Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 03 août 2018

La fièvre monte à el pageot

De rien, c'est juste pour lui dire...
Bon, il est temps que je retourne chez le médecin et qu’il trouve un traitement efficace.
Je sens que d’ici peu, celle qui de temps en temps m’appelle « mon Bibelot » va succomber à la tentation d’échapper le Bibelot sur le carrelage de la cuisine.
Pire, elle va ajouter « Et voilà ! En plus faut que je ramasse… Pfff… »
La nuit précédente, déjà, les fissures d’une union maintenue à grands coups de disputes et masquées à grands coups d’incompréhension apparaissaient.
Alors qu’au milieu de la nuit précédente donc, j’ai sursauté, déchiré par une quinte de toux.
Je faisais un potin épouvantable alors, mu par un souci légitime, j’ai récupéré un plaid, mon oreiller et suis allé m’allonger sur un tapis de la salle de séjour.
J’ai trouvé une position où le petit « gratouillement » dans les éponges, celui qui annonce la toux se faisait discret.
J’ai donc pu me rendormir.
Ça ne dura pas, hélas…
Le jour n’était pas levé qu’on m’a tiré du sommeil en me traitant d’andouille.
« M’enfin ! Tu crois que c’est bon pour toi de dormir le nez dans le tapis ? Et la poussière ?  Allez viens ! »
Alors j’ai viendu sur le champ.
Hier matin, j’ai demandé à Heure-Bleue :
- Pourquoi tu es venue me réveiller ? Il n’y avait pas de bruit, tout le monde dormait.
- Ben, quand t’es pas à côté de moi ça me réveille.
Hélas, cette flatteuse disposition de l’âme est fugace chez la lumière de mes jours.
Ce matin, par exemple, pour paraphraser Louis XVI, à qui ça n’a pas porté bonheur, je peux écrire « Aujourd’hui, rien. »
A part les jambes, les bras, les pieds, les mains et les joyeuses, il me manque toujours une pièce de celles qui marchent par deux.
Les reins ? Il n’en reste qu’un.
Les poumons ? Il n’en reste qu’un.
Les yeux ? Il n’en reste qu’un.
Mon genou droit déconne depuis si longtemps que c’est comme si je n’avais que le gauche.
Je me demande si je ne préfèrerais pas me faire amputer d’une oreille qu’avoir encore une crève qui pourrit la vie de tout le monde.
Beaucoup la mienne, faut dire…
Au moins, l’oreille, en laissant pousser les cheveux, ça peut passer inaperçu.
Voilà, c’est ça : Je vais me couper une oreille, comme Van Gogh…

Commentaires

Tristes nuits,
Tristes jours,
Triste début d'août.

Si je suis bien égoïste, je pense qu'heureusement tu as des choses à nous raconter, ce que je n'ai pas, étant épuisée.
D'ailleurs, je le suis tellement que je vais arrêter là en te souhaitant d'aller mieux rapidement.

Écrit par : Sophie | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

J'allais le dire 'tu te sens Van Gogh?'

Heure Bleue va peut-être avoir l'idée d'aller à Arles ;-)

Bon rétablissement.

Écrit par : Pivoine | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

M'enfin !!! Il est devenu urgent de soigner sûrement ce qui n'est plus un simple rhume. Allez, vite : VOIR UN MEFECIN et lui exposer tius ces désordres : Promis ?

Écrit par : mimazhan | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

Bon, dormir sur le tapis, ce n'est quand même pas raisonnable !
J'espère que le médecin sera efficace !

Écrit par : Fabie | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

Personne n'ose te le dire, moi si : tu m'as fait rire... mais je compatis hein !
Prompt rétablissement.

Écrit par : Praline | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Mr le Goût. Je connais ça, cette toux infernale qui dure, dure, dure et qu'on ne peut arriver à maitriser...Je l'ai attrapée aussi après être allée à Rocamadour, à cause sûrement de la clim et de la chaleur. Même que j'ai failli m'inquiéter, aller aux urgences un jour où une quinte m'a arraché les tripes...Et puis, paf, au bout de 3 jours intensifs, sans arriver à dormir, elle a presque disparu par enchantement. C'est fou ce que le temps nous pourrit la vie. Trop de chaleur, on meurt, trop de pluie, on meurt, trop de vent, on s'envole. A quand une météo sur commande !
Au fait, tu as pris du citron chaud avec du miel ? Le sirop de pharmacie, ça ne fait rien. Courage, si tu tousses depuis 3 jours, tu tiens le bon bout...

Écrit par : julie | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

Au fait, dieu, dans sa grande clémence, a eu l'idée de donner aux humains des organes en double pour que, si l'un vient à manquer, l'autre prenne le relais. Combien d'organes as-tu encore en double ? Bon, tu dis, les yeux, c'est fait, les reins, c'est fait, les poumons, c'est fait. On a pas 2 cœurs ? Ben si, te reste le cœur d'HB...N'êtes-vous pas siamois ?

Écrit par : julie | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

j'aime bien ce que Julie à écrit...je comprends pour le "de rien"...vie de merde....et encore moi je ne suis pas sous la canicule, nous épargné pour l'instant...jusqu'à quand ? je sais pas...j'ai vu que tu allais mieux chez HB, mais vas quand même chez le doc...ça rassure...bisous. et rester au frais si possible...

Écrit par : Tarrah | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

Te couper l'oreille ? Mais comment tu feras pour dormir sur tes deux oreilles ? Tu y as pensé ? Et après tu diras que tu tiens des dialogues de sourds, tu perdras l'équilibre, car il se situe à ce niveau, juste au milieu de l'oreille ! tu n'entendras rien à la chose, tu feras la sourde oreille, et quand la lumière de tes jours te feras un compliment ou te diras des mots doux, tu ne les entendras qu'à demi, non crois moi, va chez l'apothicaire chercher la bonne pratique qui va te délivrer du mal ! Aller, soigne toi bien !

Écrit par : delia | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

si je me souviens bien, ça ne lui a pas réussi à Van Gogh, de se couper l'oreille.
Ce n'est peut-être pas un exemple à suivre.

Écrit par : Berthoise | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

je pense comme Berthoise...
vaut mieux trouver un médecin, même si c'est plus difficile que de se couper une oreille...
bon rétablissement!

Écrit par : Adrienne | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

sérieusement.... va consulter !
Moins sérieusement comment veux-tu que l'on compâtisse en lisant une note comme celle-là.... je n'irai pas jusqu'à souhaiter que subisses encore quelque misère .... mais si c'est le cas... sois gentil ...raconte encore !
PS.... J'aime tes titres et le petit clin d'œil qui les accompagne......

Écrit par : emiliacelina | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

A toutes, il a vu le médecin deux fois dont une fois aujourd'hui, il va beaucoup mieux.

Écrit par : heure-bleue | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

Le nez dans le tapis, ce n'est vraiment pas une idée digne de toi. Yu ne sais donc pas que c'est une réserve de germes à anéantir l'humanité ? Tu as eu de la chance de survivre à cette imprudence sans nom. La lumière de tes jours a gagné son paradis en venant t'arracher à ce danger mortel !

Écrit par : Gwen | vendredi, 03 août 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire