Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 23 janvier 2018

Ni vieux ni naître...

SpragueThomson.jpg

Lectrices chéries, il faut que je vous dise.
Mon « devoir de Lakevio » était mauvais.
C’est bien ce que j’ai vécu que j’ai raconté.
Bien vécu mais mal conté.
Je ne savais pas comment vous le raconter.
J’ai fait un mauvais devoir.
Ce n’est pas que les précédents étaient bien, non.
C’est simplement que j’ai gâché celui-là.
Pourtant je me voyais bien remonter l’avenue de la Grande Armée.
Ma mère me tenait par la main et nous avons pris le métro à la station Argentine.
Oui, ce jour là, elle portait une veste « pied de poule » à gros motifs noir et blanc.
Je détestais cette veste.
Oui elle était moche, en gros lainage pour faire « genre Chanel ».
Oui, l’autruche du Jardin d’Acclimatation a arraché cette broche avec son bec et l’a avalée, laissant un trou dans le revers de la veste de ma mère.
Oui ça s’est passé comme ça.
Non je n’ai pas trouvé les mots pour vous le dire.
Je n’aime pas avoir la sensation du travail mal fait.
Ce n’est pas que j’aime travailler, non, mais j’aime que quand je travaille, ce soit bien fait.
J’ai ruminé une partie de la journée.
Ça s’est arrangé quand j’ai préparé un repas qu’Heure-Bleue a trouvé bon.
Puis, la lumière de mes jours m’a ébloui.
Une fois de plus.
Les informations finies, la saynète « Parents mode d’emploi » est venue occuper la minute avant la publicité.
Un père regardait, interdit, son fils allongé sur le canapé.
Un détail l’avait frappé.
L’adolescent avait une jambe rasée et une jambe velue.
Le père, demande à son fils de quoi il s’agit.
Le fils déclare « c’est parce que la nuit, quand mes jambes se touchent, j’ai l’impression de toucher la jambe d’une femme ! »
- C’est pas con !
Dit la lumière de mes jours.
- Tu as oublié un détail, ma Mine…
- Ah ?
- Il faudrait que tu te fasses pousser des poils sur une jambe…
- Ah, mince ! Je n’avais pas pensé à ça !
Elle est merveilleuse, Heure-Bleue, non ?
Bon, je dois avouer que la lumière de mes jours a la peau douce  depuis toujours.
Celle des deux jambes alors son idée ne pouvait pas marcher.
Pour avoir l’impression de toucher une jambe d’homme la nuit, il a fallu qu’elle vive avec moi.
Et pourtant, les années passant, j’ai moins de poils aux jambes…

 

Commentaires

Je suis très étonnée : ton devoir d'hier, tu l'as écrit comme un petit garçon raconte une journée vécue. Pourquoi voudrais-tu le policer comme un homme de... ton âge ???

Écrit par : Sophie | mardi, 23 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

moi j'ai beaucoup aimé ton devoir d'hier!
j'ai aimé que tu parles comme l'enfant que tu étais alors et ce n'est pas si facile, "parler enfant" cela fait vite artificiel!

Écrit par : Coumarine | mardi, 23 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Ah oui, je suis du même avis que Sophie et Coumarine, je l'ai bien aimé ton texte et particulièrement la petite broche... Je la voyais très bien, presque en réalité. C'est vraiment très photographique en même temps que le langage enfant est en effet respecté.

Parfois, on est trop perfectionniste. Je veux bien le relire, mais honnêtement, vos deux textes m'avaient plu.

Écrit par : Pivoine | mardi, 23 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Et que dire aussi du wagon rouge du métro parisien ? Il me fascinait aussi (d'ailleurs, j'en parle), de même que le fait que c'était un métro sur pneus. Ca me changeait vraiment des tramways bruxellois !!!

Écrit par : Pivoine | mardi, 23 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Merci pour la photo du métro avec le wagon rouge . A la lecture d'hier, je ne m'en souvenais plus du tout, du tout.

Écrit par : Sophie | mardi, 23 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

J'ai bien aimé.

Écrit par : Berthoise | mardi, 23 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Moi je trouve que ta session de rattrapage n'avait pas lieu d'être, vu que tout le monde te le dit: c'était bien.
Enfin, aujourd'hui, c'est mieux que bien : c'est au poil ! ;-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mardi, 23 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Ben oui, c'était bien, hier... Et j'aimais beaucoup les couleurs du métro et les wagons rouges... Tu m'as rappelé un de mes premiers voyages en métro !...

Écrit par : lakevio | mardi, 23 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Du pied de poule, de la jambe velue... vais-je poursuivre ma lecture ici ? C'est pas que ce soit rasant mais c'est fort intime. Je note l’astuce des deux jambes dissociées (faut juste pas oublier quand on a piscine !)

Écrit par : Véro | jeudi, 25 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Tu avais bien compris que c'était toi la vedette de mon devoir du lundi ?Ta maman n'avait pas mis cette veste que tu détestais et l'autruche avait déjà avalé la broche...

Écrit par : Gwen | samedi, 27 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire