Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 05 juin 2018

ce matin, j'ai cent ans.

Plus exactement, je me suis réveillé cinq minutes avant la sonnerie de mon téléphone.
Comme hier soir nous ne nous sommes pas couchés plus tôt que d’habitude, une expression bien connue du côté de la zone me semble particulièrement appropriée :
« J’ai les musettes à chagrin qui m’arrivent au genoux. »
La lumière de mes jours est éteinte ou du moins tremblotante.
Telle la bougie en fin de mèche.
Nous partons bientôt pour la léproserie où je vais approfondir le trou de la Sécu avec application.
Plaignez-moi, lectrices chéries !
Ah ! Que j’aimerais entendre vos sanglots m’accompagnant vers mon lit de douleur !
Hélas ! Trois fois hélas ! Le « temps de mince » de ce matin vous voit sans doute enfouies sous des couettes.
Néanmoins, je suis éperdu de reconnaissance à votre endroit.
Tous ces souhaits de réveil alerte et triomphant me requinquent d’avance...
Merci lectrices chéries.
J’aime que vous soyez là, un jour comme psy gratos, un autre jour telles les femmes de marin.
M’encourageant, agitant vos foulards au bord du quai.
Saluant le départ pour un sommeil artificiel qui ne devrait pas excéder une heure.
Bon, à plus tard, lectrices chéries…

 

Commentaires

Comment ça sous la couette ?! j'ai bien mal dormi et me suis levée en pensant à toi, alors, hein ! Bises d'encouragement ! ;-)

Écrit par : Praline | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Pensées pour toi! Bises

Écrit par : Manoudanslaforet | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Infirmières !!!!! PREPAREZ VOUS !!!!! Il arrive !!!!!!! Syez gentilles, il va tout nous raconter après!!!!!!!!

Écrit par : emiliacelina | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Dèjà s'il y a une rousse, il va lui faire du charme !!

Écrit par : ang/col | mardi, 05 juin 2018

Haut les coeurs ça va aller!

Écrit par : mab | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Normal que nous soyons sur le quai à attendre ton retour souriant j'en suis certaine.

Je ne sais pas ce qui se passe en ce moment, mais le temps de mince évite avec application le coin où j'habite, et le réveil du jour est plutôt ensoleillé et triomphant, même s'il se ternit vers le soir, fatigué d'avoir brillé tout le jour.

A ce soir.

Écrit par : Sophie | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Et voilà, au lieu de prendre le métro, nous avons loué un bus exceprès pour t'accompagner...Et voilà, nous sommes là pour te tenir la main en salle de réveil et aider moralement HB qui se ronge les ongles...C'est ce que disions aux copines malades qui partaient pour leur traitement...
Bon, on va essayer de ne pas trop jacasser pour que ton réveil soit doux...
A ce soir. Ptêtre que tu es déjà sorti de la salle d'op..

Écrit par : julie | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

J’aime bien l’expression qui me parle d’autant que j’ai vécu , enfant, juste à côté de la zone avant que la construction du périphérique ne fasse disparaître les derniers zoniers. De plus, pour cause de « rhinites allergiques saisonnières » ( ça fait plus chic et plus urbain que rhume des foins...) mes musettes à chagrin se voient mieux que le nez au milieu de la figure !
Pas de sanglots, mais plein de pensées pour toi qui après être passé dans les bras de Morphée, Hypnos ou Nyx, pourras envisager d’aller danser le musette ! Le Goût alias Le Toupilleur ?
Fracture de vertèbre dorsale pour moi . La faculté ( et la douleur) m’interdit tout mouvement intempestif. Et les réjouissances seront à leur comble cet après-midi : dentiste. Mais là je suis en terrain connu et plus sûre du résultat qu’après un Rv coiffeur ... Quoique mon porte monnaie déplore un an de soins intensifs chez l’homme de l’art et les chirurgiens qui ont planché sur mon cas ( d’ecole, sic) . Mais à part ça , tout va très bien Monsieur le Marquis

Écrit par : Fairy Naf | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Excuse moi mais deux ou trois de tes commentaires étaient "vides", je pense à une erreur du web alors je les ai effacés.

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 05 juin 2018

Eh bien je suppose que tu es réveillé et je te souhaite un réveil pas trop pénible . Un gros bisou à vous deux si je puis me permettre et une séance de psy, gratos.

Écrit par : Pivoine | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Ayé ? j'espère que tout va bien, du moins le mieux possible ;-)

Écrit par : Praline | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

personnellement j'adore les anesthésies générales, le moment où l'on n'arrive même pas à compter jusqu'à cinq, et je déteste que l'on me réveille après... Mais je te souhaite le meilleur réveil possible et pas trop de douleurs. Bises ! Et j'espère que HB est bien entourée par vos enfants car elle n'a guère l'habitude d'être seule.

Écrit par : ang/col | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

j'espère que tu vas bien....

Écrit par : Coumarine | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

A l'heure qu'il est tu dois être réveillé ; je te souhaite une prompte convalescence afin que vous puissiez reprendre vos occupations.

Écrit par : AGNES | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Bon. Voilà qui est fait (endormissement, réveil et les bricolajes entre les deux).
Alors tous mes souhaits pour une nuit paisible et sans douleur. Un dernier conseil : "Pas de boogie woogie avant de faire la prière du soir" !..

Écrit par : mimazhan | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Ce matin tôt, tu avais cent ans...

Je suppose que tu te sens bien plus jeune ce soir.

Attention au rebpnd de l'anesthésie et de l'intervention, et si tu as le coeur et l'esprit d'un jeune homme, il faut que tu prennes soin de toi. J'espère qu'HB te bichonne. Bonne nuit.

Écrit par : Sophie | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Ah le petit mot ci-dessus pour nous rassurer, merci et bonne nuit réparatrice ;-)

Écrit par : Praline | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Tu es tout excusé. Si le web cultive sa part de mystère , ce cafouillage a le mérite de nous faire savoir que tu es réveillé ! Heureuse pour toi et Heure Bleue. Prêts pour un dîner festif ( à base de bouillon et compote ?). Je suis cantonnée aux aliments mous ce soir : asperges sauce mousseline, fromage et tarte à la rhubarbe . Il y a pire comme contrainte . Bonne soirée et nuit récupératrice !

Écrit par : Fairy Naf | mardi, 05 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Comment vas-tu????

Écrit par : mab | mercredi, 06 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Je viens de lire que tout s'est bien passé, contente pour toi, bon courage pour la suite et bon rétablissement, bonne appétit aussi !

Écrit par : Délia | mercredi, 06 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire