Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 septembre 2017

Le Grand Pardon…

colt 45.jpg

Aujourd’hui je suis heureux !
Heure-Bleue m’a dit « Minou ! Tu es trop mignon ! C’est pour ça que je t’aime ! »
Bon, en fait il n’était pas tant question de déclaration d’amour que de surprise devant ma confiance perpétuelle dans le genre humain…
Comme elle m’aime, dit-elle, elle n’a pas dit « naïveté » mais « confiance dans le genre humain »…
J’aime quand elle dit qu’elle m’aime.
Bon, comme je l’aime, ça tombe super bien.
Il semblerait toutefois que le choix du déménageur ne soit pas des plus judicieux.
À moins que ce ne soit la période…
Certes, je ne crois pas au Père Noël, mais depuis que j’ai grandi je vote.
Ce qui dénote une certaine tendance à l’aveuglement…
Ce brave déménageur est arrivé mercredi dernier, plein de sourires et de promesses.
Depuis nous attendons les cartons…
Ce matin, la banque m’a prévenu que le chèque d’acompte avait été débité.
Hélas, la semaine dernière, sa semaine a été raccourcie par « Rosh hashana », d’où l’absence de cartons.
Je crains fort que celle-ci ne soit sévèrement amputée car ce vendredi commence « Kippour »…
Ce qui risque de nuire à l’arrivée des cartons.
Connaissant Heure-Bleue et sa promptitude à se jeter dans la bagarre, le déménageur devrait se méfier car il risque d’avoir besoin de sa « ‘hatima tova » avant l’heure…
Je le sens néanmoins assez mal parti pour avoir « une bonne signature » dans le grand livre de la vie, celui qu’ouvrira Adonaï le jour du Jugement Dernier.
Nous verrons bien.
Ce qui m’inquiète bien plus que « le déménageur de stricte observance », ce n’est pas ce que je devrais entendre pendant des mois à propos de 420 €uros jetés par la fenêtre et du choix d’un autre déménageur.
Non, ce qui m’inquiète c’est de devoir procéder à l’état des lieux d’un appartement encore habité et meublé alors que l’appartement devrait être vide et nettoyé depuis une semaine…

Commentaires

Heu, j'essaie de réunir mes souvenirs... L'appartement devrait être vidé, c'est certain. L'état des lieux doit suivre la signature du bail et précéder l'entrée dans l'appartement. Sinon, l'état des lieux doit se faire contradictoirement - si l'appartement n'a pas été nettoyé, vous serez censés le restituer dans l'état conforme où il était à votre entrée, donc, pas de nettoyage pour vous... Si ça ne s'arrange pas. Un bon état des lieux fait une dizaine de pages, toutes pièces visitées, état des murs, peintures, sols, radiateurs (fonctionnement des vannes), fenêtres, portes, bref, tout.

J'ai travaillé pour un architecte qui faisait des états des lieux, cela allait de 8,10 pages pour un appart 1 à 2 chambres à douze pages, voire plus pour un trois chambres... Avec photos à l'appui si besoin est.

En attendant, ne pouvez-vous trouver des cartons de récupération ? Avant mes (rares) déménagements, j'ai toujours acheté les cartons à part. Eventuellement chez le déménageur que j'avais choisi, mais j'y allais moi-même o:)

Bon courage !

Écrit par : Pivoine | mercredi, 27 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

J'aurais dû vous souhaiter "Shana Tova" le 22...

Écrit par : Pivoine | mercredi, 27 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je serais sacrément en colère et un rien fébrile dans votre situation.

Écrit par : Berthoise | mercredi, 27 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je pense que je me suis trompée et que vous parlez tous deux de l'appartement que vous occupez encore... J'espère que votre situation se dénouera..... Sûrement !

Écrit par : Pivoine | mercredi, 27 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Il aura besoin d'un grand pardon, en effet ce déménageur !
Pas facile de concilier toutes ces dates importantes avec un déménagement...
J'ai appris plein de trucs, hatima tova par exemple.
Et que vous vous aimiez, ça on le savait.
Ça crève l'écran et c'est trop mignon.

Écrit par : celestine | mercredi, 27 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Franchement, mon fils exagère de ne pas m'avoir répondu. Je m'étais dit que, comme c'était un bon ptit gars, il aurait bien dépanné des parisiens qui aiment le même quartier que lui. A moins qu'il n'ait cru à une farce. Pas eu de nouvelles..
J'aurais bien des cartons à vous donner, donné par le nouveau voisin de notre ex maison (mis de côté en prévision d'un autre déménagement possible). Nous en avons déballé une bonne vingtaine (en reste bien encore 20 qui ne sont pas déballés. Vous savez que j'ai aussi acheté des cartons pour les assiettes et les verres ? Très pratique. Reçu rubis sur l'ongle. Si vous voulez, je vous donne le nom de la boite. Reçu 3, 4 jours après les avoir commandés.
Si vraiment, vous êtes dans la marde, comme aurait dit feu ma copine Michèle, je vous promets de le secouer un peu mon fils. Après tout, il passe son temps à déménager ses potes qui changent d'apparts ou divorcent. Avec lui, c'eût juste été une bonne bière et un bon repas..Bon, doit me croire zinzin de vouloir aider des blogueurs.
ps : vous dites avoir déjà versé 420 euros....40 % du déménagement ? C'est vraiment pas cher si votre mec vous déménage pour à peine 1000 euros...ceci expliquant sans doute qu'il va prendre son temps....c'est un mec qui bosse...au b.....k !!!

Écrit par : julie | mercredi, 27 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

tiens ! le mien est comme toi :une confiance aveugle dans le genre humain, mdr !! C'est pourquoi nous ne pouvons toujours pas nous chauffer, depuis avril à part avec la cheminée !

Écrit par : col/ang | mercredi, 27 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Bon ça commence mal mais ça peut aussi finir bien.

Écrit par : mab | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

C'est exactement le genre de situation stressante et déplaisante qui nuit à la belle harmonie d'un couple.

Écrit par : livfourmi | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Non, ça va.
On sait qui engueuler alors pas de problème...
On n'a pas besoin de s'engueuler entre nous, on a le bouc émissaire adéquat.

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 28 septembre 2017

Écrire un commentaire