Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 novembre 2018

Elle nous a fait des yeux brouillés…

Vous avez raison lectrices chéries, ça ne vaut pas un clou mais je l’aime bien celui-là...

Cette nuit donc, on m’a secoué.
J’ai ouvert les yeux pour rien car il faisait nuit et j’ai entendu cette phrase que je connais depuis des lustres :
- Minou, je peux te réveiller ?
Si je sais ce qui la motive, je me demande toujours si la lumière de mes jours a saisi le côté étrange de la tournure…
Comme je lui pardonne tout, sauf d’avoir bouffé le placage de mes enceintes à force d’arroser les plantes trop généreusement, j’ai acquiescé d’un sobre :
- Bien sûr ma Mine…
C’est à ce moment là que j’ai trouvé le corps médical bien léger et le radiologue plutôt lourd…
Parce que, tout de même, appeler pour dire « on voudrait examiner quelque chose sur une machine IRM plus puissante, je vous appelle demain ou lundi. » Et laisser dans l’expectative une patiente qui se demande si c’est du lard ou du cochon me paraît malvenu.
Surtout quand la patiente est Heure-Bleue, donc ne l’est pas tant que ça et dotée d’une imagination qui la voit déjà emportée par un mal horrible après des mois de souffrances laissant les opioïdes impuissants.
Surtout que je la connais, elle ne les prendrait pas de peur d’un choc anaphylactique improbable.
Ce matin, j’en voulais à leur légèreté mais étais tout de même conscient que les spécialistes ne passaient pas leurs journées à jouer au flipper.
Et là, alors que je pestais intérieurement après ces médicastres inconscients des dégâts qu’ils causent au sommeil des camarades de jeux de leurs patients, j’ai ouvert ma « boîte aux lettres numérique ».
Oui, je trouve que « boîte aux lettres numérique » ça fait mieux que « boîte-mail ».
Et qu’y trouvé-je ? Hmmm ?
Un poulet de l’ophtalmologue envoyé à 23H41 !
Elle fait de sacrées journées mini-ophtalmo…
La lumière de mes jours, qui m’a réveillé cette nuit pour cause de crainte irraisonnée a donc été exaucée ce matin.
Mini-ophtalmo a donné rendez-vous vendredi après-midi.
Elle se montre extrêmement rassurante, nous assurant qu’il n’y a aucune urgence neurologique et qu’elle va se livrer à une mesure du « champ visuel » d’Heure-Bleue.
Non seulement elle a des yeux magnifiques mais assez grands pour qu’y puisse prendre place un champ.
La lumière de mes jours est un propriétaire foncier et je ne le savais pas…

Commentaires

Tu as raison, il est bien .... le titre.

Le billet aussi d'ailleurs : entre inquiétude cachée et humour tendre.

Mini-ophtalmo, c'est pas HAL que tu aurais rétrogradée quand même ???
Vous n'aviez pas dit à mini-ophtalmo qu'HB était une pure parisienne et que les champs .....

Bon, plus que deux jours à attendre, mais ceux-là plus tous les précédents, ça fait un paquet de soucis que je l'espère, vous pourrez remiser au niveau des mauvais souvenirs.

Écrit par : Sophie | mercredi, 28 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

"crainte irraisonnée", comme je la comprends la Lumière de tes jours ! je suis comme ça aussi, à la moindre douleur, je me vois emportée par un mal horrible après des mois de souffrances... ou carrément de mourir subitement, c'est d'ailleurs pour ça que je n'aime pas m'endormir le soir et que je lutte tant que je peux... je sais c'est idiot, il va falloir que je me corrige... Je suis pourtant une optimiste, alors va comprendre quelque chose !
Mais bon, la Lumière de tes jours a une chance inouïe, c'est de t'avoir à ses côtés !
Vivement vendredi !

Écrit par : Praline | mercredi, 28 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Splendide billet. Heureuse nouvelle de mini-ophtalmo...qui se montre rassurante : C'est cela qu'il faut retenir avant vendredi, n'est-ce pas ?
Courage et bon appétit si au menú de ce soir il a des OEUFS brouillés, même sans truffe !

Écrit par : mimazhan | mercredi, 28 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Contente de lire qu'il ne faut pas s'inquiéter ... Tout cela n'est pas gai ... Les attentes de rendez-vous, les attentes dans les salles d'attente. Je croise les doigts pour vous. Enfin, pour Heure Bleue et toi o;) pàar la même occasion.

Écrit par : Pivoine | mercredi, 28 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Bon, c'est plutôt rassurant... TIens nous au courant !

Écrit par : ang/col | mercredi, 28 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Il y prend place un champ de bleuets, j'en suis certaine... :-)
 •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | mercredi, 28 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Ça fiche la trouille quand on ne t’ explique pas et ne te rassure pas lors de ces échanges téléphoniques ou par mail . La psychologie ne doit pas être au programme de la médecine . Bises à vous deux

Écrit par : Brigitte | mercredi, 28 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Rien de grave, c'est ce qu'il faut retenir ; l'attente du rendez-vous à venir sera moins pesante.
Je vous embrasse.

Écrit par : lakevio | mercredi, 28 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Minou, je peux te réveiller ?
Je vois d'ici votre conversation :
- minou, je peux te réveiller ?
- non, je dors
- mais, si tu me réponds, c'est que tu ne dors pas ?
- normal, la faute à qui d'après toi ?

En tout cas, j'aime bien tes mots savants qui me font me précipiter sur wiki, tiens comme tes opioïdes. Je crois que je vais demander au père Noël le bidule OK Goo-gle..Je me vois d'ici poser dans la seconde la question "Ok Goo-gle, c'est quoi un opioïde ?"
Je suis comme HB, Praline, mais moi, c'est mon mari qui me fait flipper dès qu'il tousse (il a fumé toute sa vie), dès qu'il a un truc de travers, comme en ce moment, un truc au pied pas catho, dès qu'il a un oeïl au beurre noir...C'est que j'ai besoin de lui dans le jardin, pour aller au garage chercher mes pellets ou m'apporter mon pain frais le matin...

Écrit par : julie | mercredi, 28 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Comme j'aime ta façon de parler légèrement d'un sujet grave... Car moi qui ai toujours été miro voit (ou plutôt voit de moins en moins) son acuité visuelle baisser de jour en jour... Certains me disent 'Changez de lunettes" sans réaliser que ce sont mes yeux qui sont à changer...
Alors, je suis tout à fait aux côtés de la lumière de tes jours...

Écrit par : Gwen | jeudi, 29 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Le rendez-vous approche, tant mieux.

Écrit par : Anita | vendredi, 30 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire