Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 mars 2018

Cet obscur objet du désir...

lakevio.jpg

Lakevio, voir ce cul me donne des idées            
Mais le dire sans mots est vraiment très tentant.
Rien que le contempler est déjà du nanan…
Aussi sans perdre une heure je vais m’y atteler.

Admirer ce séant si joliment montré
Entraîne sur le champ vers une autre vallée
Qui pour en être proche me semble inaccessible.
Et qui reste pour moi une sorte de cible…

Oh cible si celée, oh cible ciselée !
À peine devinée, difficile à atteindre.
Oh ! A peine touchée, difficile de feindre.

Il me faudra un arc adroitement bandé,
Des traits discrétement emberlificotés…
Anticonstitutionnellement décochés ? 


NB : Le compteur de mots de Word se trompe : il compte comme deux mots « vais-je m’asseoir ? »...
D’où un dernier tercet foutraque…

Commentaires

On ne va pas chipoter sur la disposition des rimes : voilà un sonnet admirablement troussé !

Écrit par : Dame | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Je ne comprenais pas la note, parce que je ne connaissais pas la consigne : compliments renouvelés !

Écrit par : Dame Marthe | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Tu t'en es bien tiré.
Mieux que moi qui n'ai pas eu de bol
En plus! Un comble...
Avec cette consigne.

Écrit par : Pivoine | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Tu rimailles à souhait : un peu coquin, mais comment l'éviter avec un tel sujet ???

Écrit par : Sophie | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Le dire avec des mots, c'est bien... parce que le faire, c'est autre chose : tu sais bien que lorsque tu étais jeune tu avais quatre membres souples et un membre raide, alors que maintenant tu en as quatre raides et un souple :-)
Ceci dit, bravo !

Écrit par : Praline | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Praline, rhoooo ! I'm shocking !! hihi

Écrit par : Sophie | lundi, 19 mars 2018

ça alors

Écrit par : epalobe | lundi, 19 mars 2018

un sonnet!!! pas si simple...
tu t'en es bien tiré

Écrit par : Coumarine | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Debout, tu gagnes des mots.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

« Il me faudra un arc adroitement bandé,»
c'est une spécialité d'architecte : mettre l'arc en plein cintre.

Écrit par : alainx | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Je n'en attendais pas moins de toi ! Raide dingue de ce joli fessier et tout ce qu'il suggère... C'est parfait.

Et grâce à toi, la prochaine consigne sera "cent mots en sonnet"...

Écrit par : lakevio | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Yes, I'll second that proposal! Avec d'autant plus d'empressement que Patrice, ayant l'art et la manière, le ferait d'une sublime manière

Écrit par : Lapin dans le Mille | jeudi, 22 mars 2018

fort bien troussé (le texte aussi :) )

Écrit par : ang/col | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Le compteur de mots de Word, il ne serait pas un peu.. con ?

Écrit par : Joe Krapov | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

J'avais pensé au sonnet. Mais déjà qu'il fallait compter les mots...
Bravo à toi.

Écrit par : Berthoise | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Nous étions nombreuses à t'attendre au tournant ! tu ne nous déçois point !!

Écrit par : Colette | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

poète en toutes circonstances........ tu ne démérites jamais!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : emiliacelina | lundi, 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

OH !! Le gout !! De voir ce joli cul vous a fait tâter de la rime avec classe .Vous avez bien raison car lorsque l'on aperçoit la lune on perd la tête avec une joie évidente et il nous faut alors livrer les mots qui expriment notre réjouissance.

Écrit par : Jerry OX | mardi, 20 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Quel sonnet mon ami ! Notre Totor national aurait aimé traiter le sujet mais n'aurait pas fait mieux
Je ne connais pas le compteur de mots de Word. Peux-tu éclairer ma lanterne ? Merci.
J'ai posté ma copie en retard, mais j'avais de bonnes excuses...

Écrit par : Gwen | mardi, 20 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Cette fille toute en fesses n'a pas de tête. Mais au sens propre.
Peu de risque, donc, qu'elle t'empêche d'atteindre la cible, on dirait même que le parcours est balisé... ;-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mardi, 20 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Tu fais grève?

Écrit par : mab | vendredi, 23 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Le temps me plombe le moral.
J'en ai marre de la Toussaint.

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 23 mars 2018

Écrire un commentaire