Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 15 janvier 2018

Il connaît cette musique sur le bout du doigt...

lakevio.jpg

« Alors tu vas vraiment faire ça ? »
- Oui, tu sais que je ne suis pas comme toi, douée pour la peinture…
- Quand même, du commerce…
- Ce n’est quand même pas comme si j’allais vendre des harengs sur les marchés !
- Tu sais que ça risque d’être mal compris ?
- Pourquoi ? Mon employeur est honorablement connu !
- Il est connu ?
- Eh oui, la plupart des femmes de la bonne société sont passées à son cabinet !
- Mais dis-moi que vas-tu faire exactement ?
- Je vais être chargée de montrer à d’autres dames comment utiliser l’invention de ce docteur.
- Tu vas faire démonstratrice alors ?
- Oui, je suis bien obligée !
- Non ! En public ?
- Mais non ! Je dois faire en sorte que la presse en parle, c’est tout.
- Comment vas-tu faire ? C’est quand même assez délicat…
- Oh ! Mais je vais travailler sur rendez-vous !
- Tu vas prendre rendez-vous avec qui ?
- Je vais prendre rendez-vous avec toutes les épouses des éditeurs de journaux.
- Et ?
- Eh bien, l’appareil de ce docteur devrait les intéresser.
- Tu en es sûre ?
- Je le sais, je l’ai essayé.
- Comment ça ? Qu’est-ce que c’est ?
- Elles vont en parler à leurs maris…
- Comment ça marche ?
- Euh… Tu es mariée ?
- Bien sûr, pourquoi ?
Elle se pencha et chuchota un moment à l’oreille de son amie.
Cette dernière rougit et dit :
- Je crois qu’effectivement, ça va marcher…
- Tu vois bien que j’ai choisi la meilleure méthode pour faire connaître le bon docteur Mortimer Granville.
- Ah ça… La publicité sera garantie et efficace…
Elle sourit :
- Tu verras, leurs maris seront ravis de les trouver dans de si bonnes dispositions.
Puis ajouta, mutine :
« Je ne veux pas mécontenter ces messieurs dont les articles sont si utiles. »

Commentaires

Elle va soulager ce bon docteur.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

L'article, les articles, enfin ce dont tu parles, ce que tu évoques... Je vois des trucs , si tu savais.

Écrit par : Berthoise | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

un article qui laisse l'imagination galoper...

Gredin, va !

Écrit par : Sophie | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

ohhhh!!!!!! La coquine ! !!!!!

Écrit par : emiliacelina | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Ah !!!!!!!!!!!............... J'adore ! Ton article, bien sûr. Le... machin chose, mais quoi, mais qu'est-ce ?... On le met dans l'oreille ?...

Écrit par : lakevio | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Un grand pas pour lutter contre l'hystérie.

Écrit par : Livfourmi | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Je vais en parler à… ma sœur…
elle est très vibro…

Écrit par : alainx | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Excellent.

Bleck

Écrit par : Bleck | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

je suis une âme trop innocente pour comprendre :-)

Écrit par : Adrienne | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Certes, mais le corps, lui...

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 15 janvier 2018

Je vibre, ô mon frère, en lisant ce texte !
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

c'est vrai que nous sommes complémentaires, mdr !

Écrit par : ang/col | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Un génie ce Mortimer Granville !! les douleurs musculaires ont eu bon dos !!

Écrit par : Colette | lundi, 15 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

L'esprit (de tout le monde ici) est prompt, et la chair (dit-on) est faible o;)))

Écrit par : Pivoine | mardi, 16 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

1) C'est efficace ?
2) C'est toujours commercialisé ?
3) Ça se trouve où ?

Écrit par : Véro | jeudi, 25 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Il y en a plein les vitrines entre Pigalle et Blanche...
Pour le reste, ne disposant du même équipement de base que la chalandise visée, je ne puis répondre...

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 25 janvier 2018

Écrire un commentaire