Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 juin 2019

La chaîne des périnées...

pouchkine.jpg

Oui, je sais, ne dites rien...
Hier, comme souvent nous sommes partis joyeux faire quelque chose que nous n’avons évidemment pas fait…
Mais non… Pas « ça »…
Nous étions donc partis vers Saint Lazare chercher du Clooney.
Le nez au vent, nous nous sommes arrêtés au restaurant.
Après avoir tergiversé nous avons fixé notre choix sur un « fish n’chips ».
Exceptionnellement nos chemises sont sorties indemnes de l’expérience !
Nous nous livrons rarement à l’expérience du « fish n’chips » pour éviter l’engueulade du médicastre pour cause d’envol du cholestérol.
L’autre raison est la foison de sauces proposées pour faire passer le filet de poisson.
C’est là la véritable raison de notre évitement.
Chaque fois, nos chemises en font les frais.
Une frite tendue à Heure-Bleue par-dessus la table ? Hop ! Petite tache de sauce au roquefort sur la chemise de la lumière de mes jours.
Petite frite enduite de sauce béarnaise tendue à son mari préféré ? Hop ! Petite tache de sauce béarnaise sur la chemise du Goût.
Compte tenu du fait qu’il y a au bas mos sept à huit sauces autour de nos deux plats, nous finissons décorés comme des maréchaux russes au moment du dessert…
Nous sommes sortis du restaurant, lourds comme une blague d’Hanouna et affligés d’une haleine de coyote pour nous rendre là où ne devions pas du tout aller.
Oui, nous sommes allés à la FNAC chercher un petit livre pour P’tite Sœur.
Las… Nous en sommes sortis lestés de six autres bouquins dont deux offerts par les éditeurs.
Et toujours pas de café mais joyeux comme des écoliers un jour de fin des cours.
Alors nous nous sommes dirigés vers la Madeleine pour acheter une poêle.
Je sais, ça paraît étrange d’aller acheter une poêle à la Madeleine mais c’est juste parce que vous ne nous connaissez pas…
Nous nous sommes arrêtés boire un café avant de traverser le boulevard de la Madeleine.
Heure-Bleue s’est assise à la terrasse du café et nous avons commencé à regarder les passants qui passent et parfois s’arrêtent.
Le nom du café pousse les touristes russes à s’y arrêter c’est donc comme ça que je sais qu’une serveuse parle russe couramment.
La seule chose que je sache dire en sachant ce que je dis en russe étant « Я не понимаю » je me suis tu.
Hélas, la lumière de mes jours ne l’a pas fait.
Alors qu’un… Une… Bref, on ne sait pas, se dirigeait vers la terrasse, Heure-Bleue et moi avons dit à l’unisson et à voix basse « Mais… Mais… C’est une femme ou un homme ? »
Le serveur, un charmant garçon genre « J’ai trop chaud » -je le sais, il me l’a dit- s’est approché de nous.
Heure-Bleue lui a demandé « Vous avez vu ? On dirait Clavier dans « Le Père Noël est une ordure » non ? »
J’ai dit « sshhh… »
Le garçon a dit « Euh… »
Puis a dit à la… Enfin le… « Vous voulez vous asseoir ? »
Le… La… S’est assis… Assise… Derrière nous.
Tout le monde a fait semblant de rien...
Le mystère ne s’est pas élucidé.
Nous avons traversé le boulevard de la Madeleine et acheté une poêle censément immortelle pour 14,99 €.
Puis nos sommes rentrés.
Nous avons complètement oublié le café alors nous y retournons tout à l’heure avec une amie…

Commentaires

café oublié, omis de vous tacher , où va t'on , je vous le demande

Écrit par : epalobe | mercredi, 05 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Quelle bonne idée de ne pas avoir acheté le café cela vous obligera à ressortir aujourd'hui. Je pense que les températures ont déjà baissés en Île de France après les orages d'hier !

Écrit par : AGNES | mercredi, 05 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Alors, on est pas heureux les retraités ? Dire que certains aimeraient nous piquer, tels de vieux chiens, à l'âge de 70 balais...Les taches, ça, ça connait mon mari. Il a tâché ses 2 beaux pulls en cachemire, derniers représentants de sa gloire passée. Quand il pourra se racheter un beau pull cachemire à 250 euros de chez Gran Sasso, les poules auront des dents. Il a essayé d'enlever les taches...Bizarre, on ne les voit plus quand on lave le pull, mais au bout de quelques jours, elles réapparaissent comme par enchantement...Exit donc le beau pull jaune..qui finira en chiffon à chaussures quand il aura le dos tourné. J'ai dû un jour découper en cachette en morceau un de ses vieux pyjamas en pur coton..Pour les vitres et les glaces, c'est extra.

Écrit par : julie | mercredi, 05 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Pas de problème... On trouve de très beaux pulls en cachemire au tiers du prix que vous annoncez. Parfois encore plus abordables lorsqu'il y a des promotions... Grands magasins, hyper et super.... Pas besoin d'attendre que les poules etc.....

Écrit par : Francoise | mercredi, 05 juin 2019

Tiens, c'est comme le représentant de l'Eurovision, comment s'appelle t-il déjà ? Amir quelque chose, quand je l'ai vu la 1ere fois, je me suis demandé si c'était un homme ou une femme. Faut dire qu'avec de longs cheveux blonds et de dos le doute était permis.

Écrit par : julie | mercredi, 05 juin 2019

Répondre à ce commentaire

On ne sait plus qui est qui, mais après tout, on s'en fiche un peu.

HB a supporté la chaleur de votre longue promenade ?
Et je suppose qu'elle n'avait pas mis son beau pull bleu layette hihihi ???

Les achats de produits de cuisson qui vous enthousiasment un moment, s'avèrent souvent décevants à l'usage. Mais le prix semble abordable, ce qui ne l'est pas pour une poêle sur place même vitrocéramique.

On attend des orages, la VMC est en radada, je suis cuite....

Écrit par : Sophie | mercredi, 05 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Bien sûr que non !
Elle est arrivée à la maison quasiment violette, la jeune femme de la boulangerie a demandé si elle n'était pas en train de faire un malaise !

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 05 juin 2019

manger du fish & chips, en France, à Paris, c'est se vautrer doublement dans le péché, c'est un péché contre la gastronomie française avant d'être un péché médical ;-)
serait-ce encore une preuve que les fruits défendus sont les meilleurs ;-)

Écrit par : Adrienne | mercredi, 05 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Voyons Adrienne !
Tu sais bien que ce que les religions ont fait de mieux c'est l'idée du péché !

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 05 juin 2019

Surtout le fish and chips à un prix rédhibitoire...

' Nous sommes sortis du restaurant, lourds comme une blague d’Hanouna et affligés d’une haleine de coyote pour nous rendre là où ne devions pas du tout aller.'

Lol... j' adore.

Mon amie Danielle et moi faisons des trucs encore plus fous que votre expédition poêle à la Madeleine. En fait, vous n'allez pas du côté chaussée d'Antin pour le moment ? Havre Caumartin? Je sais. ... avec mes parents, nous allions souvent à un hôtel de Provence, près du théâtre des Mathurins, et nous mangions dans un petit resto qui s'appelait le Vicomte.

Hier, je me suis fait un cornet de frites sauce brésilienne à la gare du Midi. J'ai aussi des plaisirs coupables... et mal au ventre aujourd'hui !

Écrit par : Pivoine | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Non. Hôtel de Florence. Je ne sais pas s'il existe encore.

Écrit par : Pivoine | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire