Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 02 janvier 2018

Tous ces écrits vains m’ennuient…

bonne-année.jpg

Bon, nous voici aujourd’hui dans l’année 2018.
Tornade vient de repartir.
Un calme aussi surprenant qu’olympien s’est abattu sur la maison.
Le pessimisme hivernal qui s’abat sur votre serviteur et le recouvre de septembre à mars est bien installé maintenant et berce mon cœur d’une langueur monotone.
Merde, ça a déjà été écrit, il me semble.
J’ai fait mon tour quotidien sur ce qui s’écrit à droite et à gauche.
Même si j’ai un tempérament plutôt « fleur bleue », je suis effrayé à lire partout des tas de choses dégoulinantes de bons sentiments que je sais d’expérience tous plus faux les uns que les autres.
On vit dans un monde de Caliméro !
La guimauve coule abondamment et ça m’inquiète.
Ça me pousse à craindre que la prochaine guerre n’éclate bientôt, encore plus féroce et insane que la dernière grande guerre
Ce que je lis me fait irrémédiablement penser à ces tempéraments d’Europe de l’Est ou de l’époque dite « Romantique ».
Ces temps et ces gens censément délicats, qui fondent en larmes à écouter un rossignol ou regarder un cygne, ces gens qui éconduits se morfondent puis se consument de chagrin.
Puis soudain se révèlent d’une férocité sans pareille et se jettent sur un ami proche et l’énucléent avec une cuiller à café pour un désaccord sans réelle importance.
Les mêmes qui, tout en pleurant tout le sirop de leur sentimentalisme, remplissent les charniers des corps de ceux qui ne sont pas d’accord…
Alors, pour cette année, je ne vois rien de particulier si ce n’est :
Si vous êtes heureux, profitez-en.
Si vous êtes dans la dèche, surnagez et tentez de voler sans vous faire serrer un fruit agréable sur un étal.
Si vous êtes malheureux, ça va passer, si si, vous verrez, il suffit souvent de croiser plus malheureux que soi.
Si vous êtes seule, dites vous que vous croiserez une autre solitude et qu’à deux seuls on n’est plus seul.
Si vous êtes victime d’aigreur de l’âme, là c’est mal parti, rien ne trouvera jamais grâce à vos yeux.
Mais à tous je souhaite une année 2018 aussi bonne que possible.

Commentaires

Merci et bonne année 2018

Écrit par : Christiane | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Bis de ce que j'ai écrit chez ta moitié d'orange.
Et bises... pas le vent hein, la bonne bise claquante !

Écrit par : Sophie | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

mais dis donc... est-ce le temps de mince depuis trop longtemps qui te plonge dans un tel vague à l'âme?
Bises quand même!

Écrit par : Coumarine | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Ben oui Le Gout ... C'est comme ça depuis toujours ... Merci pour tes bons voeux , je te souhaite une annee 2018 heureuse ! Des bises ...

Écrit par : Francelyne | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Bon ben bonne année quand même!

Écrit par : manoudanslaforet | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Ptêt bien qu'on écrit des douceurs tellement on est soulagé d'avoir ce marathon de fêtes obligatoires derrière soi , ah hein , j'ai écris des douceurs que je pense vraiment , les aigreurs sont moins façiles à gérer , et en tout cas je n'en éprouve aucune pour les "aminautes" , je trouve déjà que cela est généreux d'écrire régulièrement et de s'offrir à lire

sur ce" que les bonnes choses affluent vers vous " tous les jours ou presque ,allez de cette année

Écrit par : epalobe | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Eh bien, je crois que c'est pour ça qu'on souhaite une bonne année aux autres... Une bonne santé (surtout), on ne souhaitera pas des calamités à son prochain ... (A son prochain, ma première éducation me rattrape). Si j'étais égoïste je dirais que je nous souhaite à nous blogueurs de continuer d'écrire des chouettes articles dans des chouettes blogues qui nous font passer, ça c'est sûr, de bons moments... Et pour le reste, de passer entre les gouttes (à bruxelles, ça devient difficile o;))) Et le meilleur en somme. Une parmi les lectrices "chéries" o;)))

Écrit par : Pivoine | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

souhaitons tout simplement de savoir apprécier les bons moments lorsqu'ils se présentent et de faire face aux autres!
Je te souhaite quand-même une belle année 2018 sans problème de santé pour toi, HB et tes enfants!

Écrit par : emiliacelina | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

hihihi...j'aime bien ta façon de présenter les vœux...ça change de l'ordinaire! Bonne année à toi aussi...bientôt le 6.... punaise comment ça passe! Trop vite!!!
bisous

Écrit par : Tarrah | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017... Cela en fait des années...
M. Le Goût, que faisiez-vous le 21 avril 2013?
M. Le Goût, avez-vous un alibi pour la nuit du 29 au 30 septembre 2015?
Vos lectrices chéries témoigneront, sous serment, que le 21 avril, vous battiez le pavé parisien. HB dira, que dans la nuit du 29 au 30, vous dormiez du côté de la fenêtre... ouverte.
Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2018

SIGNÉ: Un lecteur assidu, déguisé en lectrice chérie

Donc, selon la SNCF, nous sommes en 2011, mais ils sont en retard. Je n'y comprends plus rien... 2011, c'était l'année de... (La conversation se perd dans le dédale des années)

Écrit par : jeanjacques666 | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Belle année à toi aussi !

Écrit par : Colette | mardi, 02 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Ah quels vœux ! du le Goût pur jus :-)))
Bonne année et continue comme ça, j'adore ! Bise.

Écrit par : Praline | mercredi, 03 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Merci et bonne année, malgré tout.

Écrit par : Mme Chapeau | mercredi, 03 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Merci ! Et très heureuse année parisienne à vous deux, et à vos enfants !

Écrit par : Anita | mercredi, 03 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Langueur monotone... Oui je crois bien que ça a déjà été écrit. Et puisque c'est de saison, je te souhaite une belle année 2018 sans trop d'accrocs et semée de petits bonheurs.

Écrit par : Livfourmi | jeudi, 04 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Comme le dit l'un de mes petits-fils : "Je te rends l'appareil !"

Écrit par : Gwen | jeudi, 04 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Merci pour ces vœux et très belle année 2018 pour toute la famille.

Écrit par : Seringat | jeudi, 04 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire