Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 août 2017

« Touche pas à la femme blanche ! »

Vous savez quoi ?
Une fois de plus.
Heure-Bleue, avec qui je me crois tout permis me jette à la face alors que je passe derrière elle « Touche pas à la femme blanche ! »
C’est probablement la quatre-cent-dix-huit-mille-neuf-cent-seizième fois depuis 1974, date de sortie du film de Ferreri.
Pourquoi est-il resté dans nos échanges ?
Eh bien, d’abord Heure-Bleue est blanche.
Elle est aujourd’hui blanche mais quand le film fut tourné, elle était très blanche.
Très pâle même, avec cette… Bref, je vous ai déjà parlé de cette peau.
Le film lui-même, fut tourné près de chez nous, dans le trou énorme qui faillit engloutir Saint Eustache et allait donner naissance au Forum des Halles.
Marcello Mastroianni regardait (et pas que, d’après les suites) une Catherine Deneuve magnifiquement diaphane.
Tout était donc idéalement fait pour que j’entendisse régulièrement pendant des décennies ce fameux « Touche pas à la femme blanche ! »
Souvent même, comme aujourd’hui par exemple, l’idée affleure à peine la surface de mon esprit en voyant la lumière de mes jours en tenue légère qu’elle sait.
Elle me tourne le dos, je passe, je la caresse du regard, en douce.
Et j’entends « Touche pas à la femme blanche ! »
Je me pose deux questions.
Comment sait-elle ?
Puis, que se passerait-il si d’un coup je cessais de penser à ce à quoi je pense quand je la vois peu vêtue.
Comment prendrait-elle l’inanité de me jeter « Touche pas à la femme blanche ! » alors que justement je n’y pense pas ?
Je me le demande.
Mais bon, tant que je pense, que je passe sans un mot et que j’entends « Touche pas à la femme blanche ! » tout va bien…
Il sera temps d’y penser quand je n’y penserai plus…

Commentaires

Comment sait-elle ? mais elle te connaît trop bien, sur le bout des doigts, sur le bout du cœur :-)

Écrit par : Praline | mardi, 15 août 2017

Répondre à ce commentaire

quand tu n'y penseras plus ....c'est que tu ne penseras plus du tout !

Écrit par : emiliacelina | mardi, 15 août 2017

Répondre à ce commentaire

La peau de Catherine Deneuve est tout sauf diaphane, je la connais bien

Écrit par : fouquet | mardi, 15 août 2017

Répondre à ce commentaire

Qu'ajouter après les commentaires de Praline et emiliacelina ?
et même après celui de fouquet avec qui je suis tout à fait d'accord !

Écrit par : Sophie | mercredi, 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

Pourtant, si tu l'avais vue dans "Belle de jour"...

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 16 août 2017

Normal, il n'existe personne avec qui tu puisses te croire tout permis, m'enfin!!!

Écrit par : La Baladine | mercredi, 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

et si elle te disait: "touche à la femme blanche...;-)

Écrit par : Coumarine | mercredi, 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ben je l'ai vue dans "Belle de jour" .... C'est vraiment pas une beauté qui m'affole, et sa peau n'était pas plus diaphane. Je te fais plus confiance sur celle d'HB.....

Écrit par : Sophie | mercredi, 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

J'ai également choisi ce thème aujourd'hui.

Elle te le dira toujours, puisque tu ne vas pas cesser d'y penser.

Écrit par : livfourmi | jeudi, 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire