Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 11 avril 2020

34ème devoir de Lakevio du Goût

devoir de lakevio du gout_34.jpg

Dites quelque chose sur ce printemps magnifique dans une ville déserte.
Une histoire qui commencerait par :
« L’air était moins étouffant que la veille et j’ai même cru sentir la caresse d’une brise, en marchant sous les arcades, jusqu’à la place de la Concorde. »
Et dont les derniers mots seraient :
« Malheureusement je ne crois pas qu’il suffise de traverser la Seine. » 
Oui, ces mots sont empruntés à « Patriiiick !!! »


Commentaires

Euh... Rassure-moi : on ne doit pas insérer "oui, ces mots sont empruntés..."?

Écrit par : Véro | samedi, 11 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Non, non, rassure toi...

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 11 avril 2020

combiner la première personne du singulier et Paris, la Seine, il va falloir de l'imagination ;-)

Écrit par : Adrienne | samedi, 11 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Ca me va très bien... Je vais essayer de délirer comme souvent !
Joyeuses Pâques !
Où Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiick a-t-il écrit ces mots ? N'étant pas de ses familiers, je sèche...

Écrit par : Gwen | samedi, 11 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Pardon M'ssieur, si je remplace la place de la Concorde par la place de la poste, et la Seine par l'Allier, je serais hors sujet ? car je l'ai mon kiosque à cartes postales et mes arcades.

Écrit par : Julie | samedi, 11 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Je les ai

Écrit par : Julie | samedi, 11 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Mais c'est l'histoire qu'on attend, pas le pont du Carrousel particulièrement.

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 11 avril 2020

Ahah ! Une consigne avec des exigences ! Excellent !
Ça oblige plus.

Écrit par : alainx | dimanche, 12 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire