Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 23 octobre 2018

pourquoi viens tu si tard ?

Non, lectrices chéries, je n’ai pas rencontré Michèle Morgan dans le train, pas plus que je ne suis passé chez Temporel ni lu un poème de Monsieur Hardellet.
Je passais juste vous dire que le marchand de trains vient de m’annoncer par voie de SMS qu’hélas il ne pourrait pas nous ramener mercredi.
Tout ça à cause d’un « mouvement social local ».
Donc, lectrices chéries, que je vous raconte.
La petite sœur, la lumière de mes jours et votre serviteur sommes partis à la gare de ce fichu bled.
Arrivés là, la petite sœur et la lumière de mes jours ne rayonnaient pas de joie de vivre.
J’ai donc été « désigné volontaire » pour expliquer à la dame des trains que je voulais qu’elle me rembourse les billets prévus pour mercredi et qu’elle veuille bien éditer ceux de samedi pendant que mes deux comparses attendaient derrière moi.
Comme toujours quand il y a de la grève dans l’air, la dame n’était pas des plus accueillantes.
Elle a donc dit, peu aimablement :
- V’pouviez le faire à la borne...
- Bien sûr… Mais je ne vous aurais pas vue, madame...
Dit gentiment avec le ton qui sied.
Du coup elle m’a souri et édité mon billet.
Mes deux acolytes lui auraient fait remarquer –je le sais car elles me l’on dit- que « c’est quand même un minimum ! »
C’est vrai mais si j’avais été malgracieux, j’aurais eu droit à « Ya une borne là-bas… »  avec un geste vague, elle se serait levée pour aller je ne sais où et je me serais tapé son boulot.
Alors que là, elle a fait le sien et le mien car normalement avec les « e-billet », c’est au client d’imprimer son billet.
N
ous reviendrons donc samedi, si tout veut bien aller comme on le souhaite.

Commentaires

Les guichetiers (même ronchons) disparaissent remplacés par des machines. Quand ces machines défaillent, trouver un guichetier(même ronchon) est une bénédiction divine.

Écrit par : Nina | mardi, 23 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

vous nous manquez ..... mais petite soeur va bénéficiez de votre présence quelques jours de plus.... pensées amicales.

Écrit par : emiliacelina | mardi, 23 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Il y a quand même une connexion internet dans ce « fichu bled »...
C'est consolant... ;-)
 •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

dis-moi.... ce fichu bled ne se trouverait -il pas dans le Médoc ?

Écrit par : emiliacelina | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Elle a fini par faire son boulot la dame malgracieuse ? Normal puisqu'elle est payée pour ça vu qu'elle n'était pas en grève.
Sinon, pensées amicales à vous deux et à la petite soeur qui doit être bien en peine.

Écrit par : delia | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Heureusement qu'il n'y avait pas grève lundi soir... parce que... CHICOUF... ! Mais la chef de gare a failli nous faire monter dans le mauvais autocar...

Bises affectueuses aux cœurs endoloris.

Écrit par : lakevio | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

On obtient souvent plus de choses avec un sourire que sans.
J'ai essayé d'apprendre ça à mes enfants. Avec succès avec Poulette, plus difficilement avec le Grand. Mais parfois ça ne suffit pas, alors c'est important assi de faire valoir ses droits. Le poing levé, au besoin. Ça aussi, j'ai essayé de leur apprendre.

Écrit par : Berthoise | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Donc retour samedi. Heure Bleue et sa soeur auront encore quelques moments ensemble.
Je vois la scène d'ici...
Il y a une semaine chez nous c'était les bagagistes (Je crois ). Y a que les gouvernements qui ne font pas grève.
Dommage.
Bisous à vous tous.

Écrit par : Pivoine | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

User de son charme naturel oblige l'interlocuteur à donner satisfaction.

J'ai quelquefois du mal avec les "récalcitrants" !

J'espère Le Goût que tu avais pris des petites laines, car ça caille. S'il y a soleil HB doit être à son affaire avec les températures. On annonce même de la neige en Lorraine pour le w-e.

Mais la chaleur de l'affection familiale, c'est pas mal non plus. Bises à tous les deux.

Écrit par : Sophie | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Plaisir de découvrir que ce matin M le Goût nous offre enfin son billet !
Puis, après lecture, partage de votre déception avec embrouillamini senecefe.
Et espoir de retrouver très bientôt vos textes à tous les deux.
Je vous souhaite une bonne fin de séjour "là-bas", auprès de la petite soeur qui apprécie certainement votre présence prolongée...

Écrit par : mimazhan | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

bon courage à vous trois, je suis triste aussi parce que je n'ai plus l'accès au blog de HB, heureusement que j'ai encore accès au votre, amicalement de Bruxelles, lire HB va beaucoup me manquer

Écrit par : chantal | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Comme quoi on obtient plus par la douceur que par la violence... pas toujours mais souvent.
Vous me manquez tous les deux !! mais c'est bien que la petite sœur d'Heure Bleue vous ait encore à ses côtés ces quelques jours.
Des bises amicales à vous deux.

Écrit par : Praline | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Merci. Tu es vraiment un homme patient et aimable.
À bientôt sur vos blogs.

Écrit par : Anita | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

un "fichu-bled" où il n'y a que deux trains pour Paris par semaine ? Mais c'est où ? Plateau du Larzac ?? mais tant mieux pour la soeur d'HB qui vous garde un peu plus longtemps avec elle.

Écrit par : ang/col | mercredi, 24 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Une chose positive dans tout ça, c'est que vous serez un peu plus longtemps auprès de votre sœur et belle-soeur. Il y a tant de démarches à faire suite à un décès et tant de soutien à apporter.
Hier soir, nous nous sommes garés sur le parking de la vieille gare où je prenais le train, il y a bien longtemps, longtemps. Si, si, tu vas voir, je vais retomber sur mes pattes, y'a toujours un lien dans ce que j'écris. Je regardais cette gare complètement délabrée. La SNCF n'a pas été fichue de la réparer ou de la vendre. Ca me désole de voir ça.
Non contente de fermer les gares, de supprimer les trains, de supprimer les guichets, dame SNCF veut nous obliger à prendre nos billets à des bornes. Comme si ma mère et tous les vieux savaient faire ça, eux les abandonnés des campagnes, des pouvoirs publics. Ils étaient si contents de parler avec quelqu'un, même avec un guichetier revêche. Même ça, on leur enlève, le droit de parler avec un être humain, comme avec son facteur qui n'a plus le temps de boire un café, chronométré qu'il est. Paix à l'âme de ma mère, cela étant dit, son billet pour l'au-delà a coûté bien plus cher. Oui, il faut payer, encore et encore, même quand t'es mort.
ps : au fait, si nous nous sommes arrêtés sur la place de la vieille gare, c'était pour contrôler nos pneus. Mon mari, voulant éviter une voiture garée sur la voie a tapé dans le trottoir, oui, rien que ça, la voiture était arrêtée sur la voie, son proprio causant tranquillou avec le mec qui a racheté la petite maisonnette de l'ancien garde-barrière. Je sais bien qu'il ne passe plus guère de trains sur la ligne Nevers-Dijon, mais quand même, il en reste bien 2 ou 3/j, plus les trains de marchandises.

Écrit par : julie | jeudi, 25 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Bien sûr… Mais je ne vous aurais pas vue, madame...
Ah, ça, on peut dire que tu as l'art de passer de la pommade dans le dos des gens.

Écrit par : julie | jeudi, 25 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

quel merveilleux à propos alors que la dame est ronchon, j'admire!
bon courage à vous tous pour ces moments difficiles (ainsi que pour ceux qui suivront, quand les gens commenceront à trouver qu'il est temps de "tourner la page")

Écrit par : Adrienne | jeudi, 25 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Bon, les bleds dans lesquels subsiste un guichet sncf sont de taille correcte normalement ☺
C'est le destin, vous deviez rester quelques jours de plus pour soutenir petite sœur, et je suis certaine que vous faites au mieux.

Écrit par : Fabie | jeudi, 25 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Ton charme agit toujours ;-)

Écrit par : Livfourmi | dimanche, 28 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire