Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 13 juin 2018

Salut l’artiste.

Elle a fini comme elle a vécu.
En fumant…
Et elle est partie comme elle a toujours été.
Tout feu, tout flamme…
Alors je vous en parlerai plus tard.

Commentaires

Tu parviens à nous faire sourire.
Je connais ton affection et ton chagrin.
Affectueuses pensées.

Écrit par : lakevio | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Je m'associe à ta peine ...

Écrit par : Francelyne 17 | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Ton humour te sauvera :-)
Je comprends que tu ne puisses en parler maintenant, laisse décanter, tu dois être sonné... non, pas comme ça, je veux dire chagriné ;-)

Écrit par : Praline | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

avec toi dans ton chagrin, cher Goût...

Écrit par : Coumarine | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Les grosses peines ont besoin d'exutoire.
Ton coeur trouvera le bon chemin.

Écrit par : Sophie | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Mais tu parles de qui en fait ? Yvette Horner ?
Qu'elle qu'elle soit, je compatis. ♥︎
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Non, il parle de sa cousine préféré elle n'avait pas encore 60 ans.

Écrit par : heure-bleue | mercredi, 13 juin 2018

C'est vrai qu'Yvette Horner est morte à 97 ans, je crois, à un âge vénérable comme on dit.

Écrit par : julie | mercredi, 13 juin 2018

Tu as toute ma compassion.

Écrit par : Berthoise | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

on sent que tu es malheureux. Bises

Écrit par : ang/col | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Mon cousin, décédé l'année dernière, est parti aussi en fumée. Non, vraiment, je ne peux me faire à cette façon de disparaître à jamais ; trop rapide, trop brutale..Et dire que c'est ce qui risque de m'arriver si le maire de ma commune ne veut pas de moi dans son cimetière.

Écrit par : julie | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

pensées amicales pour toi, en ces moments fort vifs d'après des funérailles... Nous te relirons quand tu le sentiras... Amitiés.

Écrit par : Pivoine | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Du courage, il en faut, mais le temps en demandera encore et encore, amitiés en ces moments de douleur.

Écrit par : Délia | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

oui.... tu nous la raconteras ...plus tard ....quand le temps aura un peu fait son œuvre. Bises

Écrit par : emiliacelina | mercredi, 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Je t’embrasse.

Écrit par : Anita | vendredi, 15 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire