Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 16 novembre 2019

Xylolalie…

Ne craignez rien lectrices chéries, « Xylolalie » est le nom moqueur et savant du discours haituel du monde politique.
Cette logorrhée sort d’un automate appelé « Pipotron » dans les milieux autorisés.
J’entends la production de cet automate tous les jours.
Le matin, j’écoute la radio.
Il y a le défilé du matin.
Celui des hommes politiques qui passent nous expliquer qu’on ne voit pas encore les résultats mais qu’ils font quand même quelque chose et qu’on sera tous éblouis quand on les verra..
Ils ont quelque chose de particulier sans doute.
Ils sont « en capacité ».
Ils sont « en confiance ».
Ils sont « en situation ».
Ils sont « en position ».
Je ne sais pas comment ils font à cette heure là pour être tout ça.
Le matin, je me contente d’être « en caleçon »…
Une amie,
 qui se reconnaîtra sûrement, heureuse comme tout de voir reconnaître ses capacités, m’avait dit il y a peu « Mais tu sais, Le Goût, je suis en capacité d’assumer ma mission professionnelle en autonomie ! »

Après avoir retiré toutes les échardes qui parsèment habituellement la langue de bois administrative, j’ai compris ce qu’elle avait dit.
Je n’ai trouvé à lui répondre que « Bref, tu peux travailler seule… »

Commentaires

Ah ah ! tu veux dire qu'ils nous jouent du xylophène et du pipeau, pas du xylophone ?

Écrit par : delia | vendredi, 15 novembre 2019

Répondre à ce commentaire

Mais bien sûr que nous allons trouver du changement. Dans la continuité. Puisqu'ils l'affirment.
Allons, le Goût : aie confiance... ;-)

Écrit par : Yvanne | samedi, 16 novembre 2019

Répondre à ce commentaire

À chaque profession est associé tout un jargon avec des formules pédantes et surtout inutiles.
Enfin je suppose que c’est le cas partout. Dans le social en tous cas, c’est très marqué: comme une langue à part. Histoire de se donner de l’importance et de s’imaginer être compétent.
Alors j’imagine en politique...

Écrit par : Val | samedi, 16 novembre 2019

Répondre à ce commentaire

En réalité c'est simplement confondre le débat et le verbiage.

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 16 novembre 2019

chaque profession a son jargon ....mais la politique détient le pompon!!!!
Ta vanne du " caleçon" m'a fait rire !!!

Écrit par : emiliacelina | samedi, 16 novembre 2019

Répondre à ce commentaire

Certes, chaque profession a son jargon, mais comment font les médecins, les philosophes et les ingénieurs qui vont acheter des légumes chez l'épicier ?
S'ils veulent bouffer, il leur faut tout bêtement parler un français correct et compréhensible.
Sinon, c'est juste se la péter pour pas cher.
Ou alors noyer le poisson...

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 16 novembre 2019

En caleçon , haha , et tu es sur insta au moins dans cette position ? sinon , qu'as tu à dire sur ta photo d'en-tête , c'est vous en vacances il y a quelque temps ? faut que je la montre à monsieur , solidarité entre hommes "exploités" outrageusement , bonne journée dans votre ville chérie

Écrit par : epalobe | dimanche, 17 novembre 2019

Répondre à ce commentaire

C'est quoi "insta" ?

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 17 novembre 2019

ils ne mettent jamais ces belles expressions à la forme négative?

Écrit par : Adrienne | dimanche, 17 novembre 2019

Répondre à ce commentaire

instagram ; ce truc plein d'images enfin de photos de tout le monde , stars en caleçon , nature ......

Écrit par : epalobe | dimanche, 17 novembre 2019

Répondre à ce commentaire

N'étant pas égotiste à ce point et peu enclin à être vissé à mon smartphone je ne suis pas très au fait de ces passe-temps, que dis-je "dévore-temps" que je ne vois et entends que trop souvent dans la rue, dans le bus ou le métro...
(mon smartphone est souvent oublié, c'est un "smartphone de maison")

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 17 novembre 2019

Je crois que c'est à peu près la même chose chez nous. Ici, les politiciens (et ils sont nombreux), passent leur vie à se mettre autour de la table, et mettent le pays et les régions en coupe réglée. Les artistes flamands protestent en arborant une surface jaune à leur photo de profil facebook. Ils sont en deuil de la culture, mais cela n'a rien d'étonnant, c'est le contraire qui m'eût étonnée ... Tristes tropiques, euh non, triste pays ............................ Mais vous n'êtes pas mieux lotis. Au fait, tu n'as pas envie d'écouter France musique plutôt o;) ???

Écrit par : Pivoine | dimanche, 17 novembre 2019

Répondre à ce commentaire

Ton billet me semble présenter « un intérêt certain » et je ne manquerai pas « le moment venu » de « procéder à un examen attentif de son contenu » et « tu n'es pas sans ignorer » qu'en raison du « positionnement qui est le mien en l'état des choses » que je ne puisse y donner la « suite légitime espérée » mais qu'il me faut « pour l'immédiat attendre les conclusions de la commission d'enquête que j'ai immédiatement diligentée pour faire la clarté sur la situation ».
Je repasserai prochainement sur ton blog étant donné « que je suis avant tout un homme de terrain » et que « je ferai connaître ma décision dès qu'il sera possible de la formuler ».

Écrit par : alainx | dimanche, 17 novembre 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire