Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 09 août 2018

L’éléphant blanc barrit white.

22883-0w600h600_Fever_Tree_Lemonade.jpg

Bon tout s’arrange.
Ma hernie inguinale est soignée et n’est plus qu’un lointain souvenir.
La canicule a pris fin ce matin.
Heure-Bleue, toujours revigorée par le frais, fut il relatif, de l’atmosphère, est en pleine forme.
Comme elle est en pleine forme, elle a décidé que j’allais bien.
Et devinez ce qui se passe quand Heure-Bleue est en pleine forme et qu’on va sortir parce que deux jours cloîtrés c’est trop ?
Eh bien on commence par marcher deux kilomètres pour trouver un café.
C’est sympa après deux jours de prison.
Nous sommes allés le prendre rue de Lévis.
Le café à changé de mains.
Et tenté de changer de clientèle, les idiots…
Ils pensent que tenter « le branchouille » dans ce coin de « regardants » va marcher.
Heure-Bleue, prudente, a commandé un « déca ».
J’ai demandé un diabolo fraise.
Quand la jeune femme me l’a servi, j’ai tiqué.
Elle a posé devant moi une minuscule bouteille de limonade.
200 ml !
Oui ! C’est ce qui était écrit sur la bouteille.
Elle était plutôt moins bonne que la limonade pression de notre bled de campagne.
J’ai profité de la disparition momentanée de la lumière de mes jours pour aller régler.
Un moment j’ai eu la tête qui tourne.
Ça arrive quand on a l’impression qu’en plus de la limonade, on a payé l’Eurostar qui l’a amenée chez vous.
Oui lectrices chéries ! La limonade arrivait de Londres ! Conditionnée en fioles au format pharmaceutique et au prix des traitements contre les rides.
Après un hoquet et en ramassant tristement ce qui restait de mon billet, j’ai dit
- Merci… 
- Ça a été, Monsieur ?
- Bien sûr, toutefois…
- Oui Monsieur ?
- Vous ne pourriez pas trouver des limonades plus petites encore ?
- Mais Monsieur, c’est la quantité normale !
- Madame, c’est de la limonade, pas un médicament !
Et je suis parti.
Je déteste me faire voler, c'est comme ça.
Heure-Bleue m’a dit « Ça ne sert à rien, elle ne va pas remettre la limonade à la pression… »
Elle a raison, mais quand même…
La seule chose qui me console, c’est que connaissant le quartier de la lumière de mes jours depuis longtemps, la « mastroquette » va aller exercer ses talents ailleurs sous peu.
Elle n’a pas idée du génie qu’il faut pour faire cracher leurs sous aux gens du quartier…
Tous ceux qui s’y sont essayés à coup de « Grand cru de l’Olivier d’Italie » pour de l’huile, de « L’Éclair de Zeus » pour des gâteaux et autres « Glacier des Dieux » pour placer des glaces à quatre €uros la boule se sont lamentablement cassé la gueule au profit du boulanger médaillé, du fromager compétent et autres épiciers qui se prennent pour des « commerces de bouche » et non pour des artistes de la frime…
Une chose toutefois m’a fait sursauter pour de bon.
Heure-Bleue, au détour d’une phrase pas très claire a dit « Quand on va déménager… » mais l’après-midi fut délicieux…

Commentaires

MDRrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
Je connais bien la rue de Levis aussi et tu as entièrement raison...c'est un peu comme la rue Daguerre...les voleurs...elle ne va pas rester longtemps si elle ne change pas son fusil d'épaule...c'est sûr qu'à la campagne c'est moins cher...lol...surtout quand les bistrots sont rares...comme dans mon bled...
par contre j'ai moins ris avec ta dernière phrase...t'as bien entendu ?...contente que tu ailles mieux.kiss.

Écrit par : Tarrah | jeudi, 09 août 2018

Répondre à ce commentaire

Quand on a des sous, on ne les dépense pas dans son quartier; de même, on ne b...pas dans le diocèse...(dixit le clergé).

Écrit par : Nina | jeudi, 09 août 2018

Répondre à ce commentaire

"Il y en a des" qui ne savent pas qu'il faut fidéliser sa clientèle de quartier avant d'essayer de les arnaquer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! elle va vite le regretter.

ça fait deux fois qu'HB parle de déménagement, c'est terrible d'avoir la bougeotte; pour elle et pour toi.

Écrit par : Sophie | jeudi, 09 août 2018

Répondre à ce commentaire

Tout est bon pour faire semblant de ne pas augmenter les prix...
900 g au lieu d'un kilo, 400 g au lieu de 500 g, et maintenant 200 ml au lieu de 250 ml !
C'est penser que les consommateurs sont aveugles !

Écrit par : Fabie | jeudi, 09 août 2018

Répondre à ce commentaire

Encore un déménagement? Maintenant que je vous situais géographiquement... c'est malin!

Écrit par : livfourmi | jeudi, 09 août 2018

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas fait.
Le prochain déménagement probable, c'est de l'autre côté du mur qu'on t'a montré…
Et là, on ne portera pas de cartons… ;-)

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 09 août 2018

c'est très bien d'avoir dit "Madame, c’est de la limonade, pas un médicament !" et ensuite d'aller voir ailleurs :-)
Mais comment était le déca?

Écrit par : Adrienne | jeudi, 09 août 2018

Répondre à ce commentaire

Le déca était bio et terriblement mauvais.

Écrit par : heure-bleue | jeudi, 09 août 2018

Répondre à ce commentaire

Si Si...tu l'as bien entendue, cette phrase...
Bigre, il va falloir que je me dépêche si je veux avoir une chance de vous voir là où vous êtes en ce moment...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | jeudi, 09 août 2018

Répondre à ce commentaire

HB se trouve peut-être un peu loin des Merveilles !!!!
La limonage j'adore ..... c'est mon champagne ! Quand je vais chez les enfants " la limonade à mamie "est toujours là à m'attendre! ...Mais ...attention ...surtout très fraiche !
C'est bien que vous ayez enfin pû sortir .

Écrit par : emiliacelina | jeudi, 09 août 2018

Répondre à ce commentaire

Encore demenager ??

Écrit par : Ang/col | vendredi, 10 août 2018

Ta limonadière est vouée à la faillite ou alors il n'y aurait plus de morale ! mais bien fait de l'avoir taclée. Ils sont tous là à nous prendre pour des machine à sous parce qu'ils s'appelle commerçants, tu parles ! ils n'ont rien compris, les gens qui le peuvent encore ne se trompent pas, même si l'éléphant barrit white !

Écrit par : delia | lundi, 13 août 2018

Répondre à ce commentaire

et moi a Londres mes limonades sont italiennes.....

Écrit par : Yolande | lundi, 13 août 2018

Répondre à ce commentaire

Te voici hors de danger question santé puisque tu sembles avoir survécu à l'épreuve. Quant à mes chances d'avoir obtenu un RDV avec l'ORL de Pointe à Pitre, j'en suis encore tout étonnée, car j'ai appelé au moins trente fois à des heures diverses, et je n'avais que le message enregistré qui recommandait de rappeler ultérieurement...
Depuis j'ai à nouveau confiance en ma bonne étoile !

Écrit par : Gwen | mercredi, 15 août 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire