Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 août 2018

Quand le vin cuit, le verre assoit…

De rien, Mab, je sais bien que tu n’en as plus rien à cirer maintenant mais, comme Lakevio, je pense encore à toi…
Et je me rappelle très bien que tu n’aimais pas faire la cuisine...
Quand vous faites confiance à une recette et que vous essayez de la mettre en œuvre il y a toujours le détail qui fiche tout en l’air.
Que je vous raconte, lectrices chéries.
Je vous avais parlé il y a peu de mon envie de préparer un quatre-quarts pour faire plaisir à Tornade.
Je m’y suis attelé hier, l’Ours ayant aussi envie d’un quatre-quarts et la flemme de le faire lui-même.
La recette en est assez simple : quatre quarts.
Un quart du gâteau est fait de sucre.
Un quart du gâteau est fait de beurre.
Un quart du gâteau est fait de farine.
Le dernier quart est fait d’œufs.
On part du principe que quatre œufs font environ deux-cent-cinquante grammes et c’est parti.
Il y a plusieurs recettes et, envie de « peaufiner » aidant, j’ai choisi celle où, pour rendre le gâteau plus léger, ergo plus digeste, il convient de séparer les jaunes des blancs.
L’idée étant d’intégrer au reste des ingrédients les blancs battus en neige.
J’ai tout fait bien.
Beurré et fariné le moule.
Mis la mixture dedans.
J’ai goûté d’un coup de langue sur la spatule la préparation.
C’était super bon.
C’est là que ça s’est gâté.
Les recettes de mets cuits au four sont « piégeardes ».
Elles vous annoncent des réglages censément précis comme des balances de dealer.
Hélas, comme chaque fois, vous lisez « faites préchauffer le four environ dix minutes sur thermostat 6/7 ».
Hélas, c’est là qu’est l’os.
« Thermostat 6/7 » c’est assez vague.
Vous regardez d’autres recettes, histoire de savoir à quelle température ce foutu four doit cuire votre mets.
C’est le foutoir le plus total !
« Thermostat 6/7 », c’est n’importe quelle température comprise entre 160 et 210°C !
Du coup, avec mon four, mon quatre-quarts est correct sans plus.
Il serait bon s’il n’était entouré d’uns sorte de gangue de quelques millimètres d’épaisseur de pâte un peu trop cuite.
Je saurais désormais que le prochain quatre-quarts devra être enfourné pour cinquante-cinq minutes à « thermostat un peu en dessous de 6 » soit environ 175°C pour mon four…
J’en referai donc un autre d’ici quelques semaines…
Étonnant, non ?

quatre-quarts.jpg

Commentaires

Si le centre est moelleux, je ne cracherais pas sur une petite croûte ( bien sucrée ? )...

Ah, ma nouvelle (d'il y a deux ans quand même) cuisinière ! son tableau de valeurs approximatives selon que vous mettez soi-disant sur le premier, le second ou le troisième degré et que vous utilisiez la chaleur tournante ou pas !!

Ayant eu quelques tours pendables, je fais au pif, et une fourchette ou une lame de couteau plantée au coeur ! Mais bon !

Écrit par : Sophie | mardi, 21 août 2018

Répondre à ce commentaire

Sophie, un bon pâtissier te dirait qu'un gâteau réussi doit se suivre à la lettre, au millimètre près, qu'il n'y a jamais d'approximation en pâtisserie.

Écrit par : julie | mardi, 21 août 2018

j'enfourne TOUT à four froid et puis réglage à 180° pour les gâteaux et les viandes
en "basse température" plus cassement de tête !!!

Écrit par : mume | mardi, 21 août 2018

Répondre à ce commentaire

Merci pour la recette. Finalement, j'avais la même...Mais, tout dépend du poids des oeufs..
Dis donc, ton 4/4 est bien pâlot. Bon, faut bien dire que les poules parisiennes, ça ne voit guère le jour..
Ma mère, enfin, feu ma mère, j'ai mangé ses derniers œufs, il y a 2 jours. Le jaune était d'un beau jaune vif..On voit que ses poules vivaient au grand air et mangeaient du bon grain bio. Ses 4 poules ont été données à 2 voisins qui s'en occupaient quand elle s'absentait..
Quant à mon four, je ne l'aime pas. Je n'arrive pas à mettre la bonne température. Je regrette mon ancien four, d'autant plus que celui-ci, la pyrolyse ne marche plus. Après la sonnette, le micro-onde, la machine à laver qui a explosé, la lumière extérieure qui ne marche pas, ma mère, tout se fait la malle chez nous. J'aime pas cette loi des séries..

Ah, dernière chose, j'peux plus me connecter dans mon administration, la faute sûrement à un sale virus. Quand le pourrais-je à nouveau ? Ca, mon brave monsieur, ma voyante ne l'a pas vu dans son marc de café...Tiens, encore une chose qui a explosé, la cafetière de feu ma mère. Il a fallu, la semaine dernière, pour faire du café, que je tienne une casserole sous le bec verseur et que ma belle-fille, avec une cuillère, tienne le bidule qui fait tomber le café..Oui, sont malins les fabricants. Chaque cafetière a sa propre verseuse..

Écrit par : julie | mardi, 21 août 2018

Répondre à ce commentaire

Bon, les poules parisiennes sont au Bois de Boulogne et ne pondent pas grand'chose...

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 août 2018

julie,peut-etre mère nourrissait ses poules au mais,donc la couleur?

Écrit par : christiane | mardi, 21 août 2018

LeMaître, qui ne sait que cuire des oeufs au plat, te dirait qu'il "faut surveiller" ! Il sait à qui il parle !... Depuis que j'ai trouvé l'idée d'enfourner à four froid, j'ai résolu le problème de "gonflage", pour la croûte, c'est sûr que couvrir quand c'est doré, c'est mieux. Mais véritablement, il s'agit aussi bien de connaître son four. Donc forcément, il y a des essais pas gagnants !
Bises
(Je pense à Mab tous les jours.)

Écrit par : lakevio | mardi, 21 août 2018

Répondre à ce commentaire

Merci à toi.... je t'embrasse !

Écrit par : Maky | dimanche, 26 août 2018

---> Julie,

Je ne parlais pas de pâtisserie (je n'en fais jamais, je ne suis pas sucrée pour un sou), mais d'autres recettes et de four d'un nouvel appareil.

Écrit par : Sophie | mardi, 21 août 2018

Répondre à ce commentaire

heu ? Il a l'air fort bon ce 4/4 ! Bref, trop cuit ne veut pas dire raté, la prochaine fois il sera peut être pas assez, va savoir. L'essentiel est le plaisir que tu as vouku offrir à ton invité qui si j'ai bien compris venait de Londres et n'a donc pu qu'apprécier ton délicieux 4/4.

Écrit par : delia | mardi, 21 août 2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour. En fait presque toute la pâtisserie (les gâteaux, hors pâte feuilletée qui demande un petit coup de chaud au début) se cuit à 180°C en chaleur convective - pas tournante (on peut baisser en fin de cuisson si on voit que cela va trop vite...) soit thermostat 6, puisque 1 valeur de thermostat = 30°C... (c'est la scientifique qui parle !) Jeudi, à la campagne j'ai fait des congolais (because reste de blancs d'œufs) croustillants dehors, moelleux dedans, je n'ai jamais aussi bien réussi ! Mais j'aurai du mal à refaire pareil ! Cuisson à 170 puis 150°C...
Bises et à un de ces jours (l'envie de rencontre tient toujours, juste j'étais pas mal partie...)

Écrit par : Isabelle Z | mardi, 21 août 2018

Répondre à ce commentaire

Aux temps lointains où je prenais des cours de cuisine aux Alloc Familiales, j'ai appris qu'il faut multiplier le n° du thermostat par 30... 6 x 30 = 180°, 7 x30 = 210° etc...
Je cuis mes 4/4 dans un ùmoile à manqué (le moule courant quoi !)
Sache aussi que si tu ne mets pas les blancs dans taé préparation, tu obtiens la pâte d'un gâteau breton !

Écrit par : Gwen | mardi, 21 août 2018

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je pense souvent à Mab...

Écrit par : Ang/col | mardi, 21 août 2018

Répondre à ce commentaire

j'aime ton début et ton titre .... nous sommes nombreux à avoir une pensée pour MAB...presque chaque jour......
Pour ton 4/4 tu sais bien que l'on apprend de ses erreurs! Tu vas l'apprivoiser ton four ...
Dans la recette j'ajoute de la vanille !

Écrit par : emiliacelina | mardi, 21 août 2018

Répondre à ce commentaire

mmh , le croquant , c'est pour moi

Écrit par : epalobe | mercredi, 22 août 2018

Répondre à ce commentaire

Eh bien monsieur le Goût -comme dirait not'Juju- bien qu'un peu pâlot il a l'air bon ce quatre quarts. Jusqu'à présent il n'y a que le biscuit de Savoie que j'enfournais four froid mais je crois que maintenant je le ferai pour tous les gâteaux.
Sans l'avoir côtoyée je pense aussi à Mab mais surtout à l'immense chagrin des siens, que je comprends tellement... ils passent un été douloureux -:(

Écrit par : Praline | mercredi, 22 août 2018

Répondre à ce commentaire

Tu as oublié le cinquième quart, comme le quatrième tiers de Raimu.
Voilà voilà ce qui manquait. :-)
•.¸¸.•*`*•.¸¸✿

Écrit par : Celestine | mercredi, 22 août 2018

Répondre à ce commentaire

La pâtisserie est un art très précis

Écrit par : lanabc | mercredi, 22 août 2018

Répondre à ce commentaire

Ce serait parfait si les températures des fours étaient aussi précises que ce qu'indique le thermostat.
Sur mon four neuf, il y a au bas mot 30 à 40 °C de plus qu'indiqué…
C'est un four neuf et surtout un four de mince.

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 22 août 2018

Bon, comme tout le monde a déjà tout dit o;) il ne me reste plus qu'à conclure : tu finiras par trouver le bon minutage et la bonne chaleur... Ceci dit, cuire un gâteau sur une platine à tarte retarde la croûte brune - et éventuellement au bain marie, aussi ...............

Mais en recommençant, cela finira par être au top !

On faisait beaucoup de 4/4 à la maison et dans ma jeunesse, c'était même des degrés Fährenheit. Mais on ne brûlait pas de livres dans notre four, je le jure !

Écrit par : Pivoine | jeudi, 23 août 2018

Répondre à ce commentaire

Merci à tous pour vos pensées à Mab...
Je vous souhaite bonne continuation... et pour les gourmands... de la réussite !

Écrit par : Maky | dimanche, 26 août 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire