Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 24 juin 2019

A bout d'habits ? Doux bail !

lakevio.jpg

La toile du jour et les dix mots choisis à introduire dans votre histoire :
cheval
cinglant
stigmate
outrage
porcelet
caravane
pouf
parfum
digérer
limitrophe

Voilà.
Je cherchais une phrase.
Enfin, je l’avais mais je voulais y caser « myrmidon », quasiment impossible car je voulais raconter l’histoire d’un porcelet qui tenait absolument à battre un cheval à la course.
Essayez donc de caser « myrmidon » dans cette histoire…
Pourquoi « myrmidon » ?
Eh bien, honnêtement je veux surtout me venger.
Me venger en écrivant à ce fumier, ce porc, un poulet cinglant.
Oui, un de ces messages qui effacerait, sinon l’outrage du moins le stigmate qu’il m’a laissé sur le cœur, ce salaud !
Honnêtement, c’est surtout sur l’amour-propre qu’il a laissé la griffure.
Là, assise sur le pouf que j’ai amené sur le balcon, j’essaie de rédiger dans ma tête cette lettre.
Je la sens bien cette lettre.
Je le connais, avec sa susceptibilité il va avoir du mal à la digérer !
J’y réfléchis en respirant l’odeur du jasmin qui croît avec la tombée du soir.
J’adore cette senteur douce et plus le parfum du jasmin m’entête, plus je me calme.
Bon sang que ça sent bon le jasmin quand le soir tombe.
Il tombe en même temps que ma colère.
Je me dis que « myrmidon » est peut-être un peu trop vache.
Je me sens, avec cette odeur de jasmin, embarquée dans une caravane qui parcourt l’Orient le long de ces zones limitrophes qui ont vu tant de guerres depuis des millénaires…
Je vais renoncer car je me rends compte que mon billet vengeur prend des airs de documentaire agro-animalier…
Aaahhh… Ce parfum de jasmin, bon sang !
Alors je me mets à rêvasser aux amours suivantes qui ne manqueront pas, j’en suis sûre.
Myope comme je suis, ce qui rend mon regard légèrement trouble et trop doux, ça en a fait tomber un tas.
Passons donc au tas suivant.
Le dernier m’a plaquée mais bon, comme dit le proverbe « il faut bien une exception pour confirmer la règle »…

Commentaires

Amenés brillamment, tous les mots y sont.
Pas facile d'écrire en lieu et place d'une femme.

Écrit par : Sophie | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Il fallait le placer ce porcelet mais une femme dans sa situation l'aurait traité de sale porc alors que cette petite bête est très propre et savoureuse rôtie.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

C'est le documentaire agro animalier qui me fait rire...

Il paraît que le jasmin embaume en effet (dixit une amie qui a vécu à Alger ).

Très réussi. Bravo !

Écrit par : Pivoine | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Première lecture du jour en essayant de garder les yeux bien ouverts et j'ai apprécié !Merci, Monsieur Le Goût.L'odeur du jasmin sous les étoiles guérit de bien des maux...

Écrit par : lakevio | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

tu t'en es bien tiré !

Écrit par : ang/col | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

c'est bien, cette odeur de jasmin qui revient comme un refrain et fait avancer le machin :-)

Écrit par : Adrienne | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Oui, merci pour le jasmin.

Écrit par : Berthoise | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Je disais précédemment et je croyais même l'avoir envoyé : " Merci pour le jasmin. "
On ne dira rien du titre, hein ? On soupirera en silence.
Bises

Écrit par : Berthoise | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Moi je ne suis pas allée plus loin que ton titre...tant de perfection ne peut pas s'égaler...
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Quoi? Myrmidon? Va encore falloir que je cherche ce mot inconnu de moi sur internet !

Écrit par : Emiliacelina | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Me revoilà ! Pfffff..pas étonnant que je connaisse pas...!

Écrit par : Emiliacelina | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Myrmidon, je connaissais pas non plus, mais est-ce que je vais m'en souvenir ?

Écrit par : tanette2 | lundi, 24 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Comme toujours, tu t'es fendu d'un titre très inattendu... mais il est vrai que caser myrmidon dans ton histoire aurait relevé de l'exploit.
Quoique... si tu l'avais voulu, ton héroïne l'aurait rencontré !
Le jasmin a la cote on dirait.

Écrit par : Gwen | mardi, 25 juin 2019

Répondre à ce commentaire

J'ai lu par ailleurs que tu attends un verdict dans quelques jours que j'espère réconfortant ! HB n'est pas la seule à avoir besoin d'un Goût "pas amer" !

Écrit par : Gwen | mardi, 25 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Myrmidon ! quelle trouvaille, et pourquoi donc, Myrmidon ? Des envies de vengeance qui tombent avec l'odeur du jasmin, n'est ce pas un peu excessif pour justifier une telle comparaison, même si l'outrage reçu est important ?
De toutes façons, Myrmidon ne figurait pas dans les mots imposés (lol).

Écrit par : delia | mercredi, 26 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire