Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 18 mars 2017

L'homme de Cro-Mignon...

20170315_142044.jpg

Hier, j’ai mis mon caban car le blizzard s’est de nouveau abattu sur mon coin avec des températures sibériennes, genre 14°C.
En mettant dans une poche la liste de courses, un petit quelque chose a glissé sous mes doigts.
J’ai ressorti un petit caillou.
Je l’ai parfaitement reconnu.
C’est le petit caillou que j’ai dégagé mercredi après-midi sur la demande pressante de P’tite Sœur.
Elle me l’avait donné.
Puis repris.
Elle l’a sans doute glissé dans ma poche quand on est arrivé à l’autre jardin.
Je sais que comme sa sœur et sa grand’ mère paternelle, elle a une mémoire infaillible pour les détails sans importance.
Le genre de mémoire qui, au hasard d’une phrase mal choisie vous fait jeter à la figure des bêtises que vous avez faites il y plus de trente ans…
Pour éviter des histoires avec P’tite Sœur, je l’ai donc dès le retour à la maison, posé à côté du même petit caillou mais donné par Merveille au square des Batignolles un matin de printemps de l’an de grâce 2010.
A côté de ceux donnés en 2011.
Sur le bord d’une des étagères de la bibliothèque, il y a côte à côte six petits cailloux ramassés par deux petites filles qui ont un jour fait un cadeau à leur papy.

 

Commentaires

J'ai une pleine boite de ces petits riens sans importance mais si précieux.

Écrit par : mab | samedi, 18 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Tu te souviens exactement de ces six instants?

Écrit par : Livfourmi | samedi, 18 mars 2017

Répondre à ce commentaire

C'est joli ces petits cailloux...

Écrit par : Sophie | samedi, 18 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Quel grand sentimental ! ...C'est très émouvant ces petits riens offerts par ses petits enfants... j'ai aussi une boîte aux trésors avec des cailloux qui brillent ....comme leurs yeux quand ils les plongeaient dans les miens en le les offrant

Écrit par : Francelyne 17 | samedi, 18 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Tu es plus sentimental que moi. Je dégage régulièrement les dessins de Hiboute au tractopelle...

Écrit par : Milky | samedi, 18 mars 2017

Répondre à ce commentaire

des cadeaux de petits Poucet !

Écrit par : maevina | samedi, 18 mars 2017

Répondre à ce commentaire

je garde aussi plein de choses... encombrée par les cadeaux de mes enfants... J'ai aussi un castor sculpté en bois et offert pour me consoler un peu par un professeur au moment où je vivais un de mes premiers gros chagrins : à 14 ans. Je l'ai toujours !!

Écrit par : colombine | samedi, 18 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Oh, que je suis vilaine ! j'ai jeté récemment tous les cadeaux de mes enfants et petits enfants, beaucoup de dessins entre autres.

Écrit par : julie | samedi, 18 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"Ces petits riens qu'on met bout à bout" et qui "veulent dire beaucoup" ! ♥

Écrit par : la baladine | samedi, 18 mars 2017

Répondre à ce commentaire

collectionner avec tendresse... c'est le lot de bcp de parents et grands parents!
il est adorable ce billet, monsieur le Gout!!

Écrit par : Coumarine | samedi, 18 mars 2017

Répondre à ce commentaire

c'est un chemin de petit Poucet, une précieuse constellation de souvenirs.

Écrit par : la Mère Castor | lundi, 20 mars 2017

Répondre à ce commentaire

J'adoooore ! C'est tellement touchant ces cadeaux d'enfants... J'en ai eu dans presque toutes les pièces de la maison mais j'ai hélas ! oublié lequel de mes petits et dans quelles circonstances ils m'ont été faits...
Commes les cadeaux de la fête des Mères, dont je n'ai jamais jeté aucun : et ils ne sont pas tous au grenier !

Écrit par : Gwen | lundi, 20 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Vous êtes un Papy de tout premier ordre.
J'ai une vieille mobylette - mais j'ai besoin d'une tondeuse à gazon. Vous croyez que c'est possible ?
Belle journée de trouvailles.

Écrit par : christinegio | mardi, 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire