Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 août 2018

Je vois la vie en rosse…

J’étais tranquillement en train de mourir devant mon ordinateur quand « on » m’a rappelé que je devais trouver un médecin.
Fainéant et peu regardant sur le curriculum de mon Hippocrate pour des maladies aussi graves qu’un rhume, j’ai consulté « Les Pages jaunes ».
Aaaattttention !!! Lectrices chéries, que les plus bégueules sensibles éteignent leur écran, ce n’est pas un rhume bêtasse.
Le truc infernal concocté par Dame Nature exprès pour pourrir la vie de votre serviteur chéri.
C’est le rhume affreux avec infection pulmonaire, glaviots innommables, etc.
Bref, le truc qu’Ebola à côté fait petit joueur.
J’étais donc tranquillement en train de m’éteindre en cherchant un cabinet qui voudrait bien me recueillir, me traînant sur le paillasson.
Pendant que ma bécane cherchait le médicastre, je lui piquais du « temps-machine » pour jouer aux cartes.
Et là, la stupeur m’a pris par surprise.
Inquiète, la lumière de mes jours ?
Je t’en fous ! Vous ne savez pas ce qu’elle a osé réclamer à celui qui a ravi ses jours et enchanté ses nuits depuis tant d’années ?
Devinez lectrices chéries !
Oui ! Elle a osé !
Elle m’a demandé « Minou, tu ne veux pas me faire des Rico ? »
Elle a fait ça. Je n’aurais jamais cru qu’elle tomberait aussi bas.
Depuis des années déjà elle abuse de son statut de bien-portante pour faire faire des travaux de force à son époux handicapé.
Eh bien, aujourd’hui, elle vérifie l’adage débile de je ne sais plus qui prétendant qu’une fois les bornes franchies, il n’y a plus de limites.
Elle a touché le fond : Elle exploite un malade !
Oui lectrices chéries, Heure-Bleue a rétabli les trois classes de la société sumérienne telle que prévue par le Code Hammurabi.
- Les nobles (elle)
- Les « libres » (les autres).
- Les esclaves (moi).
Bon je suis allé préparer les Rico en boitant bien bas pour lui faire honte.
Ça n’a pas marché terrible…

Commentaires

ma parole, c'est pire qu'un séjour à Berlin ;-)
avez-vous au moins une jolie porte?
bon rétablissement!

Écrit par : Adrienne | mercredi, 01 août 2018

Répondre à ce commentaire

Il est clair que les nobles sont sans pitié et que les libres s'en contre fiche, quant aux esclaves, j'appuie leur révolte de tout mon poids !

Écrit par : delia | mercredi, 01 août 2018

Répondre à ce commentaire

Oser te demander de faire un Rico, alors que tu as déjà un pied dans la tombe, à ce que tu racontes, c'est du sadisme pur et simple.

Ou alors, elle te connaît sur le bout des doigts...

Je pencherais assez pour cette version.

Un billet hilarant qui prouve que le rhume, contrairement à ce qu'on dit, n'est pas "de cerveau".

Écrit par : Sophie | mercredi, 01 août 2018

Répondre à ce commentaire

Rhooo je ris de bon cœur !!! ... mon dieu comme ça fait du bien ! Soignes toi quand même sérieusement, HB a besoin de toi !

Écrit par : Francelyne 17 | mercredi, 01 août 2018

Répondre à ce commentaire

Il faudra mieux travailler ton rôle de victime ;-) tu nous fais encore sourire...

Écrit par : Livfourmi | mercredi, 01 août 2018

Répondre à ce commentaire

Et le lendemain, elle était souriante.
Tu me fais penser à madame de la chanson : increvable.
Bises

Écrit par : Berthoise | mercredi, 01 août 2018

Répondre à ce commentaire

Allez déjà à une pharmacie. Je ne sais pas si un médecin vous aidera beaucoup. Savoir si c'est viral ou microbien...
Un Rico c'est un Ricoré?

Vous me faites bien rire.
Soigne toi bien quand même.

Écrit par : Pivoine | mercredi, 01 août 2018

Répondre à ce commentaire

Avec un tel billet, je ne sais pas si beaucoup de lectrices vont te plaindre mais merci de nous faire sourire.

Écrit par : tanette2 | mercredi, 01 août 2018

Répondre à ce commentaire

Même question que Tanette : dis... c'est quoi un Rico ? te demanderait mon arrière-petit-fils qui a l'âge des pourquoi ?
Continue de mourir avec ce magnifique sens de la dérision

Écrit par : Gwen | mercredi, 01 août 2018

Répondre à ce commentaire

Une Rico, c'est "une Ricoré".
Chez nous, la Rico c'est féminin.
Une cuiller à café de Ricoré, une mug d'eau chaude et hop !

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 01 août 2018

Bon ! Elle aurait pû te demander une de tes recettes secrètes qu'elle aime temps ! Tu dois penser qu'il lui faut se substenter pour être en forme de pouvoir supporter ton agonie !-....
Soignes toi bien quand-même et va consulter si ça ne va pas mieux ...mais ...à te lire ....excuse moi ....mais....je pouffe !

Écrit par : emiliacelina | mercredi, 01 août 2018

Répondre à ce commentaire

La ricoré est le remède parfait pour le rhume.
Ne dit-on pas
« L'ami des petits jets de nez ? » ;-)
 •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

Écrit par : celestine | jeudi, 02 août 2018

Répondre à ce commentaire

Ah ah , Célestine, j’adore ;))

Écrit par : Fairy Naf | jeudi, 02 août 2018

Comme je te connais je sais exactement la jouissance du malade et l'exaspération de l'infirmière...
Bon courage, tous les deux !
Allez, je te plains : c'est pas top d'être malade quand il fait aussi chaud !

Écrit par : lakevio | jeudi, 02 août 2018

Répondre à ce commentaire

Si c est juste une cuiller ds de l eau chaude pourquoi ne se le fait elle pas elle-même ?? J utilise mon quota de
demandes pour des choses bien plus embetantes

Écrit par : Ang/col | jeudi, 02 août 2018

Répondre à ce commentaire

un rite , l'amour….

Écrit par : epalobe | jeudi, 02 août 2018

Avez vous diligemment trouver un Hippocrate sensé ?

Écrit par : epalobe | jeudi, 02 août 2018

Répondre à ce commentaire

Et SOS-Médecins ?

Écrit par : Anita | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire