Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 31 août 2016

L'amante religieuse...

Ya pas d’raison…
Mais alors pas du tout.

Sous les chlimifluzes roses elle chmusait.
Les flirotules trimulaient dans le songe.
Elle a juste colamisé un flize quintiliant.
Et d’un coup ça a eximité avec brillamour.
Elle a pleuré des frimules.
Mais bleues. 
Plouf !
Et elle a coulé...
Juste avec le bout de la langue, si, si, ça a fait ça.
Je vous jure.

Ça fait un peu Breton, je trouve.
En moins bien évidemment.
Et loin de la mer.
Bon, ça peut vous paraître pas très clair.
Mais je me comprends…

Commentaires

Influencé par Lewis Carroll ? :-))

Écrit par : Fiamella | mercredi, 31 août 2016

Répondre à ce commentaire

???????

Écrit par : mab | mercredi, 31 août 2016

Répondre à ce commentaire

What ????

Écrit par : Sophie | mercredi, 31 août 2016

Répondre à ce commentaire

On n'a pas le décodeur !

Écrit par : Brigitte | mercredi, 31 août 2016

Répondre à ce commentaire

J'ai re-essayé ... mais ce n'est pas du javanais, si ???

Écrit par : Sophie | mercredi, 31 août 2016

Répondre à ce commentaire

Mais non voyons !
C'est juste un jeu.
Comme ont fait Breton, Vian, Carroll, Arnaud ou Joyce.

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 31 août 2016

Quand "ça eximite avec brillamour", ça éperlouze dur.
Ça, je le sais. ;)

Écrit par : Berthoise | mercredi, 31 août 2016

Répondre à ce commentaire

Des fois ça tringlotte dur si on fait trop la menthe....

Écrit par : alainx | mercredi, 31 août 2016

Répondre à ce commentaire

Nous, tous les jours, on se pelote les entournures et on s’escargue les entrimonts.
On s’emmêle les cannetilles.
On se titille l’opoponax avec un pinceau en poil de mélampyre.
On se plamotte les ergastules à bouche-que-veux-tu, on se grattouille la jamerose , on s’escartèle le paltoquet!
On grimpe dans les lophobranches pour s'éventiller l’esperluette...

¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mercredi, 31 août 2016

Répondre à ce commentaire

Bravo tous et toutes ! Le goût est un " théoricien des sollicitudes" :)

Écrit par : Nina | jeudi, 01 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire