Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 15 juin 2018

Les nageurs sans brasse.

De rien, Mab, de rien…
Heure-Bleue me disait il y a peu à propos de poésie que je m’étais livré avec OBNI à un concours de composition de haïkus.
C’était  il y a très longtemps.
Elle avait poussé l’indulgence jusqu’à dire que je m’en étais bien tiré et que « c’était pas mal ».
Pour qui connaît Heure-Bleue et son peu de goût pour la poésie, l’idée de l’intéresser en trois vers de trois, sept et cinq syllabes semble un poil débile.
Alors je tente ça :

Un nuage
Un éclair qui fend le ciel
un grondement lourd.

Et ça :

Un pétale
Un éclat de soleil
Eclatant et rose.

On ne sait jamais…
Juste pour voir si elle va se précipiter sur moi, jetant ses habits à tous vents.
Puis je me rappelle que si ses jambes sont toujours aussi belles, ses pieds l’empêchent de courir, comme les ailes de l’albatros l’empêchent de voler.
Bref, ces temps-ci je n’ai pas l’âme épistolière.
Elle est trop occupée par des tas de choses.
Ces choses se transformeront en souvenirs.
Et vous savez bien que je finis toujours par vous raconter mes souvenirs.
Enfin, presque tous…

Commentaires

Je ne suis pas versée en poésie, hors les plus connues qui chantent quelquefois dans ma mémoire,

mais je trouve les haikus que tu nous proposes font surgir immédiatement, pour moi, des images.

Prends ton temps.

Écrit par : Sophie | vendredi, 15 juin 2018

Répondre à ce commentaire

ah oui tiens... c'est pas mal du tout!
c'est même bien!!
les haïkus sont de petites choses pas si faciles à traiter...

Écrit par : Coumarine | vendredi, 15 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas mal du tout...
J'ai fréquenté un groupe sur le haïku sur fcbk...
Ils étaient fort exigeants.
As-tu déjà essayé 5-7-5 ?

Faut pas rêver sur le pouvoir illimité de la poésie...
Demande seulement à Annie Playden ;-)
C'était une des muses d'Apollinaire...

Écrit par : Pivoine | vendredi, 15 juin 2018

Répondre à ce commentaire

OBNI, tu parles de ce blogueur ? j'ai aussi participé à des textes, il y a... longtemps !
http://www.obni.net/dotclear2/
Bah, dans un appartement y a pas trop à courir quand même, en tout cas si tu n'as pas l'âme épistolaire, coquine, oui, toujours :-)

Écrit par : Praline | vendredi, 15 juin 2018

Répondre à ce commentaire

c'est difficile les Haïkus, mais c'est léger
et fort beau !

Écrit par : Délia | vendredi, 15 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Voila, Le Gout, un Haïkus habile et de circonstance !

Écrit par : Jerry OX | vendredi, 15 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire