Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 septembre 2017

La coupe dévisse…

Le tri des jouets s’est passé exactement comme prévu : On garde quasiment tout !
Ce qui est vieux parce que c’est là depuis toujours et que « quand même Mamie, j’étais petite ! »
Ce qui sert habituellement parce que justement ça sert chaque fois qu’elles viennent.
Ce qui est nouveau parce que « Mamie, on joue avec c’est tout neuf ! »
Quelques uns ont échappé à une vague conservatrice qui ferait passer Chateaubriand pour un progressiste échevelé.
Ils ne seront pas jetés, ils seront vendus lors de la prochaine brocante où JJF a décidé de tenir un stand.
Je la connais, ce n’est pas tant pour remplir la tirelire de Merveille que pour récupérer des mètres carrés dans la chambre des filles…
Bon, en vrai c’est pour la Caisse de l’École.
Nous voici donc avec un peu plus de bordel dans la chambre qu’avant l’arrivée de Merveille et P’tite Sœur.
Une Merveille dont je dois vous dire deux mots.
Elle a décidé unilatéralement qu’elle n’était plus une enfant mais une « préado ».
Dans mon esprit c’était la même chose mais il semblerait que non…
On n’en est pas encore à « d’abord je n’ai pas demandé à naître » proposé par Heure-Bleue.
On n’en est pas encore à « mais vous ne pouvez pas comprendre, vous ne savez pas ce que c’est » que j’ai proposé.
Néanmoins, selon une information recueillie des vermeilles lèvres de la lumière de mes jours, quelque chose me dit que les portes qui claquent, les « ça ne vous est jamais arrivé ! », les « Pfff… Vous ne pouvez pas savoir… » et les « personne ne me comprend ! »  approchent à pas de loup chez Merveille.
La preuve, elle arrive à agacer sa mère.
Et ça, c’est un signe qui ne trompe pas…
Ah, au fait ! Les cartons sont arrivés.
Il faut s’y coller…

Commentaires

contente que les cartons soient là, vu que c'est les fêtes...pré-ado...encore une trouvaille...des pédo psy...mdr...c'est dingue comme le temps a passé elle va avoir quel âge?
tu sais on a l'impression de la connaitre, vous nous en parlez si bien H B et toi. Je plains JJF...c'est pas une période facile...j'espère que son pied est guéri...bon courage et big bisous.

Écrit par : Tarrah | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah si les cartons sont là, en les remplissant vous pourrez toujours réfléchir à cette période de pré-adolescence qui me semble bien précoce, mais bon il faudrait que je me remette à jour.

Allez hop au boulot, ça se termine, chouette....

Écrit par : Sophie | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah ton titre ...je suis sans voix.


Ah les préados...quelle espèce étrange !
je les ai fréquentés un long moment de ma vie...c'est ...fabuleux.
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

C'est juste une petite fille, qui parle bien, elle a dix ans et demi, il ne faut surtout oublier le demi, ça compte à tout âge.

Écrit par : heure-bleue | jeudi, 28 septembre 2017

non seulement elle parle bien mais je pense qu'elle a beaucoup d'esprit.... très bientôt si j'en crois ta note je dirai d'esprit de contrariété! Ça nous promet de belles notes réjouissantes!
Enfin, les cartons sont là ! Vous allez y voir plus clair !

Écrit par : emiliacelina | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Des cartons et une presque préado... vous savez vous distraire!

Écrit par : livfourmi | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, elle a l'âge d'entrer au collège, qui est aussi celui de commencer à revendiquer son autonomie.

Écrit par : La Baladine | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ahh, je m'inquiétais pour les cartons.
Je trouve que les préados sont plus case-pieds que les ados. Enfin, certains.

Écrit par : Berthoise | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

La mienne a trouvé chez sa tante ses jouets de bébé (que sa mère avait donné pour la nouvelle petite), elle s'en est offusquée !

Écrit par : col/ang | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Dans mon souvenir, l'adolescence allait être une période merveilleuse (rien que le mot déjà, semblait prometteur), 10 ans et demi, ça va encore, c'est si jeune ! Mais c'est vrai que onze, douze ans... On a parfois envie que les garçons vous trouvent jolie... On se regarde dans le miroir après. D'un air sévère. Et puis maintenant, peut-être que les enfants deviennent plus vite des pré-ados justement. La télé, internet, le mélange des genres... Les réseaux sociaux pour ados...

Je crois que les parents sont les plus en butte à l'adolescence des enfants. Je me demande si les grands-parents ne bénéficient pas d'une espèce de bienveillance, je ne sais pas trop pourquoi. Comme ado, on cherche d'autres modèles adultes que les modèles parentaux, mais les grands-parents, eux, on n'en est pas encore à en chercher d'autres, du moins, je ne crois pas...

Bien que, à l'adolescence, je n'ai plus trop eu envie de voir ma grand-mère, mais j'avais quelques raisons pour cela......... N'empêche, maintenant, je m'en veux un peu, c'était la seule que j'aie jamais connue.

Écrit par : Pivoine | vendredi, 29 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Perso je préfète me coltiner les cartons qu'une pré ado.

Écrit par : mab | vendredi, 29 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

J'ai l'impression que Hiboute et ses copines sont entrées dans la préadolescence depuis deux ans environ... (autre manière de dire qu'elles sont relou, quoi)

Écrit par : Milky | vendredi, 29 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je suppose qu'il y a déjà des yeux au ciel et des hochements de tête d'un air navré... Terrible ce que ça arrive vite ! Même en Bourgogne...

Écrit par : lakevio | vendredi, 29 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

C'est bien , Merveille a une évolution normale , pour se détacher des parents et se chercher une personnalité il faut avoir de l'énergie , mais certains sont passifs et c'est plus difficile , on a l'impression de parler à un mur . Vous allez rigoler car les parents ne se souviennent pas de leur adolescence tandis que vous deux savez parfaitement de quoi était capable votre fiston !

Écrit par : Brigitte | samedi, 30 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire