Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 13 octobre 2019

Bleu Floride

« Sur l’enveloppe de ces lettres, j’avais remarqué que c’était toujours la même écriture… à l’encre bleu Floride… » a-t-il écrit page vingt-huit. 
Comme lui, je me suis demandé à quoi pouvaient servir de tels détails.
Puis, ça m’est revenu d’un coup !
« Bleu Floride » était l’encre de mon « CF », un stylo Waterman que j’utilisais dans les temps où j’écrivais sur du papier des choses qui me semblaient importantes à l’époque.
Avant que je n’aie ce stylo « CF », j’en eus un autre.
D’autres, mais toujours j’écrivais avec ces cartouches « bleu Floride ».
Qu’il s’agît de devoirs ou de lettres d’amour.
Que ce soit pour mon compte ou le compte d’amis moins pourvus en technique de versification.
Oui lectrices chéries, à cette époque lointaine, je suis passé par ces périodes où j’avais ce que j’appellerai pudiquement « le romantisme utilitaire »…
À la lecture de cette phrase, j’étais sûr que j’avais encore ce stylo.
Réchappé de déménagements, d’expatriations diverses, de vols, bref d’années d’errance.
Je me suis mis à fouiller mes affaires.
Mon petit cartable de « jeune cadre dynamique » ?
Rien…
Puis, en y réfléchissant un peu, je me suis dit que l’endroit où il devait être était sûrement l’endroit où je m’assieds pour vous conter mes misères diverses.  
Là, j’ai ouvert le tiroir.
J’étais sûr que j’y trouverais ce stylo, ce « CF », avec sa cartouche d’encre « Bleu Floride ».
Je l’ai ouvert, j’ai « fouiné ».
J’y ai trouvé des choses que je ne m’attendais pas à y trouver.
Et j’ai enfin trouvé ce stylo, ce « CF » en écaille et dont la plume « or » a été esquintée sans doute d’une rature maladroite.
Il est là !
Vous pouvez le voir, lectrices chéries.
Démonté on voit bien que la cartouche encore accrochée au corps est de cette fameuse couleur « Bleu Floride ».
Quand je vous disais que ce type est diabolique.
Même l’encre dont il parle est celle dont je me servais quand lui et moi parcourions les rues de Paris à la recherche d’éléments dont nous n’avions pas conscience d’où elles nous mèneraient…Ça a commencé comme ça :

20191012_120714.jpg

Et a fini comme ça, histoire de vérifier :

20191012_120741.jpg

C’est ça le « Bleu Floride » et c’est là que je me suis demandé si on ne m’avait pas emprunté mon stylo à un moment, le temps d’écrire un roman…

Commentaires

Bonjour Le Goût,
c'est drôle moi aussi j'utilisais cette couleur de cartouche, je ne me souvenais pas de son nom en revanche, merci de me l'avoir rappelé..
Quand au détail (début de ta note), ben si justement! On n'écrit certainement pas les mêmes choses en Bleu Floride, qu'en bleu, noir ou rouge (puisque j'avais toutes ces couleurs d'encre). Ça fait très peu que je n'écris plus au stylo plume....
Bon dimanche à toi!

Écrit par : Ambre Neige | dimanche, 13 octobre 2019

Répondre à ce commentaire

Je n'aimais pas du tout écrire au stylo encre, ni au porte plume, sans doute parce que c'était obligatoire et que je suis une femme de plaisir plus que de devoir !

Écrit par : delia | dimanche, 13 octobre 2019

Répondre à ce commentaire

Mon premier stylo était un W. mais beaucoup plus rondouillard : c'est soeur aînée qui me l'avait offert pour mon entrée en 6è... encre bleu marine, plume or, pas de cartouches mais remplissage au flacon, qu'on posait sur une tranche pour l'incliner.

Une jalouse a voulu savoir "si la plume était bien pointue" et l'a laissé tomber sur le plancher qui a ouvert la plume en deux ... jalousie quand tu nous tiens ; et de ma part une colère noire !

T'es sûr que Patriiiick n'est pas un "jumeau caché" ???????

Écrit par : Sophie | dimanche, 13 octobre 2019

Répondre à ce commentaire

Tu veux rire ?
Tu as vu comme il écrit ? Et ce qu'il écrit ?

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 13 octobre 2019

" C’est là que je me suis demandé si on ne m’avait pas emprunté mon stylo à un moment, le temps d’écrire un roman…"

Je suis sûre que oui, comment pourrait-il en être autrement?

Écrit par : Livfourmi | dimanche, 13 octobre 2019

Répondre à ce commentaire

du temps où j'tilisais un porte plume, j'ai toujours usé de ce Bleu Floride que je trouvais très "positif", ensoleillé d'une certaine manière
Je suis allée à la recherche de mon stylo, eh bien je ne l'ai pas retrouvé pffffffff

Écrit par : Coumarine | dimanche, 13 octobre 2019

Répondre à ce commentaire

C'était « l'encre de mes yeux » alors évidemment elle était faite pour moi...
Quand j'étais au collège, c'étaient surtout les filles qui l'utilisaient, va savoir pourquoi ? ;-)
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | dimanche, 13 octobre 2019

Répondre à ce commentaire

j'utilisais le même bleu,, il m'en reste quelques cartouches :-)

Écrit par : Adrienne | dimanche, 13 octobre 2019

Répondre à ce commentaire

Le bleu est ma couleur préférée, alors...
Les annotations sur la feuille à petits carreaux de la dernière photo m'intriguent !

Écrit par : Fabie | dimanche, 13 octobre 2019

Répondre à ce commentaire

C'est mon bloc Rhodia à "design de bidouilles".

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 13 octobre 2019

Précises les bidouilles ! ;)

Écrit par : Fabie | dimanche, 13 octobre 2019

Répondre à ce commentaire

Oh, jolie cette dernière phrase!

Écrit par : Val | mardi, 15 octobre 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire