Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 05 février 2018

Ce n’est que le premier tome et j’ai ri...

De rien, Mab, de rien...

lakevio.jpg

Éléonore et Gaston jouent
Ils ne parlent pas.
Pourtant Éléonore lance à Gaston un regard clairement tentateur mais Gaston est occupé par sa tâche.
Beaucoup même…
Tandis qu’il soulève délicatement la crêpe, elle rêve que son jupon justement, il… mais elle ne souffle mot de sa leste pensée à Gaston…
Parfois, elle soupire, alors il fait semblant de rien.
Cependant il la connaît bien, mais elle aussi, elle attend simplement la suite.
Souvent ils parlent dautre chose que de crêpes un petit moment.
Surtout lorsqu’elle croise les jambes sous son jupon et qu’il pense à tous les trésors d’Éléonore, invisibles pour un instant encore.
Mais, en fait, ils jouent un très vieux jeu, celui de la tentation…

Commentaires

bravo! c'est le genre coquin qui convient le mieux à toutes ces expressions d'opposition ;-)

Écrit par : Adrienne | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

Adrienne a raison pour le plus vieux jeu du monde.

Écrit par : mab | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

Eux aussi eurent beaucoup d'enfants ?

Écrit par : Berthoise | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

Très évocateur ce tableau en apparence banal, n'est-ce pas ?...
Heureuse que tu n'aies pas passé ton tour ! :)

Écrit par : lakevio | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

Tu es comme les autres, tu ne penses qu'à ça !!

Écrit par : heure-bleue | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas grave tant que tu y penses...

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 05 février 2018

Hihi maîtresse Lakevio avait dit " voire érotique", il me semblait bien que tu ne t'en priverais pas :-)
Ah oui il eut été dommage que tu passes ton tour, bravo !

Écrit par : Praline | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

C'est tellement évocateur. Lorsqu'on se connait bien, qu'on fait semblant de rien, mais on sait.

Écrit par : livfourmi | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

Finalement ont ils l'air innocent ou pas?
Et avez-vous mangé des crêpes? Au moins?

Écrit par : Pivoine | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

comme le dit HB !

Écrit par : ang/col | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

C'est le moteur du monde...
Comme disait Kinsey à propos d'autre chose : "98% des gens s'y livrent avec plaisir, les 2% restant sont des menteurs"...

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 05 février 2018

J'avoue que j'ai renoncé à vérifier si les 15 verbes ont été judicieusement placéd chez les blogueurs... mais je me régale comme à chaque fois de tes titres, même pasd tirés par es cheveux !
Un brin érotique... mais si joliment évoqué !
J'aimerais que vous ailliez lire ce que j'ai écrit sur mon premier devoir (je n'avais pas vu que le VRAI devoir de Lakévio était le précédent.
J'y raconte ce que j'ai vu dans la région de Quimperlé il y a 60 ans...

Écrit par : Gwen | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

Ils ne vont certainement pas tarder à succomber !

Écrit par : Colette | lundi, 05 février 2018

Répondre à ce commentaire

"Mais, en fait, ils jouent un très vieux jeu, celui de la tentation…"

et c'est un jeu qui te plaît bien, n'est-ce pas ?

Écrit par : Sophie | mardi, 06 février 2018

Répondre à ce commentaire

Ils n'ont plus qu'à s'inscrire à la version moderne du jeu : « l'île de la Tentation» :-
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mardi, 06 février 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire