Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 26 janvier 2019

Retour à Paris End...

20190118_153300.jpg

C’est très bien, la campagne, mais ça va un moment et comme en ce moment l’herbe ne pousse même pas…
J’ai quand même appris à perdre aux « petits chevaux » avec régularité...
Nous sommes enfin rentrés jeudi soir.
Tard, très tard.
Nous avons failli rentrer à la maison normalement.
C’est-à-dire en un peu plus d’une demi-heure.
Hélas, nous sommes arrivés à l’arrêt du 24 à 21 heures.
Juste après le passage du dernier 24 qui a lieu à 20h59…
Nous avons attendu le 63 pendant près d’un quart d’heure.
Nous en sommes descendus au Collège de France.
En attendant le 86, près d’un quart d’heure itou, nous nous sommes dit en tapant la semelle sur un trottoir gelé que ce serait bien d’habiter là, au coin de la rue Jean de Beauvais.
Puis, Heure-Bleue a dit en voyant passer des jeunes gens « c’est bruyant l’été je suis sûre… »
Le 86 est arrivé juste avant que nous soyons soudés au trottoir par le gel.
Le trajet fut agréable jusqu’à Saint Germain des Prés où l’attente du 95 fut assez brève.
Le bus nous arrêta juste devant le « mini market » à près de onze heures du soir.
Près de deux heures pour aller de la gare d’Austerlitz à la place Clichy !
Comme les chevaux quand ils sentent l’écurie, notre moral remonta.
Pas la température qui, dans la maison n’atteignait pas 15°C.
J’ai allumé le chauffage.
Dieu soit loué ! Ce qui fait quand même cher quand on connaît les prix de Paris…
Bref, il fonctionnait…
Le chauffage, pas Dieu
Quand nous nous sommes couchés, il faisait 17°C dans la maison.
Même dans le lit, je crois…
La journée d’hier fut fraîche elle aussi.
Aujourd’hui s’annonce gai comme une Toussaint mais plus clément.
En attendant, c’est toujours mieux que la campagne…

Commentaires

Contente de vous savoir rentrés, même en mode "gelés" ! C'est le moment de sortir les pyjamas en pilou, (et de ne pas ouvrir les fenêtres !!!).

Heureusement que vous connaissez le réseau des bus sur le bout des doigts ! je serais encore en train d'errer !!!

Écrit par : Sophie | samedi, 26 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Mais pourquoi ne prenez-vous pas le métro ?????

Écrit par : ang/col | samedi, 26 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Oui, mais à la campagne auprès du feu dans la cheminée, il fait bon, même en chaussons ;)

Écrit par : Fabie | samedi, 26 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Pas de chance pour la dernier bus ! D'autant plus qu'il y en a de moins en moins à finir aussi tôt : ceux que je pratique ont leur dernier passage bien plus tard désormais.

Oui, mieux vaut bien connaître le réseau, car le plan général des lignes a disparu des nouveaux abri-bus...

Arriver presque en bas de chez soi est plus agréable que marcher depuis une station de métro plus lointaine et sans escaliers mécaniques.
Sans parler des vues sur Paris, qui sont un plaisir sans cesse renouvelé.

Écrit par : Dame Marthe | samedi, 26 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

j'ai même froid rien qu'en te lisant ........

Écrit par : emiliacelina | samedi, 26 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas pourquoi, je suis sûre que tu l'as réchauffée quand elle t'a mis ses pieds gelés sur les cuisses...
Tu es héroïque !
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | samedi, 26 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Tu as raison car en plus je suis hyper frileux !

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 26 janvier 2019

Quel périple ! décidément les transports en communs ne s'arrangent nulle part, alors que cela devrait être le contraire puisque que la voiture est bannie des centres ville !

Écrit par : delia | samedi, 26 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Ah je crois que je me serais offert un taxi !

Écrit par : Anita | samedi, 26 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

J'espère que vous êtes réchauffés et reposés apres ce voyage de retour sans doute fatiguant... Et trouver 15° dans l'appartement ne remonte pas le moral. Bon dimanche à tous deux.

Écrit par : Francelyne | samedi, 26 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

oh le 24 ,ici il monte au thier à Liège chez nous , nous avons beaucoup de "thiers" ici ; il va pleuvoir encore toute la journée , bonne nouvelle , les déficits en eau sont comblés , je songerais plus jeune à habiter en Alpes de haute Provence par exemple

Écrit par : epalobe | dimanche, 27 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Je suis contente de vous retrouver ; moins de lire ce que vous avez vécu là-bas malgré votre évidente générosité et aussi vos parcours compliqués en bus ! Maintenat que votre nid doit être à meilleure température et que vous avez pu vous réchauffer, je vous souhaite détente et vrai repos. Tiens, je vous propose d'écouter cela : https://www.youtube.com/watch?v=mQlh7PpsXww
ça permet d'avoir une pensée émue pour ces deux artistas et ça réconforte, non ?

Écrit par : mimazhan | dimanche, 27 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Bon retour chez vous.

Écrit par : Berthoise | dimanche, 27 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Vivement le printemps. Je suppose que vous avez vos raisons pour ne pas prendre le métro... dans un mois on est presque au mois de mars.

Écrit par : Pivoine | dimanche, 27 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Je préfère encore marcher que d'attendre le bus dans le froid. Je fais ainsi plusieurs arrêts de bus et parfois, je vois passer celui que j'aurais dû prendre, alors je continue...

Bon retour. La température remonte mais la pluie descend !...

Écrit par : lakevio | dimanche, 27 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Pas drôle les retours tard le soir et en plus dans un logement glacial. J'habitais dans le quartier de la rue Jean de Beauvais quand j'étais étudiante à Paris et j'en garde un très bon souvenir. À Paris et ailleurs, l'autobus est mon mode de transport préféré. Bonne semaine.

Écrit par : MiG nb | lundi, 28 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

J'ai quitté Paris il y a quelques années...
Mais je crois me souvenir que le métro permet d'aller d'un point à un autre, assez rapidement, même avec des changements... et au moins on est au chaud.
Le bus c'est bien le jour, on se distrait en regardant les passants, mais dans le métro également (même sans Dubon... Dubonnet... ) on ne s'ennuie pas.

Écrit par : Françoise | lundi, 28 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire