Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 13 juillet 2018

La verticale de l'été...

Vous avez toutes, lectrices chéries, entendu parler du sens de l’orientation d’Heure-Bleue.
Vous savez donc qu’elle n’a qu’une boussole pour la guider dans Paris.
Vous la jetez n’importe où, elle est perdue.
Mais si, rue de Palestro alors qu’elle réfléchit à la meilleure façon de se tromper elle regarde autour d’elle, elle vous dira rapidement « Ah oui ! Il y a le Monop’ de Réaumur-Sébastopol ! »
En revanche, si on lui dit que non, il n’y a pas d’autres station de bus depuis République, elle soutient mordicus que si, qu’on ne l’a pas vue, etc.
Hier encore, nous revenions de chez le médecin qui nous a dit qu’à part nos « trucs de vieux », nous allions plutôt bien.
Nous avons remonté la rue de Bretagne jusqu’au square du Temple puis justement jusqu’au Monop’ du métro Temple, histoire de donner des frissons à notre banquier.
Nous sommes donc repartis à pied pour prendre le 20 à République, sur le boulevard Saint-Martin.
Las ! Le siège de l’abribus était occupé par un SDF.
Vous connaissez la lumière de mes jours, non seulement elle est bégueule mais sa peau attire irrésistiblement d’autres bestioles que votre serviteur et qui, comme lui, ne pensent qu’à la mordiller.
Effrayée et dégoûtée à l’idée que d’autres que moi goûtassent sa peau diaphane, elle me dit « Minou, on va à la station d’après ? »
Bien entendu, j’acquiesçai sur le champ, bien que « la station d’après » fut d’abord une zone commerciale cosmopolite où le moindre vendeur de montre ou de téléphone vous pousse illico à vérifier que votre montre est toujours à votre poignet et votre smartphone toujours dans votre poche et pas dans la sienne…
Nous avons donc marché.
Puis marché et encore marché.
- Minou on a dû rater un arrêt…
- Non ma Mine, il n’y a pas d’arrêt entre République et le feu là-bas.
- Mais je te dis !
- Non… L’arrêt est là-bas, on le voit, il est juste avant le feu.
- Mais non, on en a raté un, regarde en bas de la rambarde.
- L’arrêt après celui où il y avait le clodo, c’est « Porte Saint Martin »…
Nous sommes donc arrivé « à la station d’après » où deux jeunes filles patientaient.
J’ai demandé à la première :
- S’il vous plaît, mademoiselle…
- Oui ?
- Dites moi, y-a-t-il une station de bus depuis République ? 
- Je ne sais pas, j’arrive juste à Paris…
- Bienvenue à Paris.
J’ai demandé à l’autre jeune fille qui a secoué la tête en disant à la lumière de mes jours « Non, non, il n’y a pas de station entre République et ici. »
Fâchée avec les plans de ligne et le sens de circulation des bus, il m’a fallu expliquer à Heure-Bleue que non, les bus ne prenaient pas les sens interdits à « rebrousse poil » et qu’entre Opéra et République, le 20 prenait les rues du Quatre Septembre et Réaumur dans un sens et les « Grands Boulevards » dans l’autre sens.
Ça nous a occupés jusqu’à  la gare Saint-Lazare…

Commentaires

Je ne propose pas de consulter le "plan autobus",c'est à nous envoyer à "Sainte Anne" ( il y a une station?).

Écrit par : Nina | vendredi, 13 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Nous, depuis, qu'on a un GPS, dans la voiture, c'est plus calme, mais c'est moins drôle. Après.

Sur le moment, qu'est-ce qu'on se mettait, on s'engueulait ferme.

Écrit par : Berthoise | vendredi, 13 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

hier pour aller chercher les enfants à la gare de saint cloud (grêves ou travaux qui stoppaient le train de st lazare là), ML voulait passer par Vaucresson !! Il n'est pas mal non plus...

Écrit par : ang/col | vendredi, 13 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Vaucresson ! Quel beau nom ! Vous avez des noms tellement savoureux, en France ... Vaucresson, c'est merveilleux ça !

Écrit par : Pivoine | vendredi, 13 juillet 2018

Elle devrait te faire confiance ! ;)

Écrit par : Fabie | vendredi, 13 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Le réseau de bus à Paris est une énigme pour moi qui ne l'ai que peu utilisé.

Même à l'intérieur d'un véhicule, je n'arrive pas à repérer par où on passe ! (plus encore si je suis assise à contresens !).

J'ai failli faire un vol plané (après un violent coup de frein) en voulant soutenir une conversation avec des copines de l'autre côté de l'allée !

Écrit par : Sophie | vendredi, 13 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Finalement, le métro est tellement facile à Paris (mais que de kilomètres on fait!) qu'on ne pense que rarement à prendre le bus. Je l'ai pourtant fait, mais avec carte, plan, et tout ce qu'on veut (mais pas une boussole).

Un jour (du temps où il n'y avait pas de Gps dans les voitures ni de plan gougele sur smartphone ni smartphone d'ailleurs) mon ex-mari et moi allions chez une connaissance qui habitait dans un bled en pays flamand. On avise un quidam à un arrêt de bus (De Lijn en Flandre, Tec en Wallonie!) et on lui demande le chemin.

Il nous répond en polonais qu'il n'est pas d'ici (on s'en serait douté) et qu'il ne peut donc rien nous expliquer. Finalement, nous avons quand même trouvé - je ne sais plus comment.

on avait un plan de Bruxelles, mais pas des environs ..............

(ps nous ne nous appelions pas Minou... C'est peut-être pour ça que notre mariage a foiré o;) ???

Écrit par : Pivoine | vendredi, 13 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Pardon, avec un accent polonais et un mélange de tout (flamand, français et polonais!)

Écrit par : Pivoine | vendredi, 13 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

et ben ! fo bien passer le temps !

Écrit par : delia | vendredi, 13 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Ça alors! Je viens de chez Heure Bleue qui a l'audace de nous dire (grosso modo) que La Tornade n'a pas le sens de l'orientation !!!!! Je me marre !

Écrit par : emiliacelina | dimanche, 15 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Ah le fameux sens de l'orientation que les hommes auraient mieux que les femmes...
Le mien est très sûr et je ne me suis jamais sentie perdue dans une ville. Mais j'y pense...je suis peut-être un mec, en fait ? ;-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | dimanche, 15 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire