Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 novembre 2016

On se fout du care comme du tiers...

IdanielblakenewallimageWidemain599.jpg

Hier on s’est remonté le moral en allant voir « I, Daniel Blake ».
On avait besoin, je dois dire...
P’Tite Sœur a une pneumonie.
Je passe « mon » scanner jeudi.
Que des trucs super sympas…
Heureusement on a de quoi sourire.
Au cinéma Heure-Bleue m’a dit « Minou ! Je pue de la figure ! »
Je l’ai embrassée sur la joue.
Je ne l’ai pas contredite…
Elle m’a embrassé sur la joue.
Elle m’a dit « Toi aussi Minou, tu pues de la figure ».
Je le savais.
Depuis plusieurs jours, alors qu’elle finissait le flacon de gel douche qui sent bon, j’utilisais les derniers grammes du savon « délicatement parfumé à l’huile d’amande douce ».
Je suis sûr qu’avec un kilo d’amandes ils font trente tonnes de savon…
Et pourquoi ça ?
Parce qu’on a, enfin « j’ai », acheté un savon « délicatement parfumé à la lavande ».
Un savon « bio ».
J’aurais dû me méfier.
Le papier cachait le savon.
Je l’ai déballé un matin, il était quasiment violet.
L’emballage sentait vaguement la lavande.
J’ai fait ma toilette avec.
C’était totalement assorti à « l’assouplissant bio » de sinistre mémoire.
Je puais les pieds des pieds aux cheveux.
Depuis, on finissait les autres gels et savons.
Ceux qui nous rendaient propres et d’une odeur agréable.
Je dois vous dire, lectrices chéries, que je n’ai jamais vraiment compris les écologistes.
Peut-être leur souci d’économiser les énergies fossiles les pousse à de longues promenades, « pedibus cum jambis », ce qui ne va pas sans dégâts aussi olfactifs que collatéraux.
D’où cette propension regrettable à donner à leur produits de beauté et d’hygiène ce parfum de tente de colonie de vacances.
Tout ceci pour vous dire qu’Heure-Bleue et moi, quoique seuls dans la salle nous sommes cantonnés à ce bisou sur la joue.
D’abord parce que nous n’avons plus seize ans mais surtout parce qu’étreindre quelqu’un qui sent les pieds de la figure, c’est pas hyper érotique…
Mais ça nous a permis de suivre avec une grande attention ce film qui montre à l’envi que l’on est prêt à piétiner la dignité de n’importe qui pour éviter de payer ce qu’on lui doit.
On est même prêt à sous-traiter à des entreprises spécialisées dans les mauvais traitements et le mépris pour faire économiser à l’état de l’argent qui va tellement plus facilement dans les poches des représentants du peuple et des actionnaires…

Commentaires

Je suis toujours scotchée par les films de Ken Loach... et la vie non rêvée en Angleterre ! mais j'ai déclaré forfait devant celui-ci. Faut que je me requinque avant !
Toutes mes pensées pour petite Soeur et avec toi jeudi.

Écrit par : lakevio | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Trop pas le moral pour ce film.... doigts croisés pour la petite et pour toi aussi !!!

Écrit par : Manoudanslaforet | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Curieuse idée d'aller voir un Ken Loach quand on a un moral très moyen...
Ceci dit, ton billet est un bijou de dérision!

Je te claque deux gros baisers, un sur chacune de tes joues qui puent (il y a de très bons produits bio qui sentent divinement bons, tu sais, notamment ceux d'une marque anglaise qui commence par Lu et se termine par sh ;-) ), bon, je disais donc deux gros baisers, un à transmettre en toute délicatesse et par la pensée à ta pitchounette aux poumons encombrés, et l'autre pour t'accompagner jeudi!

Écrit par : la baladine | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Vos billets du jour + ce qu'ils contiennent + le temps pourri + un rendez-vous médical cet après-midi,

... tout pour me dégrader le moral déjà bien bas.

Bon, pourquoi acheter des produits bio pour se laver ? ; une expérience malheureuse ne suffit pas ? Pour ceux que j'achète, c'est surtout pour ce qu'ils ne contiennent pas, mais surtout pas de parfum !!!

Bon courage.

Écrit par : Sophie | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Bon courage à vous.
Je suis bien incapable d'aller voir ce film.

Écrit par : Anita | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

C'est pas non plus très youp la boum chez vous.
J'utilise le savon d'Alep, j'aime bien.
J'espère que les examens seront bons et que la bichette va vite se remettre. C'est sa première année d'école ?
Bises

Écrit par : Berthoise | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

C'est effectivement sa première année d'école.

Écrit par : heure-bleue | mardi, 15 novembre 2016

Bon, je ne rajouterai rien. Je crois que j'ai tout dit chez HB. Pas la peine d'écrire des commentaires plus longs que des articles.
ps : au fait, avez-vous bien payé votre redevance télé, des fois qu'on ne vienne vous la couper ? Comme vous aimez vous changer les idées avec des trucs marrants, y'en a un ce soir sur la 5 sur les enfants volés English. Vous étiez vraiment seuls dans la salle ? On dirait que le malheur n'attire pas les foules. Pas un seul chomdu dans la salle en train de se la couler douce au lieu d'aller rendre visite à Mr Paul Emploi ? C'est dingue, ça !

Écrit par : julie | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

un film qui nous permet de bien rester dans le bain de l'actualité La poupette va mieux, j'espère !!!

Écrit par : maevina | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Puer de la figure ... pire : puer des pieds de la figure ! Il n'y a que vous (enfin que toi! ) pour raconter un truc pareil ! Vous étiez vraiment seuls dans le cinéma ? ....
Pour ton scanner , je penserai à toi (vous) jeudi ! Comme je dis à HB : vous cumulez les emm....ts en ce moment ! Doigts croisés avec application comme d'habitude !

Écrit par : emiliacelina | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Oh non! Pas lavande!
Je crois que le bio c'est bien que dans l'assiette, ailleurs, c'est pas au point.
Un Noël, on m'a offert une crème bio pour les mains, achetée sur un marché bio de Provence. J'en ai mis qu'une fois. Il aurait stupide de réessayer après les plaques grattantes qu'elle m'avait déclenché...

Écrit par : Rosalie | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Malgré les mauvaises nouvelles de petite sœur, vous me faites sourire, puez de la figure, jamais entendu !!! Courage jeudi.

Écrit par : Mamily | mardi, 15 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Moi aussi exclusivement savon d'Alep. Comment va la petite ce matin, moins de fièvre?

Écrit par : mab | mercredi, 16 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Toi tu auras ton scanner demain, mais moi je n'aurai pas mon entretien.

Écrit par : Livfourmi | mercredi, 16 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Un très beau film, mais à prévoir: le paquet de mouchoirs...
Puer des pieds de la figure: ça je ne l'avais encore jamais entendu ! ;-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mercredi, 16 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

J'espère un mieux pour p'tite sœur ! Et de bons résultats de scanner pour demain . Et savon d'Alep aussi pour nous ( en pain et/ou liquide en pharmacie ) .

Écrit par : Francelyne 17 | mercredi, 16 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Je pense bien à vous pour aujourd'hui et je vous fais des bisous !

Écrit par : Milky | jeudi, 17 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

A l'hôpital, je m'évade en lisant des blogs. Peut-être en fais-tu autant aujourd'hui ? Alors en plus des pensées, un commentaire :
Excellent titre !!!
Pour le savon , je me fournis directement ( mais ils ont aussi un site) à la savonnerie Martin de Candre entre le Château de Montsoreau et l'Abbaye de Fontevraud. Inutile de ravitailler souvent! Les produits peuvent sembler chers à l'achat mais s'avèrent économiques à l'usage : ces savons à l'ancienne ne fondent pas au contact de l'eau et de la peau et durent très longtemps ; quant aux parfums , ils restent intacts jusqu'au bout. J'adore leur savon au benjoin (un mélange d'odeurs de bois, de réglisse, de nougatine et de caramel )
Tu diras quand on arrête de croiser les doigts ...

Écrit par : Fairy Naf | jeudi, 17 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

je viens aux nouvelles.

Écrit par : Berthoise | vendredi, 18 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

comme Berthoise....

Écrit par : emiliacelina | vendredi, 18 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

J'adoooore la figure qui pue les pieds !
Mais je suis bien d'accord avec les proportions de l'huile d'amande douce !

Écrit par : Bourlingueuse | samedi, 19 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

J'ai aimé le film "I Daniel Blake"qui m'a bouleversée, et je me suis mise à la place de ces gens que beaucoup de mes contemporains traient de "chômeurs professionnels" ou plus simplement de "fainéants"

Écrit par : Bourlingueuse | samedi, 19 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Le moral dans les chaussettes après ce film, oui...

Écrit par : Brin de broc | mercredi, 07 décembre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire