Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 05 septembre 2016

Je donne du laid...

De rien, Mab...

devoir de lakevio.jpg

Mais que c’est mauvais, bon sang !
J’avais pourtant cru rendre à peu près ce mouvement de volet qui s’ouvre.
Quand je l’avais vu, sous le soleil de midi, s’ouvrir brutalement je m’étais attendu à voir passer quelque chose par la fenêtre.
Une main fugitive et vaguement honteuse.
Un peu comme je l’avais lu dans « Galigaï ».
Il n’y a guère que Mauriac et Faulkner pour vous faire brûler par le soleil en vous tourmentant de situations inextricables.
Bon, arrêtons de rêvasser.
Je reprends mon pinceau et essaie encore mais non.
Ça ne marche pas.
Même ces vagues buissons « d’herbe des Juifs » dans l’ombre ne rendent pas grâce à la lumière du soleil.
Les deux ou trois pieds de lavande sont lamentables de pauvreté, une fois mis sur la toile !
C’est une journée stérile.
Le soleil n’est que cuisant mais pas chaud.
Il faut pourtant que je termine ce tableau.
On vient le chercher ce soir.
Mieux encore, le payer !
Et c’est aussi bien parce que le proprio de ma cagna tient à être payé.
Depuis trois mois que je le fais lanterner…
Mais bon, c’est d’accord avec mon client.
Je devrais pouvoir régler le retard et manger à ma faim pendant au moins une semaine…

Commentaires

Je ris dans la barbe que je n'ai pas... car c'est un peu ce que j'ai pensé au premier abord... au premier seulement,

Écrit par : Sophie | lundi, 05 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Rare texte : tu t'es mis à la place du peintre. "La bohême" chante à mes oreilles...

Écrit par : lakevio | lundi, 05 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Le peintre ne vous dira pas merci :) il le vend 250 euros.

Écrit par : Nina | lundi, 05 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Juste une question qui n'a rien à voir ?
Ça veut dire quoi, "De rien, Mab" ?
Sinon j'ai adoré ton texte, la bohême version le Goût, c'est fort !
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | lundi, 05 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Quand un titre de note plaît à Mab, elle me remercie.
Alors je vais à "la pêche au merci".

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 05 septembre 2016

Je rectifie : l' oeuvre originale ( et non litho) est proposée à 16.497,77 euros sur le web !?

Écrit par : Nina | lundi, 05 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

c'est à chier.

Écrit par : Clair | lundi, 05 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

"mais que c'est mauvais ! Bon sang ! " Là! tu y vas fort ! J'espère quand-même que tu en retireras un peu plus que pour tenir huit jours après avoir payé tes dettes !

Écrit par : emiliacelina | lundi, 05 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

ce n'est pas si laid... les couleurs sont belles, j'aime bien moi

Écrit par : liliplume | lundi, 05 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas fana du violet, de là à dire que c'est mauvais : qui suis-je pour juger ?

Écrit par : Berthoise | lundi, 05 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Mais c'est moi le peintre !
Je peux donner mon avis sur ce que je fais, quand même ! ;-)

(le vrai a fait d'autres toiles que je préfère à celle proposée par Lakevio)

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 05 septembre 2016

Il y a un je ne sais quoi dérangeant dans ce tableau et pourtant j'aime les couleurs, la chaleur va comprendre le malaise!

Écrit par : mab | mardi, 06 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Si le peintre est soumis à l'angoisse de la toile blanche, l'écrivain ici a relevé l'exercice d'écriture avec brio. On est embarqué dans cette toile...Sinon, je suis indécise devant ce tableau : les couleurs me plaisent mais il y a un truc qui fait que je n'accroche pas. Mystère ! Peut-être trop froid tout en exprimant cette chaleur excessive...

Écrit par : Véro | mercredi, 07 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire