Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 04 août 2017

Le silence ! Et dors !

De rien Mab, et ne dis rien, je sais que je ne me suis pas foulé…
Aujourd’hui est un de ces jours où je n’ai rien à dire.
Plus exactement, rien à vous dire.
Parce que si, j’ai quelque chose à dire mais seulement parce que je suis bavard.
Donc je n’écrirai pas aujourd’hui.
Voilà, c’est dit.
C’est tout de même étrange, peut-être un effet de l’âge.
Habituellement, il y a toujours un petit détail qui me frappe dès le réveil.
Que ce soit le piaf dans l’arbre que je vois à ma fenêtre, le bruissement des feuilles sous la brise ou simplement le départ du voisin.
Aujourd’hui par exemple, le seul bruit qui me frappe est le roucoulement d’un pigeon qui a réussi miraculeusement à garder sa place là où se précipite habituellement une pie qui le fout dehors avec pertes et fracas.
Je ne sais si c’est la température encore élevée qui endort le quartier ou le vide de ma cervelle qui m’endort moi.
Toujours est-il que je ne vois rien de particulier à vous dire.
Même si l’idée de vous prévenir que nous allons à Paris dans l’espoir de trouver un livre qui me plaise m’a traversé l’esprit.
Il se peut néanmoins que le temps passé dans le bus pour aller jusqu’à Pereire me fasse découvrir une de ces facettes de l’humanité qui me surprennent chaque fois.
Je trépigne finalement à l’idée de partir avec Heure-Bleue.
Peut-être aurai-je quelque chose à vous dire demain…
Si Lakevio me donne une idée samedi, vous aurez un devoir lundi

Commentaires

Tu n'as rien de spécial à écrire mais tu le fais bien.
Quant à moi, c'est comme hier, je n'ai rien à répondre. C'est le grand vide dans ma tête. Peut-être renaîtrai-je en septembre, qui sait ???
Je me contente de vivre petitement, et ça j'aime pas !
Si tu trouves un livre qui te plaise, surtout ne te gêne pas pour nous en parler.
Heure-bleue a abandonné l'idée de nouvelles ballerines ????

Écrit par : Sophie | vendredi, 04 août 2017

Répondre à ce commentaire

C'est tout ce qui nous différencie : tu n'as rien à dire et tu le dis en 25 lignes, je n'ai rien à dire et je n'écris pas un mot depuis une semaine.

Écrit par : berthoise | vendredi, 04 août 2017

Répondre à ce commentaire

je t'ai déjà dit que je t'admire ? J'admre a façon de ne rien dire ... à part qu'une pie va virer un pauvre pigeon qui va tenter d'usurper sa place, que tu vois un piaf sur un arbre de ta fenêtre dès ton reveil,que tu es bavard, que tu as l'oreille assez fine pour entendre le bruissement des feuilles ... et le départ du voisin, que tu es impatient d'aller à Paris à la recherche d'un livre et que chemin faisant tu vas espionner la foule ..... Chouette! Tu nous raconteras ?
PS : j'oubliais le plaisir de découvrir tes titres !

Écrit par : emiliacelina | vendredi, 04 août 2017

Répondre à ce commentaire

Toi qui aimes les livres, les libraires et les enfants, connais-tu celle-ci, de librairie? https://www.facebook.com/lesenfantssurlletoit/?pnref=lhc

Écrit par : La Baladine | vendredi, 04 août 2017

Répondre à ce commentaire

Moi non plus rien à dire.

Écrit par : mab | samedi, 05 août 2017

Répondre à ce commentaire

Je vois que nous sommes tous un peu... indisciplinés dans l'écriture.

Écrit par : livfourmi | jeudi, 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire