016

Répondre à ce commentaire

Prenez un lit qui puisse vous accueillir tous les 4.
J'aime bien écouter aussi les langues de putes.

Écrit par : mab | vendredi, 26 août 2016

Répondre à ce commentaire

Mauvaise nuit, hein!

Écrit par : livfourmi | vendredi, 26 août 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire