Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 15 avril 2017

Loto dérision.

Quatre-vingt-trois briques ! P… quatre-vingt-trois briques !
Et dire que j’hésitais entre Méluche et Marine !
Non mais quel con !
Bon, Marine c’était rien que pour emmerder ma conne de « conseillère » de Pôle Emploi, cette s… qui n’attend qu’une occasion pour me virer des listes, histoire de ne pas me payer pendant deux mois.
Non mais quelle ordure !
Mais là, qu’est-ce que je vais faire de tout ce pognon ?
Quatre-vingt-trois briques…
D’abord je vais me tirer de ce coin pourri.
Toutes ces années passées à pousser mon « fenwick » dans le Monop’ du boulevard Malesherbes en me disant « P… ! Qu’est-ce que j’aimerais habiter là… »
Maintenant je peux.
Bon, tout seul parce que ma femme m’a plaqué.
Elle est partie avec les deux gosses.
Au moins ces deux là, je pourrai les emmener ailleurs qu’au McDo un week-end sur deux…
Et encore, des fois j’essayais d’échapper au McDo parce que les quinze ou seize €uros ça faisait un trop gros trou dans ma semaine…
Là… Avec quatre-vingt-trois briques c’est pas pareil…
Je peux même les emmener dans un vrai restau, un avec des nappes en tissu.
Même acheter le restau si ça se trouve.
Peut-être même que je vais voter Fillon parce qu’avec les deux autres, je vais me retrouver sans un en deux coups les gros…
Je m’y vois déjà.
Appartement boulevard Malesherbes, un escalier avec un tapis sur les marches, le truc avec les barres de laiton à chaque marche pour qu’on se casse pas la gueule quand on monte avec son cabas…
Que je suis bête, il y aura un ascenseur, pas un truc en tôle avec les boutons cassés comme chez moi et des graffiti sur les parois.
Non, un vrai, une espèce de petite boîte en bois verni, propre comme un sou neuf, avec des petits carreaux impeccables, un ascenseur où on voit défiler les paliers, pas un où on est dans un cercueil jusqu’au dixième étage et qui est en panne neuf mois sur douze.
Je pourrai prendre les gosses plus souvent.
Faudra aussi que j’aille voir un juge parce que place Saint Augustin, si tu veux pas qu’on te regarde comme un moins que rien, Louise et Julien, c’est quand même mieux que Kevin et Brenda.
Mais qu’est-ce qu’on a été con, ma femme et moi de les appeler comme ça !
On n’aurait pas dû s’écouter, croire qu’ils allaient vivre comme dans une série télé si on les appelait pareil…
- Bibiche ?
- Je vous la passe…
Encore sa mère…
- Quoi encore ?
- Tu voudrais pas habiter boulevard Malesherbes ? Quitter cette banlieue de m… ?
- Lâche moi, tu veux ? T’as encore picolé, c’est ça ?
- Mais non…
- T’as retrouvé du boulot ?
- Mieux que ça !
- Toi t’as fait une connerie, manquerait plus qu’au lieu d’aller au McDo, les gosses aillent te voir à Fleury…
C’était mal embringué mais ça allait s’arranger j’en suis sûr…
Tout ça pour vous dire, lectrices chéries, que je suis content de n’avoir pas joué au Loto.
Manifestement, je n’aurais pas été le gagnant, quelqu’un a coché les bons numéros et ce n’est pas moi…

Commentaires

Dans un petit village que nous traversons souvent il y a un ravissant petit château romantique à chaque fois que nous passons devant je demande à Maky:"t'as fait le loto?" A ce jour toujours rien.

Écrit par : mab | samedi, 15 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Ah, Le Goût, comme vous savez nous faire rêver ! :)

Écrit par : Nina | samedi, 15 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Comme on m'embarque facilement dans une histoire, j'ai cru que tu connaissais quelqu'un qui connaissait quelqu'un.... qui avait gagné.

Si je gagnais, je louerais un circuit en voiture avec chauffeur pour aller revoir tous les coins qui m'ont enchantée... Mais ça restera un "si" puisque je ne joue pas !

Écrit par : Sophie | samedi, 15 avril 2017

Répondre à ce commentaire

J'aime ton texte !
On peut rêver, ça ne coûte rien ! belle journée !

Écrit par : Colette | samedi, 15 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Super !

Écrit par : Berthoise | samedi, 15 avril 2017

Répondre à ce commentaire

j'ai compris : tu as acheté un billet de loto pour le retour de ta bien-aimée ! Elle revient quand au fait ? Elle nous manque !

Écrit par : colombine | samedi, 15 avril 2017

Répondre à ce commentaire

T'as pas compris, personne n'a acheté de billet de loto.
Et elle ne manque pas qu'à toi...
Je vais les récupérer, elle et Merveille, ce soir à Austerlitz.

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 15 avril 2017

C'est un devoir de Lakévio?

Écrit par : Livfourmi | samedi, 15 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Tu connais le slogan: 100% des gagnants ont tenté leur chance!
Joyeuses Pâques!

Écrit par : la baladine | samedi, 15 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Depuis 20 ans que je ne joue pas j'ai quand même gagné 22 880 € ce qui n'est pas rien !
Plus le Français jouent, moins je paye d'impôts, enfin ce devrait être comme ça, hélas...

Écrit par : Jeanmi | dimanche, 16 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Tiens, c'est un jeu auquel je joue quelquefois ! Ouf, je n'aurais pas à changer le prénom de la môme ; il est assez classique (enfin, je crois que ça pourrait coller dans beaucoup de milieux). Puis sinon... le sentiment que je ne changerais pas tant de choses que cela. Des pieds-à-terre de vacances pour en faire profiter les copains aussi. Puis... quoi ? Je vais aller y réfléchir plutôt que de jouer.

Écrit par : Véro | dimanche, 16 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Ah oui, j'oubliais ; faut que je réfléchisse aussi au vote...

Écrit par : Véro | dimanche, 16 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Là, le goût, tu es vraiment étincelant !

Écrit par : clodoweg | lundi, 17 avril 2017

Répondre à ce commentaire

L'argent ne fait pas le bonheur... C'est bien connu quand même...
Bisous.

Écrit par : christinegio | mardi, 18 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire