Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 19 novembre 2017

« Des chiffres et des lettres »…

Hier soir, nous sommes revenus à la maison après avoir nous être ravitaillés dans les rues du quartier.
Ces rues là, où on aperçoit
« 
la lune en croissant
qui brillait, blanche et fatidique
sur la p’tite croix d’la basilique
 »
comme dit la chanson.
De rien, Mab, tu vas l’avoir dans la tête toute la journée…

20171117_172612 (1).jpg


Chargé comme le baudet de La Fontaine, et près de succomber sous le bât, arrivé devant la porte, je presse les boutons du clavier dans la séquence que j’espère la bonne.
4-8-7-6
La porte reste close.
« Ah bon ? » me dis-je.
Bien que quasiment certain de mon « 4876 », j’essaie une autre combinaison dont je doute mais sait-on jamais.
7-8-4-6
Ce « 7846 » n’ouvre pas.
Rien…
Heure-Bleue s’étonne :
- Minou, toi qui as une mémoire exceptionnelle, surtout pour les chiffres, tu m’étonnes.
Elle a en moi une telle confiance, qui se limite hélas à ma mémoire des nombres, qu’elle alla jusqu’à penser que le portier électronique était en panne.
Elle sortit son trousseau de clefs, regarda la petite étiquette et demanda :
- Tu as fait quoi ?
- « 7846 »
- Eh bien c’est « 4678 » Minou ! Tu me fais peur, là…
Malgré la crainte d’avoir chopé Alzheimer entre la rue Caulaincourt et la rue Lamarck, j’ai réussi du premier coup à ouvrir l’autre porte du sas en tapant « 5942 ».
Mais, tout de même, je commence à être inquiet…

Commentaires

Je le suis aussi ... inquiète ... il y a quelques jours , en payant les courses avec ma carte de crédit, j'ai eu des sueurs froides , mon code était erroné ! Plus moyen de me souvenir de ce fichu code ! Heureusement j'avais l'autre ... en rentrant j'ai demandé ce code à mon mari ( qui a une memoire défaillante en général) , il me l'a sorti de suite ! Mais je reste inquiète ...
n'avez vous pas un petit caddy pour les courses ? C'est très pratique ! Ceux à 3 roues pour les escaliers sont top !

Écrit par : Francelyne 17 | dimanche, 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Reste à savoir à quoi correspondent le 4876 que tu avais fait de confiance (donc d'une longue habitude) puis celui préconisé par HB ????

Il m'est arrivé de confondre les codes d'une carte de fidélité que j'utilisais fréquemment, avec celui de la CB et ça me filait des sueurs froides !

Maintenant ce sont des synonymes qui m'échappent... mais où diable sont-ils donc ???

Quant au nom des acteurs ou des films que je peux raconter de a à z, c'est souvent le pot au noir !

Écrit par : Sophie | dimanche, 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

ah! oublier les codes que l'on utilise au quotidien! oui ça fait un peu peur, sur le moment
J'ai tendance à oublier les noms, même les plus connus, et tout aussi embêtant!

Écrit par : Coumarine | dimanche, 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Un jour en vacances, je tape mon code de carte bancaire pour retirer de l'argent = erreur, une deuxième fois = erreur, puis j'éclate de rire et dis tout haut : "je me suis trompée de guerre" !
Il y avait une file d'attente, tout le monde m'a regardée, surpris.
J'avais tapé 1418 alors que mon code était 3940.
Ma seule excuse est que j'étais enceinte de mon premier enfant...
Bon dimanche

Écrit par : Fabie | dimanche, 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Et voilà, Fabie, tout le monde sait maintenant ton code secret...Me reste plus qu'à te rendre visite et te subtiliser ta CB....
Hier, j'ai oublié en tapant mon code (mais, bof, c'était pour la carte fidélité de carouf, où y'a jamais grand chose dessus) que j'étais du 30. J'avais tapé 31...Pourquoi on choisit souvent sa date de naissance en guise de code ?...Même le voleur le plus idiot, le plus con, trouverait très vite..

Écrit par : julie | dimanche, 19 novembre 2017

Malgré la crainte d’avoir chopé Alzheimer entre la rue Caulaincourt et la rue Lamarck
Bon, ça va. En principe, faut des années pour tout oublier. Tu ne dois en être qu'aux prémices de l'Alzheimer. Quand tu oublieras le nom de ta femme en l'appelant Georgette, là, ça deviendra sérieux...

Écrit par : julie | dimanche, 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Si un jour je l'appelle "Georgette", ce n'est pas Alzheimer qui va me tuer, c'est Heure-Bleue, je vais me faire étriper...

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 19 novembre 2017

La seule fois où j'ai oublié mon code j'étais...comment dire ? légèrement pompette.
j'ai donc mis ça sur le compte de l'éthanol.
Mais je ne brillais pas, à la caisse du resto, devant mes enfants... ;-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | dimanche, 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour la chanson.

Écrit par : mab | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire