Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 15 janvier 2017

Ah… Les seins doux… Même si ceux-ci sont secs…

Ne dis rien, Mab, j’ai honte…
Ne me dites pas que cette note est décousue voire un vrai bordel, lectrices chéries, je le sais.
Mais je me secoue la cervelle sur mon blog en espérant qu’elle sera au moins défroissée
Ce matin, je ne sais pourquoi, je pensais au sel.
Il m’arrive d’avoir des idées comme ça au réveil, il me vient souvent des pensées saugrenues qui ne sont pas forcément lestes.
Je me disais donc, à propos du sel, que Terre, ma planète préférée faute d’une autre, était quand même salement inhospitalière au début.
J’allai même jusqu’à me souvenir que l’eau de mer, c’est quand même de l’eau salée, soit H2O+NaCl.
Et c’est là que ça m’est revenu, ces bêtises qu’on apprend en classe et nous reviennent quand on est à la retraite alors qu’elles nous échappent si vite quand on est sur l’estrade paralysé par cette mutité dont rêve tout enseignant.
Mais si, lectrices chéries, rappelez vous.
HCl+NaOH = H2O+NaCl.
En repensant à ça ce matin, je me disais que des océans d’acide chlorhydrique dans lesquels s’effondraient des montagnes de soude caustique avaient fini par donner cette solution d’eau et de sel qui attire l’estivant.
Puis, comme souvent, en déroulant le fil de mes pérégrinations neuroniques, je me suis rappelé pourquoi j’en étais arrivé là.
Eh bien c’est parce qu’hier après-midi, Heure-Bleue et moi sommes allés faire quelques courses histoire de manger autre chose que des « petits coudes » et des sardines ce week-end.
Ce n’est pas que ce soit mauvais, mais un vieux réflexe de nanti nous pousse à ne pas nous satisfaire de ce que nous avons sur nos étagères.
Comme tout aspirant à la fortune, nous essayons d’être perpétuellement insatisfaits.
Ce fut réussi.
J’ai tenté d’acheter un saucisson.
Un bon saucisson.
Pas de la rosette qui n’est rose, et rose pâle s’il vous plaît, que parce que la proportion de gras dépasse de loin la proportion de maigre.
Pas non plus du « saucisson de ménage », le truc qui me rappelle, tant il est salé la morue du vendredi en pension.
C’était encore une époque où la morue n’était pas encore du cabillaud et ne coûtait pas aussi cher que la sole.
Je me suis donc mis à chercher du saucisson.
Et je me suis aperçu que si le prix n’en avait pas baissé, il n’en allait pas de même de la qualité.
Quelle qu’en soit la marque, la tendance est de passer de 35% de protéines et 25% de lipides à 28% de protéines et 32% de lipides.
Je suis même tombé sur un exemplaire qui atteignait 42% de lipides et 20% de protéines, c’est dire qu’une tranche valait une tartine largement enduite de saindoux…
Il ne me reste ce matin qu’à aller au Franpr.x du croisement.
Il me vend un saucisson qui me convient.
Comme rien n’est parfait, même si ma radio me dit que les prix sont stables, je l’ai vu passer de 300 g et 4,75 € à 240g et 4,75 € et enfin 240g et 5,50 €.
J’ai un peu peur de me voir proposer sous peu un sachet vide pour dix €uros.

Commentaires

Oh;oui, ces étiquettes qui nous transforment. en Sherlock, grosse loupe en main.

Écrit par : Nina | dimanche, 15 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

Je vois qu'il y a une alternative à Monp'.
J'aime bien le saucisson mais ça doit faire 3 ans que je n'en mange plus ( pas de produit trop tentant dans cette maison ). Dommage.

Écrit par : Berthoise | dimanche, 15 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

Hélas, à part ce saucisson, il n'y a rien de tentant chez Franprix, même pas les caissières.
Bon, pour les caissières, même Monop' est pas top.
En revanche, chez Guerlain...

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 15 janvier 2017

Je suis difficile pour le saucisson, j'en ai trouvé un que j'aime, bien sec, à la biocoop, je n'ai pas épluché l'analyse nutritionnelle mais je te le conseillerai dès que j'aurai retrouvé la marque...

Écrit par : Milky | dimanche, 15 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

Oui , il faut faire gaffe au poids , on nous vent des produits à 750 g , tu crois que ce n'est pas cher avant de voir le prix au kg !

Écrit par : Brigitte | dimanche, 15 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

Le saucisson je l'achète en Espagne, à Figueres, chez mon petit boucher... comme on en trouve peu ou plus chez nous.
Il est fait maison, comme son jambon blanc, ses saucisses...
Je prie Dieu qu'il lui prête vie jusqu'à ma mort... parce que je le chante haut et fort...
"J'aime le jambon et la saucisse... J'aime le jambon c'est bon..."

Écrit par : Françoise | dimanche, 15 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

tu es en forme en ce moment ( niveau d'intérêt de tes notes) entre tes titres ... et tes formules savantes !!!!! Waouh !!!!

Écrit par : emiliacelina | dimanche, 15 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

Oui la Terre a été sulfureuse (ou rique) avant d'être ce paradis que nous sommes en train de détruire....
Elle ressemblait à Venus, en fait.
Irrespirable et mortelle.
C'est dingue quand on y pense.
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | dimanche, 15 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

Comment? Pas de petit charcutier qui fait son saucisson lui-même, juste assez salé, juste assez gras, juste assez tendre, bien goûtu, bref, un sauciflard, un vrai!!!

Écrit par : la baladine | lundi, 16 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire